Budget fédéral 2009 : les aînés à faible revenu devront encore patienter!



    MONTREAL, le 28 janv. /CNW Telbec/ - Ce n'est décidément pas le budget
fédéral 2009 qui permettra aux aînés à faible revenu d'améliorer leur sort,
croit le réseau FADOQ. Malgré des demandes répétées, le gouvernement fédéral
néglige d'apporter un soutien supplémentaire aux aînés les plus démunis, soit
les retraités bénéficiaires du supplément de revenu garanti (SRG). A l'heure
où les actifs de plusieurs milliers de retraités canadiens s'envolent en
fumée, il continue d'exiger des retraits minimaux d'un FERR, entraînant des
pertes importantes pour ceux-ci. De plus, le gouvernement fédéral diminue une
fois de plus les capacités de l'Etat à venir en aide aux plus démunis en
procédant à des baisses d'impôt irresponsables, tout en négligeant d'apporter
une amélioration significative au soutien des travailleurs âgés.
    Rappelons que grâce à l'incurie du gouvernement fédéral, le revenu des
aînés qui ne reçoivent que leur pension de la Sécurité de la vieillesse et
leur SRG ne franchira même pas la barre du seuil de faible revenu. Pourtant,
le réseau FADOQ, lors des dernières consultations pré-budgétaires, avait
réclamé l'amélioration du SRG, en instaurant l'inscription automatique, en
bonifiant les prestations et en accordant la pleine rétroactivité. "Ce n'est
pas de richesse dont nous parlons, mais d'un revenu minimal qui devrait être
garanti à tous dans une société qui se prétend respectueuse de ses aînés"
déclare Ernest Boyer, président du réseau FADOQ.
    Nous constatons également que le gouvernement a refusé de faire suite à
la revendication du réseau FADOQ et de ses partenaires canadiens qui
demandaient un moratoire de deux ans sur les retraits obligatoires d'un FERR.
Dans le contexte actuel, l'obligation d'effectuer un retrait minimal dans un
FERR dès l'âge de 71 ans est devenue beaucoup trop contraignante et pénalise
de façon inéquitable tous les aînés qui ont placé leurs épargnes dans un tel
fonds. "Au moment où le gouvernement fédéral incite de plus en plus la
population à faire fructifier ses économies en vue de la retraite, il aurait
été logique et responsable que ce même gouvernement agisse en vue de protéger
l'épargne retraite de ses citoyens." affirme Ernest Boyer. Pour les
travailleurs âgés, l'augmentation de 60 millions de dollars sur trois ans au
financement du programme qui leur est destiné représente une bonne nouvelle.
Il faut toutefois déplorer que les critères de celui-ci soient encore trop
restrictifs, laissant potentiellement sans soutien des milliers de
travailleurs menacés de perdre leur emploi.
    L'urgence d'agir pour assurer aux aînés un revenu minimal décent doit
plus que jamais inciter les députés fédéraux à prendre le parti des aînés dans
les discussions qui précèderont l'adoption du budget. Les membres du réseau
FADOQ continueront leur travail pour que le gouvernement agisse enfin envers
ceux qui en ont besoin. "Soutenir l'économie en aidant les plus démunis et les
travailleurs âgés, voilà ce que nous demandons. Il s'agit d'une question de
justice et d'équité." rappelle Ernest Boyer.




Renseignements :

Renseignements: Karine Genest, FADOQ, (514) 252-3017


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.