Budget 2008-2009: la Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches souligne son appréciation face à de nombreuses mesures annoncées par la ministre des Finances du Québec - Communiqué no 1



    MONTMAGNY, QC, le 17 mars /CNW Telbec/ - A la suite de la présentation du
deuxième budget de la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, la
Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches (CRE) confirme son
appréciation quant à plusieurs mesures annoncées dans le Budget 2008-2009.
    "Bien que le présent budget est voué à un environnement fiscal favorable
à l'investissement et à l'amélioration de la productivité du secteur
manufacturier, il s'avérait essentiel pour nous d'analyser attentivement les
impacts de certaines mesures annoncées dans le Budget 2008-2009, notamment
pour les entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches, suite à
l'élimination de la taxe sur le capital, au nouveau crédit d'impôt à
l'investissement et au crédit d'impôt pour les technologies de l'information"
a déclaré le président de la CRE, M. Réal Laverdière.

    1. Elimination de la taxe sur le capital

    Ainsi, l'élimination immédiate de la taxe sur le capital pour toutes les
entreprises manufacturières du Québec, apparaît comme un allégement fiscal
intéressant pour les quelque 1 200 entreprises manufacturières de la
Chaudière-Appalaches. Le gain estimé au chapitre de cette mesure est de 5 M$
en Chaudière-Appalaches.

    2. Crédit d'impôt de 5 % à l'investissement pour le matériel de
    fabrication et de transformation

    Le nouveau crédit d'impôt remboursable à l'investissement de 5 % sera
accessible à toutes les entreprises manufacturières du Québec qui feront
l'achat de matériel de fabrication et de transformation. Le gain pour les
entreprises manufacturières de la région de la Chaudière-Appalaches pourrait
atteindre jusqu'à 3 M$ pour l'exercice 2008-2009 et 38 M$ pour les cinq
prochaines années.

    3. Crédit d'impôt pour le développement des affaires électroniques

    Dans le cadre de la nouvelle économie, le crédit d'impôt de 30 % des
salaires est maintenu, en plus de devenir accessible à l'ensemble des
entreprises admissibles du territoire québécois. La CRE appuie tout
particulièrement la décision de la ministre des Finances d'avoir retenue cette
recommandation du Groupe de travail sur les aides fiscales aux régions
ressources et à la nouvelle économie, mettant ainsi fin à l'expérience des
sites désignés.

    4. Soutien aux territoires en difficulté

    La CRE souligne également l'effort annoncé par la ministre des Finances
au niveau des territoires dévitalisées. En effet, un effort de 10 M$ pour
chacune des cinq années est annoncé à ce niveau. La CRE rappelle que la région
de la Chaudière-Appalaches compte 17 municipalités, localisées sur le
territoire de six MRC, parmi les 173 municipalités considérées comme
dévitalisées au Québec. La CRE souhaite confirmer toute sa collaboration à la
ministre des Affaires municipales et des Régions qui sera responsable de
l'annonce des détails de cette initiative.

    5. Création du Bureau québécois de connaissances de l'eau

    Afin de poursuivre le virage vers le développement durable, la CRE salue
la création d'un Bureau québécois de connaissances de l'eau. Cette initiative
permettra de poursuivre le développement de la connaissance de cette
ressource, tout particulièrement dans le cadre du suivi de la problématique
des algues bleues vertes qu'ont connu de nombreux plans d'eau de notre région
à l'été 2007.

    6. Les services de garde à la petite enfance

    Dans un autre ordre d'idées, la CRE confirme son appréciation suite à
l'annonce de l'ajout de 20 000 places additionnelles en garderie, dont
4 500 places pour l'exercice 2008-2009. La CRE fait savoir qu'elle collabore
déjà à ce dossier depuis quelques mois, en ayant réalisé une consultation en
collaboration avec le ministère de la Famille et des Aînés. Cette action
culminera dans la production d'un Plan régional d'accessibilité aux services
de garde éducatifs d'ici la fin du mois de mars 2008. La CRE souhaite
collaborer avec la ministre responsable de la Famille, pour que chaque région
du Québec puisse obtenir sa juste part dans la distribution des 4 500
nouvelles places annoncées en 2008-2009.

    7. Intégration et francisation des immigrants

    Finalement, pour permettre aux nouveaux arrivants de contribuer au
développement socioéconomique du Québec, une augmentation de 20 % des budgets
alloués à l'immigration a été attitrée à l'intégration et à la francisation
des immigrants.

    Rappelons que la CRE constitue l'interlocuteur privilégié du gouvernement
du Québec en matière de développement régional en Chaudière-Appalaches. Elle a
principalement pour mandat d'encourager le développement régional, de
favoriser la concertation des partenaires régionaux et de donner, le cas
échéant, des avis au gouvernement.




Renseignements :

Renseignements: Laurent Lampron, Directeur général, (418) 248-8488;
Source: Sylvie Fortin, Conseillère en communication,
sfortin@chaudiere-appalaches.qc.ca

Profil de l'entreprise

Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS AU BUDGET DU QUEBEC 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.