Budget Flaherty : les fonds pour la construction de logements sociaux ne doivent pas rester à zéro

MONTRÉAL, le 30 mai 2011 /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) presse le ministre des Finances, Jim Flaherty, d'annoncer, dès son budget du 6 juin, que le gouvernement fédéral continuera de participer financièrement à la construction de nouveaux logements sociaux. Aucune garantie n'a encore été donnée aux provinces et aux territoires quant à la poursuite de ce financement qui a officiellement pris fin le 31 mars dernier. Ottawa reconnaît pourtant que près d'un million de ménages locataires ont des « besoins impérieux de logement » ,dont 261 000 au Québec.

Le Budget principal des dépenses présenté au début de mars par le Conseil du trésor prévoyait une baisse de 39 % des dépenses de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, en raison de la fin déjà prévue du plan de relance économique en place depuis deux ans, mais aussi « de l'arrivée à échéance de la période de prolongation du financement de l'Initiative en matière de logement abordable en mars 2011». Cette coupure venait en contradiction avec une annonce faite en 2008 par le gouvernement Harper selon laquelle cette initiative, qui, au Québec, était utilisée uniquement à des fins de logement social, était plutôt prolongée jusqu'en mars 2014.

Durant la campagne électorale, le lieutenant québécois de Stephen Harper, Christian Paradis, a déclaré, suite à l'occupation de ses bureaux par le FRAPRU, que l'argent annoncé en 2008 était toujours sur la table. Cette déclaration, faite à l'hebdomadaire Le Courrier Frontenac, n'a cependant fait l'objet d'aucune confirmation officielle. Selon François Saillant, coordonnateur du FRAPRU, « si le ministre Paradis était sincère dans ses déclarations publiques, il doit intervenir fortement auprès de son collègue des Finances pour s'assurer que son budget annoncera, sans plus tarder, que l'Initiative en matière de logement abordable sera bel et bien poursuivie ».

Même si ses attentes sont minimes par rapport au budget qui sera présenté dans une semaine, le FRAPRU estime qu'il faudrait beaucoup plus que les 125 millions $ par année initialement prévus pour la dite Initiative, dont 29 millions $ au Québec, pour s'attaquer à toute la gravité et l'urgence des problèmes de logement. Pour sa part, l'organisme réclame que le gouvernement fédéral prévoit 2 milliards $ par an pour le financement de nouveaux logements sociaux.


SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant (514) 522-1010 ou (514) 919-2843 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.