Budget fédéral 2008 - Un budget minimaliste qui désavantage le Québec dans le secteur manufacturier et forestier et fait un pas dans la bonne direction du côté des enjeux de main d'oeuvre



    OTTAWA, le 26 fév. /CNW Telbec/ - La FCCQ reconnait dans ce budget que
des efforts intéressants ont été faits au chapitre de la main d'oeuvre, mais
déplore que le gouvernement n'ait pas bonifié son aide d'un milliard déjà
annoncé pour le secteur manufacturier, ni révisé la formule de distribution de
cette aide.
    La Fédération s'était jointe aux différents partis politiques, organismes
patronaux et syndicaux pour demander au Gouvernement de bonifier l'aide
annoncée en janvier. Non seulement celui-ci n'a pas répondu à l'appel, mais la
formule du partage de l'aide financière est toujours basée sur le poids
démographique des provinces, ce qui désavantage le Québec dont le poids
économique de son secteur manufacturier est plus important. Il est également
navrant de constater que le Gouvernement accorde une aide à l'innovation de
250 millions de dollars à l'industrie automobile, présente surtout en Ontario,
alors que pas un sou n'est versé aux autres industries manufacturières et
forestières au Québec.
    Le seul soutien supplémentaire que les entreprises manufacturières du
Québec trouveront dans ce budget est le prolongement de trois ans de
l'application de la déduction pour amortissement accéléré sur les
investissements en machines et matériel. Rappelons que ce taux avait été
haussé temporairement de 30% à 50% au Budget 2007.

    Main d'oeuvre

    Les enjeux relatifs à la disponibilité de main d'oeuvre sont un des axes
prioritaires de la FCCQ en 2008. A cette enseigne, la FCCQ avait identifié
trois axes d'intervention, accroître les transferts destinés au financement
post secondaire et à l'aide aux études, attirer davantage d'immigrants
qualifiés et prolonger la vie professionnelle des travailleurs.
    Les mesures annoncées par le Gouvernement Harper cet après-midi devraient
soutenir les entreprises québécoises qui souffrent présentement de pénuries de
main-d'oeuvre. La FCCQ retient, dans l'ensemble des petites mesures annoncées,
certains éléments intéressants. Un bon départ notamment pour soutenir le
maintien des travailleurs âgés sur le marché du travail : 90 millions de
dollars pour prolonger jusqu'en 2012 l'Initiative ciblée pour les travailleurs
âgés et 60 millions par année pour inciter les travailleurs âgés à rester sur
le marché du travail.
    Parmi les autres mesures d'intérêt pour la FCCQ, mentionnons la création
du premier bureau fédéral de partenariat public-privé au Canada, appelé PPP
Canada Inc et la bonification du programme d'encouragements fiscaux à la
recherche scientifique et au développement expérimental. Deux initiatives que
nous applaudissons.
    Finalement, le ministre Flaherty a profité de la tribune pour rappeler
qu'il avait récemment mis sur pied un xième groupe d'experts sur la
réglementation des valeurs mobilières. La FCCQ est fortement opposée à la
création d'une commission unique des valeurs mobilières au Canada et entend
défendre son point le cas échéant. Nous déplorons d'ailleurs qu'il n'y ait pas
de représentants québécois sur ce groupe de travail. La FCCQ interpellera
d'ailleurs le ministre pour faire valoir son point de vue.

    A propos de la FCCQ

    Grâce à son vaste réseau de 162 chambres de commerce, la FCCQ représente
57 000 membres exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie
et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens
d'affaires et d'entreprises au Québec, la FCCQ est l'ardent défenseur des
intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi
un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.




Renseignements :

Renseignements: Stéphanie Lincourt, Directrice des communications,
Fédération des chambres de commerce du Québec, (514) 844-9571, poste 3240,
Cell : (514) 467-7220


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.