Budget 2017-2018 : Rien pour réparer les dégâts d'un gouvernement pyromane

QUÉBEC, le 28 mars 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole par intérim de Québec solidaire, Manon Massé, est scandalisée par le budget présenté aujourd'hui par le gouvernement libéral.

« Il faut mettre les choses au clair, ce budget n'est pas celui de l'éducation. Après avoir mis le feu à la maison pendant 3 ans, le gouvernement essaie aujourd'hui de cacher les dégâts avec des rideaux neufs et un peu de peinture », a déploré Manon Massé en point de presse mardi après-midi.

« Il y en a un peu pour tout le monde, mais rien pour réparer les dégâts! Ce budget a même l'odieux de favoriser les mieux nantis au détriment des victimes de l'austérité : la population et la protection de l'environnement. On ne s'attendait pas à un budget solidaire, mais au moins à des réinvestissements là où les flammes de l'austérité ont fait mal », a-t-elle ajouté.

Avec l'annulation de la taxe santé pour ceux et celles qui gagnent plus de 130 000 $ par année dès 2017, le gouvernement confirme qui seront les grands gagnants de leur budget : les plus fortunés qui recevront un chèque de 1 000 $. De l'autre côté, sa « fameuse » baisse d'impôt générale représentera 55 $ par année pour l'ensemble des contribuables.

« Ce genre de mesure nous ramène à un choix fondamental. Est-ce que les gens préfèrent une sortie au restaurant de plus par année ou des services publics accessibles? Plusieurs seront d'accord avec moi, les gens qui gagnent dans les 6 chiffres n'ont pas besoin d'un autre manteau griffé ou d'une autre semaine dans un tout inclus dans le sud. Tandis que les familles de la classe moyenne qui recevront 1$ de plus par semaine ont surtout besoin d'orthopédagogues pour leur enfant en difficulté, d'une place en garderie abordable ou d'un lit en CHSLD pour leurs parents », a poursuivi la solidaire.

Québec solidaire déplore aussi les fausses promesses du gouvernement en éducation.  « Les sommes saupoudrées en petite enfance, en éducation primaire et secondaire et en enseignement supérieur ne combleront jamais les déficits créés par les coupes des libéraux depuis leur arrivée au pouvoir. Si la priorité était l'éducation, nous aurions vu de vrais investissements », a estimé Manon Massé.

Sur la question de la lutte aux changements climatiques, la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques estime que le gouvernement a carrément abandonné les objectifs de diminution des GES de 2020 et sacrifie les générations futures.

« Avec un tel budget, le Québec n'atteindra jamais les engagements qu'il a pris devant le monde entier à la Conférence de Paris. En concentrant ses efforts dans le projet du REM, le gouvernement démontre qu'il a baissé les bras pour la planète! Non seulement le REM n'est pas un projet porteur pour l'atteinte des cibles climatiques, mais en plus il ne répond pas aux besoins de la majorité. Et que dire du reste du Québec? », a terminé la député.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse de l'aile parlementaire de Québec solidaire, (418) 473-2579 ou sguevremont@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.