Budget du Québec 2008 - Réaction - Les représentants de la jeunesse accueillent tièdement le nouveau budget



    MONTREAL, le 17 mars /CNW Telbec/ - Les représentants de différents
organismes jeunes, regroupés à l'intérieur de Concertation jeunesse,
réagissent tièdement aux mesures contenues dans le budget déposé par Monique
Jérôme-Forget. En effet, la jeunesse québécoise est particulièrement touchée
par certains enjeux, et le budget présente peu de mesures pour satisfaire les
attentes des jeunes.
    D'abord, le plan budgétaire soumis par la ministre des Finances laisse
présager le pire pour l'avenir des finances publiques. En effet, alors que les
dépenses continuent à augmenter et que plusieurs secteurs requièrent des
investissements importants, le gouvernement manque du courage politique
nécessaire pour augmenter les revenus de l'Etat. De combien d'argent le
gouvernement s'est-il privé par des réductions d'impôt ces dernières années?
La récupération des points de TPS libérés par Ottawa aurait aussi mérité plus
de considération. En effet, une hausse de la TVQ d'un pourcent aurait permis
d'investir 1,3 milliard de dollars en éducation, en santé ou dans le soutien
économiques aux régions.
    Au niveau de l'enseignement supérieur, on voit toutefois un peu d'argent
neuf. Cependant, c'est le gouvernement fédéral que l'on doit surtout remercier
: la majeure partie du réinvestissement provient des transferts fédéraux déjà
annoncés. En plus de ces 187 millions d'argent neuf, Québec couvre les coûts
de système, qui s'élèvent à 44 millions pour les cégeps et 64 millions pour
les universités. Le budget octroie enfin 40 millions de nouveaux fonds
d'origine provinciale dont pourront bénéficier les universités. En outre,
aucune bonification n'a été effectuée au programme de prêts et bourses. Les
étudiants et les familles qui n'en ont pas les moyens sont laissés à eux-mêmes
pour absorber une facture sans cesse grandissante en raison de la hausse du
coût de la vie et de l'augmentation des frais de scolarité décidée par le
gouvernement,
    Dans le domaine de la santé, les jeunes du Québec croient que le
gouvernement fait fausse route. Les solutions basées sur la privatisation
contenues dans le rapport Castonguay portent ombrage à certaines
recommandations touchant l'organisation du système de santé qui aurait mérité
plus de considération.

    Concertation jeunesse est un regroupement d'organisations issues de la
société civile québécoise et d'organismes jeunesse gouvernementaux.
Concertation jeunesse vise, par son discours et ses représentations, à
influencer l'action gouvernementale relativement à ses priorités et à
sensibiliser les citoyens à l'importance des enjeux par les jeunes.




Renseignements :

Renseignements: Guy-Aume Descôteaux, vice-président FECQ, cellulaire:
(514) 554-0576


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.