Budget fédéral - Quelle part pour l'Ouest de l'Ile?



    La Chambre de commerce de l'Ouest-de-l'Ile de Montréal souhaite que le
    plan d'intervention d'Ottawa stimule le développement régional, appuie
    les grands secteurs industriels et apporte une solution aux problèmes
    chroniques de transport sur son territoire.

    MONTREAL, le 29 janv. /CNW Telbec/ - La Chambre de commerce de
l'Ouest-de-l'Ile de Montréal (CCOIM) accueille avec intérêt les mesures
budgétaires annoncées par le ministre des finances pour stimuler l'économie
canadienne et souhaite qu'elles auront des impacts concrets sur le plan du
développement régional, de l'aide aux PME et aux grandes entreprises ainsi que
de l'amélioration des grands axes routiers sur son territoire.
    "Il est crucial que nos commerces, nos PME et nos grandes industries
régionales tels les secteurs pharmaceutique, aéronautique et de haute
technologie, maintiennent leur compétitivité et continuent à créer des emplois
dans l'Ouest de l'Ile", a souligné David Pecho, président de la CCOIM. "Nous
souhaitons vivement que ces mesures, à la fois exceptionnelles et urgentes,
présentées au Parlement canadien, aient des impacts à court terme", a-t-il
ajouté.

    La part du lion

    Les dépenses prévues de 12 milliards de dollars en infrastructures
constituent la part du lion du budget fédéral et le ministre Flaherty favorise
particulièrement les projets prêts à être réalisés. Ces investissements ne
pourront que bénéficier au réseau de transport de l'Ouest de l'Ile, dont les
problèmes chroniques ont depuis longtemps des répercussions sur le
développement économique régional et sur l'environnement. "Pour la CCOIM, il
s'agit de la première priorité. L'amélioration du flux de personnes, de
véhicules et de marchandises dans notre région est une urgence, et les
montants annoncés sont une excellente nouvelle", selon Andrée Bélanger,
directrice générale de la CCOIM.
    Un autre axe d'investissement d'intérêt pour l'Ouest de l'Ile : les
dépenses en éducation destinées aux collèges et les universités. Là encore, il
est à souhaiter que les deux campus du territoire de la CCOIM - John-Abbott et
Gérald-Godin -, profitent de cet effort financier d'Ottawa pour maintenir et
améliorer la qualité de l'éducation, et former les meilleurs.
    Après plus de onze années de surplus budgétaires, la CCOIM, à l'instar de
la Chambre de commerce du Canada et de la Chambre de commerce du Montréal
métropolitain, constate l'ampleur du déficit prévu de 33,7 milliards de
dollars. Les dépenses annoncées par le gouvernement fédéral, qui représentent
1,9% du PIB, s'approchent des 2% recommandés par le Fonds monétaire
international pour juguler la crise. Enfin, la CCOIM est d'avis qu'un retour à
l'équilibre budgétaire est souhaitable pour un redémarrage durable de
l'économie et rétablir la confiance des consommateurs.

    Première organisation de gens d'affaires de l'Ouest-de-l'Ile de Montréal,
la Chambre de commerce se donne pour mission de représenter les intérêts des 5
575 entreprises de sa région et d'encourager et de promouvoir, à travers ses
services et ses activités, le bien-être économique de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Andrée Bélanger, directrice générale, (514) 697-4228;
Source: CCOIM

Profil de l'entreprise

CHAMBRE DE COMMERCE DE L'OUEST-DE-L'ILE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2009

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.