Budget fédéral 2007 - "Il reste encore du chemin à parcourir pour éliminer le déséquilibre fiscal" - Gilles Duceppe



    OTTAWA, le 19 mars /CNW Telbec/ - Le chef du Bloc Québécois a déclaré que
son parti poursuivra la lutte, de concert avec le Parti Québécois, pour
obtenir un règlement complet du déséquilibre fiscal. "Les transferts fédéraux
compris dans le budget ne sont pas entièrement suffisants pour éliminer les
pressions financières auxquelles le Québec fait actuellement face. Bien sûr,
le prochain gouvernement du Québec, que dirigera le Parti Québécois, utilisera
ces fonds dans le meilleur intérêt des Québécoises et des Québécois. Mais il
faut aller plus loin", a indiqué Gilles Duceppe en réaction au dépôt du budget
fédéral.
    Le chef du Bloc Québécois constate que le travail de longue haleine
entrepris par les souverainistes dans l'espoir d'éliminer le déséquilibre
fiscal produit enfin ses premiers résultats concrets au plan monétaire pour le
Québec. "Ce sont les Québécoises et les Québécois qui bénéficieront des
progrès réalisés", a-t-il déclaré, ajoutant que les députées et les députés de
son parti voteront en faveur du budget fédéral 2007-2008.
    "Au début des années 2000, ce sont les souverainistes qui ont initié le
combat du déséquilibre fiscal en soulignant que l'argent est à Ottawa et les
besoins au Québec. Ce sont les souverainistes qui ont mis sur pied la
commission Séguin. A Ottawa, ce sont les souverainistes qui ont maintenu la
pression sur le gouvernement fédéral et conservé la barre haute. Je suis
convaincu que la population québécoise saura reconnaître le mérite qui revient
aux souverainistes", a poursuivi Gilles Duceppe.
    Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Finances et député de
Joliette Pierre Paquette, note pour sa part que Stephen Harper n'a pas rempli
sa promesse d'éliminer entièrement le déséquilibre fiscal. "A la lecture du
budget 2007-2008, on réalise que le règlement total du déséquilibre fiscal
promis par le chef conservateur n'est pas au rendez-vous puisqu'il fait
complètement fi du rapport Séguin, un rapport qui fait consensus au Québec et
selon qui la solution de fond passe par le transfert de points d'impôt ou de
la TPS au profit du Québec et des provinces. L'exercice est donc incomplet",
a-t-il expliqué.
    "En effet, la solution dont le Québec a besoin passe par un nouveau
partage des champs fiscaux de façon à augmenter ses revenus autonomes afin de
donner au Québec plus de marge de manoeuvre dans ses choix et de le protéger
des compressions unilatérales du gouvernement fédéral. Un transfert permanent
de champ fiscal, c'est la seule façon de protéger le Québec des humeurs
changeantes d'Ottawa", souligne Pierre Paquette.
    "Par ailleurs, le Bloc Québécois déplore que le gouvernement Harper
refuse de mettre fin au pouvoir fédéral de dépenser dans les champs de
compétences du Québec, comme le recommande aussi le rapport Séguin. Le budget
Harper parle tout au plus de "limiter" le recours au pouvoir fédéral de
dépenser, en offrant notamment un droit de retrait avec compensation pour les
programmes à frais partagés et un droit assorti de conditions imposées par le
fédéral, ce qui est inacceptable. Non seulement les intrusions en cours
doivent cesser, mais le Québec doit pouvoir se retirer sans condition et avec
pleine compensation, chaque fois qu'il le jugera nécessaire dans l'avenir",
enchaîne le porte-parole adjoint du Bloc Québécois en matière de Finances et
député de Jeanne-Le Ber, Thierry St-Cyr.

    C'est le temps de gouverner

    Selon Gilles Duceppe, une fois le budget conservateur adopté, le
gouvernement Harper aura maintenant l'obligation de gouverner. "Il y a bien du
pain sur la planche, autant dans le dossier du déséquilibre fiscal, dont le
règlement demeure incomplet, que face aux autres préoccupations des
Québécoises et des Québécois", a-t-il conclu.




Renseignements :

Renseignements: Karine Sauvé, attachée de presse du chef, Cabinet du
chef du Bloc Québécois, (613) 947-2495, Cell.: (613) 296-1596,
www.blocquebecois.org

Profil de l'entreprise

CABINET DU CHEF DU BLOC QUEBECOIS

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS FACE AU BUDGET FEDERAL 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.