Budget fédéral 2009 - Des baisses d'impôt inappropriées



    QUEBEC, le 28 janv. /CNW Telbec/ - En réaction au budget fédéral 2009
présenté hier, la présidente générale du Syndicat de la fonction publique du
Québec (SFPQ), Lucie Martineau, dénonce les nouvelles baisses d'impôt
annoncées par le gouvernement Harper. Selon ce qui a été présenté par le
gouvernement fédéral, ces baisses d'impôt sont permanentes et donc, sous le
couvert de la nécessité de relancer l'économie à court terme, le gouvernement
conservateur ampute durablement les revenus de l'Etat canadien.
    "Une fois la crise derrière nous, le gouvernement sera encore une fois
tenté d'imposer une réduction de ses programmes ou de ses transferts aux
provinces pour équilibrer son budget. Déjà, il est navrant de constater qu'au
moment même où il réduit une nouvelle fois les impôts, le gouvernement fédéral
désire mettre la hache dans les paiements de péréquation aux provinces,
notamment au Québec", soutient Lucie Martineau. Le SFPQ croit que ces baisses
d'impôt ne constituent pas une mesure de relance efficace de l'économie
puisqu'elles laissent largement de côté ceux qui auraient eu besoin de l'aide
du gouvernement pour passer à travers cette période difficile. "Il semble
clair que ces réductions d'impôt s'expliquent uniquement par l'idéologie
néolibérale d'un gouvernement conservateur qui prône la réduction du rôle de
l'Etat" poursuit la présidente générale.
    Lucie Martineau rappelle qu'au cours des dernières années, le
gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux ont maintes fois réduit
les impôts des contribuables et des entreprises en prétextant favoriser ainsi
la croissance économique. Pourtant, ces réductions successives n'ont
aucunement empêché l'économie de sombrer dans la grave crise économique que
nous traversons. En fait, selon plusieurs spécialistes, le modèle de
croissance inégalitaire de la richesse où les plus riches se sont accaparé
pratiquement tous les fruits de la croissance depuis plusieurs années, serait
même l'une des causes de la crise actuelle. "Il y a toute une réflexion à
faire concernant ce modèle économique néolibéral qui a engendré la crise
économique que nous traversons et la question des baisses d'impôt est
certainement centrale dans cette réflexion", conclut Lucie Martineau.




Renseignements :

Renseignements: Erik Bouchard-Boulianne, Responsable des relations avec
les médias, (418) 623-2424, poste 320, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.