Budget 2008-2009 - Moins de fonctionnaires, moins de services!



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique du
Québec (SFPQ) constate que le train de la réingénierie libérale roule toujours
à grande vitesse malgré le silence du gouvernement Charest à ce sujet. A cet
égard, le budget 2008-2009 de la ministre des Finances comporte plusieurs
mauvaises nouvelles pour la fonction publique du Québec. En effet, les budgets
de plusieurs ministères seront diminués et tous seront affectés par une
diminution importante de leurs effectifs. A terme, le SFPQ considère que cette
situation compromet la capacité des ministères et des organismes à rendre les
services auxquels la population est en droit de s'attendre.
    Au chapitre de la croissance des dépenses, la ministre Monique
Jérôme-Forget réserve un maigre 0,3 % d'augmentation pour les budgets des
ministères et des organismes autres que la Santé, l'Education, les Transports
et la Famille. "En tenant compte de l'inflation, cela signifie des coupures de
budget, qui s'additionnent à celles qui se succèdent année après année depuis
l'arrivée au pouvoir du gouvernement libéral", explique le président général
du SFPQ, Michel Sawyer.

    Moins de fonctionnaires

    Par ailleurs, la ministre des Finances a profité de la présentation de
son budget pour annoncer qu'au terme de la dernière année, le gouvernement
Charest avait réussi à retrancher 4 538 ETC (équivalent temps complet) des
effectifs de la fonction publique depuis 2004. Pour l'an prochain, la
réduction prévue s'élève à 1 280 ETC. De façon plus concrète, pour le
ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, cela signifie l'abolition
de 157 ETC, pour le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, 102
ETC, pour le ministère de la Sécurité publique, 78 ETC, pour le ministère du
Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, 30 ETC, et pour le
ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, il faudra
compter avec 61 ETC en moins.
    Michel Sawyer explique que la réduction des effectifs de la fonction
publique engendre inévitablement une diminution de service, notamment au
chapitre des inspections. "Au cours des prochains mois, les médias nous
rapporteront de plus en plus souvent les cas d'organismes comme l'Office de la
protection du consommateur (OPC), qui ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes.
Déjà nous savons que le nombre d'inspections en environnement diminue d'année
en année et qu'un jour ou l'autre, nous devrons en payer le prix. La liste des
diminutions de service s'allonge de jour en jour".
    "Le train de la réingénierie se poursuit sans tambour ni trompette, sans
véritable débat public et sans que la ministre Monique Jérôme-Forget explique
à la population les impacts de ses choix politiques en regard de la diminution
de la taille de l'Etat et du nombre de fonctionnaires. La ministre ne peut se
féliciter, année après année, de la diminution du nombre de fonctionnaires
sans expliquer à la population comment son gouvernement peut prétendre
maintenir la qualité et l'accessibilité des services offerts par la fonction
publique. Tôt ou tard, elle devra bien admettre que moins de fonctionnaires
signifie moins de services", a conclu Michel Sawyer.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Caron, Responsable des relations avec les
médias, (418) 623-2424, poste 338, Cell.: (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.