BUDGET 2008-2009 - Communiqué no 2 de 6 - Discours sur le budget 2008-2009 - RECOMPENSER L'INVESTISSEMENT POUR STIMULER LA PRODUCTIVITE



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - "Il faut permettre aux entreprises
québécoises de s'adapter aux changements économiques marqués par la nouvelle
réalité de la parité des devises canadienne et américaine et par une
concurrence internationale toujours plus vive. Pour y parvenir, ce budget crée
un environnement fiscal qui n'a jamais été aussi favorable à l'investissement
et à l'amélioration de la productivité", a affirmé la ministre des Finances,
ministre des Services gouvernementaux, ministre responsable de
l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor,
Mme Monique Jérôme-Forget, à l'occasion du dépôt du Budget 2008-2009.
    Le Budget 2008-2009 encourage les entreprises québécoises à accélérer la
cadence de leurs investissements. Il prévoit une série de mesures dont :

    
    - l'abolition immédiate de la taxe sur le capital pour toutes les
      entreprises du secteur manufacturier, ce qui encouragera
      14 300 entreprises de plus à investir et à se moderniser;
    - l'instauration d'un nouveau crédit d'impôt à l'investissement
      applicable à l'achat de matériel de fabrication et de transformation.
      Ce crédit sera d'au moins 5 % pour toutes les entreprises, mais il sera
      majoré et modulé selon l'éloignement des régions. Il sera ainsi de 20 %
      pour les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Mauricie ainsi que
      pour les trois MRC déjà couvertes par l'aide fiscale aux régions
      ressources, de 30 % pour le Bas-Saint-Laurent et de 40 % pour les
      régions de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, de la Côte-Nord, de
      l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec;
    - l'ajout de 50 millions de dollars sur cinq ans afin de venir en aide à
      des MRC économiquement éprouvées;
    - la mise sur pied d'un crédit d'impôt remboursable pour les entreprises
      des nouvelles technologies de l'information, correspondant à 30 % des
      salaires des emplois liés à des activités innovantes, telles que les
      services-conseils et la conception de solutions de commerce
      électronique. Ce crédit sera disponible sur l'ensemble du territoire du
      Québec.

    "Certaines de ces mesures s'inspirent largement des travaux du Groupe de
travail sur les aides fiscales aux régions ressources et à la nouvelle
économie. Je tiens à remercier les membres du groupe de travail, soit les
économistes Robert Gagné, Luc Godbout et Guy Lacroix. Malgré la complexité de
leur mandat, ils ont su formuler des recommandations pour stimuler notre
croissance économique", a souligné la ministre des Finances.
    Le budget prévoit, par ailleurs, d'autres mesures visant à stimuler la
productivité dont :

    - l'accessibilité à Internet haute vitesse dans toutes les régions du
      Québec grâce au nouveau programme Communautés rurales branchées;
    - la création du Fonds du patrimoine minier, dans lequel sera versée une
      partie des droits miniers, afin d'attirer davantage d'entreprises au
      Québec;
    - un investissement de 2 millions de dollars pour la mise sur pied d'un
      institut national des mines et d'autres mesures de formation;
    - un investissement de 60 millions de dollars sur cinq ans afin de mieux
      soutenir la relève agricole et de contribuer à la modernisation des
      entreprises de transformation alimentaire;
    - des investissements supplémentaires pour le financement et la diffusion
      de la culture, soit une contribution additionnelle de 10 millions de
      dollars dans Placements Culture, ce qui porte à 25 millions de dollars
      la contribution du gouvernement depuis sa création en 2005.
    

    "Plusieurs mesures que j'annonce dans ce budget s'inspirent des
orientations proposées par le Groupe de travail sur l'investissement présidé
par l'économiste Pierre Fortin, accompagné de Mme Andrée Corriveau et de
M. Jean Boivin, dont je salue le travail et la qualité du rapport que je rends
public aujourd'hui", a souligné la ministre des Finances.
    Elle conclut : "Nous avons déjà démontré notre capacité à être des
leaders mondiaux dans des domaines aussi compétitifs que l'aérospatiale, la
recherche pharmaceutique et biotechnologique, les sciences de la santé et les
technologies numériques. Ensemble, nous pouvons et devons réussir. Ce budget
nous en donne les moyens."
    -%SU: TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet de la
ministre des Finances, des Services gouvernementaux, responsable de
l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, (418)
643-5270, (514) 873-5363, www.finances.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DES FINANCES, MINISTRE DES SERVICES GOUVERNEMENTAUX, MINISTRE RESPONSABLE DE L'ADMINISTRATION GOUVERNEMENTALE, PRESIDENTE DU CONSEIL DU TRESOR

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.