Budget fédéral 2009 - Le Conseil du patronat du Québec accueille favorablement le plan de relance mais met le gouvernement en garde contre le retour aux déficits structurels



    OTTAWA, le 27 janv. /CNW Telbec/ - Même s'il accueille favorablement les
mesures de relance annoncées aujourd'hui par le ministre des Finances du
Canada, le Conseil du patronat du Québec (CPQ), souhaite que tout soit mis en
oeuvre afin que le Canada ne retourne pas à l'ère des déficits chroniques des
années 70 et 80.
    "Plus d'une décennie de remboursement de la dette se trouve effacée avec
les déficits prévus dans ce budget et pour les quatre prochaines années. Tout
en apportant un soutien à la croissance, le gouvernement canadien doit donc
s'assurer que les mesures annoncées aujourd'hui demeureront limitées dans le
temps, comme devrait d'ailleurs l'être la crise financière et le
ralentissement économique que nous vivons actuellement", a réagi la directrice
de la recherche et économiste en chef du CPQ, Norma Kozhaya.

    Des mesures efficaces pour le court et le long terme

    Le CPQ accueille favorablement ce budget puisque le gouvernement agit
rapidement à court terme pour soutenir la croissance, tout en poursuivant la
mise en oeuvre de mesures plus structurelles qui renforceront à long terme
l'économie canadienne et sa position concurrentielle à l'échelle mondiale.

    
    - L'investissement de 12 milliards en infrastructure est sans contredit
      la pièce de résistance des actions à court terme, qui devraient avoir
      un effet rapide sur la croissance et l'emploi.

    - Du côté de la fiscalité des entreprises, le CPQ félicite le
      gouvernement de garder le cap sur la réduction du taux d'imposition des
      sociétés, qui passera à 19% en 2009 et à 15% d'ici 2012. Même s'il est
      relativement modeste, l'allégement fiscal des particuliers est
      également bienvenu, notamment parce qu'il s'agit de réductions
      permanentes plutôt que ponctuelles et donc plus susceptibles de
      relancer la consommation.
    

    "Ces deux grands axes d'action contribueront à soutenir l'emploi tout en
préparant avantageusement le Canada pour la reprise", a commenté Mme Kozhaya.

    Appui à la formation des travailleurs

    A l'occasion des consultations prébudgétaires, le CPQ avait réclamé du
gouvernement une bonification des mesures de formation offertes aux
travailleurs. La création du Fonds de transition et de formation stratégique
(500 millions $ sur deux ans) pour les travailleurs qui ne sont pas
admissibles à la formation offerte dans le cadre du programme
d'assurance-emploi répond à cette demande, de même que l'augmentation du
financement de la formation prévue à l'intérieur de l'assurance-emploi (1
milliard $ sur deux ans).
    "Mais tout en implantant ces nouvelles mesures, le gouvernement fédéral
devra faire preuve d'une plus grande flexibilité et s'entendre rapidement avec
le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec pour que les
sommes déjà prévues dans le budget 2007 dans l'Entente sur le marché du
travail soient effectivement versées au gouvernement du Québec", insiste la
porte-parole du CPQ.
    Enfin, le CPQ applaudit le gel pour deux ans des taux de cotisation à
l'assurance-emploi. Ce gel sera bénéfique pour les travailleurs, mais
également pour les employeurs, qui assument la majorité du financement du
programme et qui profiteront ainsi d'un léger répit sur leur facture globale
de taxes sur la masse salariale.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications, Conseil
du patronat du Québec, (514) 571-6400 (cellulaire)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.