BUDGET 2008-2009 - Communiqué no 6 de 6 - Discours sur le budget 2008-2009 - RELEVER LE DEFI DES FINANCES PUBLIQUES



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Le Budget 2008-2009, déposé
aujourd'hui, fait preuve de prudence et de discipline, consacrant des sommes
importantes aux grandes missions de l'Etat et procédant à des investissements
rigoureusement ciblés pour stimuler la productivité et l'innovation, favoriser
le mieux-être des familles, l'accès au marché du travail et le développement
des compétences.
    "Notre gestion rigoureuse a permis d'alléger le fardeau fiscal des
contribuables. Depuis 2003, l'écart de fardeau fiscal avec les autres
provinces a été réduit de près de 70 %. Nous ne sommes plus les contribuables
les plus taxés en Amérique du Nord", a souligné la ministre des Finances,
ministre des Services gouvernementaux, ministre responsable de
l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor,
Mme Monique Jérôme-Forget.

    Economie

    L'économie du Québec se porte bien à l'heure actuelle malgré le
ralentissement observé aux Etats-Unis. Le taux de chômage a atteint, en
janvier dernier, son plus bas niveau des 33 dernières années, soit 6,8 %. Les
investissements privés et publics devraient progresser de plus de 10 % cette
année. Le Québec n'est toutefois pas étanche au contexte économique
nord-américain. Pas moins de 75 % des exportations internationales du Québec
prennent la route vers les Etats-Unis. Aussi, la prévision de croissance
économique, qui était de 2,5 % pour l'année en cours, est aujourd'hui révisée
à 1,5 %.
    "Les gestes posés par notre gouvernement devraient toutefois permettre au
Québec d'éviter une récession. Les baisses d'impôt d'un milliard de dollars,
entrées en vigueur le 1er janvier dernier, combinées aux investissements
massifs dans les infrastructures et le développement énergétique, ont pour
effet de soutenir notre activité économique", a affirmé la ministre.

    Réserve budgétaire

    "Il est clair que la marge de manoeuvre est réduite. Heureusement, notre
gouvernement a été prudent. Nous avons constitué une réserve budgétaire de
1,8 milliard de dollars. Cette réserve provient de revenus supplémentaires
dégagés au cours des derniers exercices financiers. Nous avons choisi de les
engranger plutôt que de les dépenser", a indiqué la ministre.
    Elle poursuit : "Cette réserve sera utilisée pour équilibrer les budgets
des deux prochains exercices financiers. Ainsi, nous pourrons absorber le choc
du ralentissement économique sans augmenter les taxes ou les impôts et sans
réduire les services publics. C'est ce que j'appelle gouverner de façon
prudente et responsable. C'est ce que j'appelle agir en bonne mère de
famille."

    Réduire le poids de la dette

    L'enjeu des finances publiques repose en grande partie sur la saine
gestion de la dette. Après avoir créé le Fonds des générations, qui a été une
étape significative dans la volonté de réduire le fardeau de la dette, le
gouvernement a vu ses efforts récompensés lorsque les agences de notation ont
amélioré la cote de crédit du Québec. Le gouvernement va aujourd'hui plus loin
en posant un geste important qui aura des impacts significatifs.
    En effet, le Budget 2008-2009 prévoit augmenter, de 50 % à 75 %, la part
des bénéfices qu'Hydro-Québec verse au gouvernement sous forme de dividendes.
Cette mesure permettra d'éviter l'ajout de 11 milliards de dollars à la dette
du Québec d'ici 2025. "L'hydroélectricité, c'est notre "or bleu". La solidité
financière d'Hydro-Québec permet cette révision de la politique de versement
du dividende sans compromettre ses capacités de développement. Nous devons
valoriser cet important actif dont la valeur économique dépasse largement la
valeur comptable inscrite aux comptes publics", a indiqué la ministre
Jérôme-Forget.

    Nouvelles règles comptables

    Le gouvernement, en collaboration avec le Vérificateur général, a réalisé
l'automne dernier une importante réforme comptable. Ce budget est le premier
présenté depuis l'adoption des nouvelles règles comptables. Le gouvernement
inclut ainsi dans son périmètre comptable les réseaux de la santé et de
l'éducation. "Cette importante réforme marquera l'évolution de la comptabilité
du gouvernement vers une transparence et une rigueur accrues dans la reddition
de comptes sur sa situation financière", écrivait le Vérificateur général au
moment du dévoilement de cette réforme comptable.
    "Mon objectif au moment d'amorcer cette importante réforme était que
personne ne puisse mettre en doute la qualité de l'information financière du
gouvernement du Québec. Cet objectif est atteint. Et par souci de
transparence, ce budget comporte un cadre financier sur une période de cinq
ans. Ce cadre financier démontre que nos finances publiques sont équilibrées
et qu'elles reposent sur des fondations solides", a conclu la ministre
Jérôme-Forget.
    -%SU: TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet de la
ministre des Finances, des Services gouvernementaux, responsable de
l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, (418)
643-5270, (514) 873-5363; www.finances.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DES FINANCES, MINISTRE DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX, MINISTRE RESPONSABLE DE L'ADMINISTRATION GOUVERNEMENTALE, PRESIDENTE DU CONSEIL DU TRESOR

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.