Budget provincial 2008-2009 : "Un budget qui obtient la note de passage" selon le Conseil du patronat du Québec



    MONTREAL, le 13 mars /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec
(CPQ) reconnaît les efforts du gouvernement afin de stimuler la productivité
et la croissance mais aurait souhaité, dans un contexte de ralentissement
économique, une plus forte dose de stimulants fiscaux.
    "L'investissement privé au Québec est en panne. Une telle situation
aurait exigé des allégements et des incitatifs fiscaux plus énergiques pour
l'ensemble des entreprises du Québec", résume le président du CPQ, Michel
Kelly-Gagnon.
    Ainsi, le CPQ salue l'abolition immédiate de la taxe sur le capital pour
le secteur manufacturier mais estime que le gouvernement aurait pu étendre
cette mesure importante à l'ensemble des secteurs économiques.
    Même si cette hausse était déjà annoncée, le CPQ est également déçu que
la ministre des Finances ait choisi d'augmenter le taux d'imposition du revenu
des sociétés, de 11,5% à 11,9% à compter du 1er janvier 2009.

    Trois mesures appréciées du CPQ

    La prolongation de trois ans de l'amortissement accéléré pour le matériel
de fabrication et de transformation du secteur manufacturier s'avère une bonne
nouvelle pour les entreprises qui investissent mais le CPQ aurait préféré que
le taux d'amortissement actuel de 50% par année soit maintenu pendant toute la
période de prolongation.
    Bien sûr, le CPQ appuie l'introduction de nouveaux crédits d'impôts à
l'investissement, qui ont d'ailleurs été réclamés par le CPQ et d'autres
organismes du Front commun pour le Rapport Gagné. Le CPQ rappelle toutefois
que ces crédits ont été conçus spécifiquement pour inciter les entreprises des
régions ressources. Bons en soi, ils ne pourront à eux seuls dynamiser
l'économie du Québec dans son ensemble.
    Pour les particuliers, le Compte d'épargne libre d'impôt (CELI)
constituait la pièce maîtresse du dernier budget fédéral et le CPQ félicite
donc le gouvernement du Québec d'offrir les mêmes avantages fiscaux que le
fédéral aux ménages qui choisiront d'épargner et d'investir.

    Contrôle des dépenses

    Au chapitre du contrôle des dépenses, le CPQ reconnaît que le Québec fait
beaucoup mieux que la majorité des autres provinces canadiennes mais note par
ailleurs que pour l'exercice en cours les dépenses croîtront plus rapidement
que l'économie elle-même.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications,
Cellulaire: (514) 571-6400


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.