Boralex connaît une bonne performance au troisième trimestre de 2007



    MONTREAL, le 7 nov. /CNW Telbec/ - Boralex inc. ("Boralex" ou la
"Société") hausse ses produits générés par la vente d'énergie de 28,9 % au
troisième trimestre de 2007 et pose la première pierre d'un développement dans
l'énergie solaire.

    
    (en millions de dollars, sauf les données par action)
    -------------------------------------------------------------------------
                          Périodes de trois mois     Périodes de neuf mois
                                terminées les             terminées les
                                 30 septembre              30 septembre

                               2007         2006         2007         2006
                         ----------------------------------------------------
    Produits de la vente
     d'énergie                 34,3         26,6        117,4         84,6
    BAIIA                       9,1          8,4         40,4         30,9
    Bénéfice net                1,0          1,1         15,6         10,1
     par action                0,03$        0,04$        0,47$        0,34$
    Marge brute
     d'autofinancement          8,8          3,3         35,5         16,6
     par action                0,23$        0,11$        1,06$        0,55$
    -------------------------------------------------------------------------


    Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2007, Boralex
enregistre des produits de 34,3 M$, comparativement à 26,6 M$ à la même
période de 2006. Cette croissance est principalement attribuable au secteur
des résidus de bois dont les produits ont augmenté de 7,7 M$, de même qu'une
progression de 1,3 M$ des revenus du secteur éolien. Le bénéfice avant
intérêts, impôts et amortissement ("BAIIA") atteint 9,1 M$ au troisième
trimestre de 2007, une augmentation de 8,3 % par rapport au BAIIA de 8,4 M$ au
troisième trimestre de 2006. Boralex conclut le trimestre avec un bénéfice net
de 1,0 M$ ou 0,03 $ par action, comparable au bénéfice net de 1,1 M$ en 2006.
    "Bénéficiant du marché des RECs, de la hausse des prix de vente
d'électricité et de la croissance du secteur éolien, en particulier, qui ont
nettement compensé pour la hausse des coûts d'approvisionnement en résidus de
bois et pour les conditions d'hydraulicité défavorables, Boralex connaît un
trimestre fort satisfaisant" souligne monsieur Patrick Lemaire, président et
chef de la direction de Boralex. Il ajoute : "D'ailleurs, la Société entend
bénéficier de l'intérêt grandissant dans les énergies renouvelables et
poursuivre son développement en misant sur son expertise, mais aussi en
explorant de nouvelles formes de production d'énergie."
    En effet, Boralex a acquis une participation de 50 % d'une société
espagnole de développement, Compania Electrosolar Onubense S.L. ("CESOn").
Patrick Lemaire souligne : "L'Espagne bénéficie du plus important gisement
solaire en Europe, ce qui en fait un endroit stratégique pour le développement
de cette technologie et pour le positionnement de Boralex dans le secteur de
l'énergie solaire. La Société entend profiter des prix concurrentiels que ce
pays propose pour diversifier son portefeuille d'activités et faire une percée
dans ce secteur prometteur." L'acquisition d'un intérêt dans l'entreprise
CESOn permet à Boralex d'évaluer les différentes opportunités de développement
lesquelles sont estimées entre 25 et 100 MW pour les cinq prochaines années.
    Les produits du secteur éolien s'élèvent à 6,0 M$ pour le troisième
trimestre de 2007, une hausse de 27,7 % par rapport à 2006. Plus de la moitié
de cette hausse est attribuable à la mise en service le 18 juillet du site la
Citadelle. L'accroissement des produits a été le principal facteur pour
l'accroissement du BAIIA trimestriel à 4,9 M$.
    Le secteur hydroélectrique a réalisé des produits de 0,7 M$,
comparativement 1,8 M$ à la même période en 2006. La baisse des produits est
due à une faible hydrologie alors que la production des centrales a été de
45,3 % inférieure aux moyennes historiques.
    Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2007, les produits
du secteur aux résidus de bois se chiffrent à 25,7 M$, une hausse de 42,8 %
sur la même période en 2006. Excluant l'incidence négative de la montée du
dollar canadien, les produits auraient augmenté de près de 50 %. Le BAIIA de
ce secteur a plus que doublé au troisième trimestre de 2007, passant de 2,9 M$
en 2006 à 6,9 M$. La vigueur du marché des RECs et l'augmentation du volume de
production des centrales expliquent les rendements plus que satisfaisants de
ce secteur.
    Par ailleurs, Boralex et son partenaire Gaz Métro ont déposé le 18
septembre trois projets éoliens totalisant 375,2 MW dans le cadre de l'appel
d'offre d'Hydro-Québec de 2 000 MW d'énergie éolienne. Les sites proposés
offrent des avantages considérables dont un potentiel éolien important, la
proximité avec les lignes d'interconnexion et l'éloignement de toute zone
urbaine ou résidentielle. Rappelons aussi que le 9 juillet 2007 Boralex a
annoncé la signature d'un protocole d'entente qui lui permettra de développer
90 MW éoliens en Ontario, dont 30 MW sont prévus à la fin de 2008 et 60 MW à
la fin de 2009.
    En somme, pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre, les
produits de la vente d'énergie totalisent 117,4 M$ par rapport à 84,6 M$ à la
même période en 2006. Le BAIIA des neuf premiers mois de 2007 se chiffre à
40,4 M$, soit une hausse de 30,7 % par rapport à 2006. Cette bonne performance
repose entre autres sur l'augmentation de la production totale des centrales
et la mise en oeuvre du site éolien de la Citadelle, la hausse des revenus
provenant de la vente de RECs ainsi que sur l'augmentation du prix de vente
moyen d'électricité.

    A propos de Boralex

    Boralex est une importante productrice privée d'électricité vouée au
développement et à l'exploitation de centrales d'énergie renouvelable.
Employant près de 300 personnes, la Société possède et exploite 22 sites
combinant une puissance installée de 347 MW au Québec, dans le nord-est des
Etats-Unis et en France. Boralex se distingue par son expertise diversifiée et
sa solide expérience dans quatre types de production d'énergie - éolienne,
hydroélectrique, thermique à base de résidus de bois et cogénération à base de
gaz naturel. Les actions de Boralex se négocient à la Bourse de Toronto sous
le symbole BLX. www.boralex.com
    De plus, Boralex détient 23 % des parts de Fonds de revenu Boralex énergie
qui regroupe dix centrales d'une capacité installée de 190 MW, au Québec et
aux Etats-Unis. La gestion de ces sites est effectuée par Boralex.

    Certaines déclarations contenues dans ce communiqué, y compris celles
concernant les résultats et performances futurs, sont des déclarations
prospectives basées sur les anticipations courantes. L'exactitude de telles
déclarations est sujette à un certain nombre de risques, d'incertitudes et
d'hypothèses pouvant occasionner une différence entre les résultats réels et
ceux projetés, y compris, mais non de façon limitative, l'effet général des
conditions économiques, la diminution de la demande pour les produits de la
Société, l'augmentation des prix de la matière première, les fluctuations de
la valeur relative de diverses devises, les fluctuations des prix de vente et
les changements négatifs des conditions générales du marché et de l'industrie.
Les états financiers inclus dans ce communiqué contiennent aussi certaines
mesures financières non reconnues selon les principes comptables généralement
reconnus.
    Afin d'évaluer la performance de ses actifs et de ses secteurs
d'activités, la Société utilise le Bénéfice avant intérêts, impôts et
amortissements ("BAIIA") comme mesure de performance. Cette mesure n'est pas
conforme aux principes comptables généralement reconnus ("PCGR") et n'a pas de
définition standard prescrite par les PCGR. Elle pourrait donc être différente
des mesures utilisées par d'autres entreprises mais portant un nom semblable.
Le BAIIA est défini à la note 12 des états financiers annexés à ce communiqué
de presse, ainsi que dans le dernier rapport annuel de la Société. De plus,
Boralex utilise la marge brute d'autofinancement qui correspond aux flux de
trésorerie provenant des activités d'exploitation avant la variation des
éléments hors caisse de fonds de roulement comme indicateur utile pour mesurer
les flux de trésorerie provenant de ses opérations. La marge brute
d'autofinancement par action est calculée en utilisant le nombre moyen pondéré
d'actions de catégorie A en circulation.


    Bilans consolidés

    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                                                           Au           Au
                                                 30 septembre  31 décembre
                                            Note         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        (redressé - note 2)
    Actif

    Actif à court terme
    Trésorerie et équivalents de trésorerie            81 884       13 899
    Comptes débiteurs                                  26 110       26 964
    Stocks                                              7 927        5 342
    Frais payés d'avance                                2 122        2 776
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      118 043       48 981

    Placement                                          68 966       75 553
    Immobilisations corporelles                2      256 122      280 136
    Contrats de vente d'électricité                    18 594       20 631
    Impôts futurs                                           -        6 249
    Autres actifs                              6       39 864       44 480
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      501 589      476 030
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif

    Passif à court terme
    Comptes créditeurs et charges à payer              18 446       20 005
    Impôts sur le bénéfice                                  -        1 786
    Partie à court terme de la dette à
     long terme                                7       30 022       41 835
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       48 468       63 626

    Dette à long terme                      2, 7      143 681      192 493
    Impôts futurs                              2       17 975       20 780
    Produits reportés                          9       11 177       16 368
    Juste valeur des instruments
     financiers dérivés                                   326            -
    Part des actionnaires sans contrôle                   572          730
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      222 199      293 997
    Capitaux propres
    Capital-actions                                   223 330      112 451
    Bénéfices non répartis                     2      109 874       97 649
    Cumul des autres éléments du résultat
     étendu                                 2, 8      (53 814)     (28 067)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      279 390      182 033
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      501 589      476 030
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés


    Résultats consolidés
    (en milliers de dollars,
     sauf les montants par
     action et le nombre
     d'actions)
    (non vérifiés)
                                                         Pour les périodes
                             Pour les trimestres            de neuf mois
                                 terminés les              terminées les
                                 30 septembre               30 septembre
                  Note         2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                       (redressé -               (redressé -
                                          note 2)                   note 2)

    Produits de
     la vente
     d'énergie               34 276       26 643      117 432       84 563
    Crédits d'impôts
     pour énergie
     renouvelable    9        2 551        3 138        7 841        8 361
    Charges
     d'exploitation          25 784       22 074       83 841       68 053
    -------------------------------------------------------------------------
                             11 043        7 707       41 432       24 871

    Part des
     résultats
     du Fonds                   878        1 995        5 537        7 779
    Revenus de
     gestion du
     Fonds                    1 427        1 369        4 208        4 080
    Autres revenus               91          259        1 717        3 580
    -------------------------------------------------------------------------
                             13 439       11 330       52 894       40 310
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres charges
    Gestion et
     exploitation
     du Fonds                 1 094        1 021        3 407        3 139
    Administration            3 284        1 937        9 052        6 309
    -------------------------------------------------------------------------
                              4 378        2 958       12 459        9 448
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation
     avant
     amortissement            9 061        8 372       40 435       30 862
    -------------------------------------------------------------------------

    Amortissement    2        6 307        5 202       17 634       14 784
    Instruments
     financiers     10         (369)           -       (6 243)           -
    Frais de
     financement              2 394        3 125        8 720        8 803
    -------------------------------------------------------------------------
                              8 332        8 327       20 111       23 587
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice avant
     impôts sur le
     bénéfice                   729           45       20 324        7 275
    Charge
     (recouvrement)
     d'impôts sur
     le bénéfice     2         (130)      (1 084)       4 796       (2 936)
    -------------------------------------------------------------------------
                                859        1 129       15 528       10 211
    Part des
     actionnaires
     sans contrôle              158           11          104         (126)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net              1 017        1 140       15 632       10 085
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net
     par action de
     catégorie A de
     base (en dollars)         0,03         0,04         0,47         0,34
    Bénéfice net par
     action de
     catégorie A dilué
     (en dollars)              0,03         0,04         0,46         0,33
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Nombre moyen
     pondéré d'actions
     de catégorie A
     en circulation
     (de base)           37 454 625   30 049 586   33 374 658   30 028 594
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Bénéfices non répartis consolidés
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                                                         Pour les périodes
                                                            de neuf mois
                                                           terminées les
                                                            30 septembre
                  Note                                   2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                 (redressé -
                                                                    note 2)
    Solde au début
     de la période,
     tel que publié
     antérieurement                                    99 208       84 188
    Modification de
     convention
     comptable       2                                 (1 559)      (1 260)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde au début
     de la période,
     redressé                                          97 649       82 928

    Frais d'émission
      d'actions, net
      des impôts
      afférents                                        (3 407)           -
    Bénéfice net de
     la période                                        15 632       10 085
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin
     de la période                                    109 874       93 013
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Etats consolidés du résultat étendu
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                                                         Pour les périodes
                             Pour les trimestres            de neuf mois
                                 terminés les              terminées les
                                 30 septembre               30 septembre
                  Note         2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net
     de la période            1 017        1 140       15 632       10 085
    -------------------------------------------------------------------------

    Autres éléments
     du résultat
     étendu:
      Ecarts de
       conversion
        Pertes de
         change
         latentes
         sur
         conversion
         des états
         financiers
         des
         établisse-
         ments
         étrangers
         autonomes           (8 901)        (220)     (23 311)      (5 326)
        Part des
         écarts de
         conversion
         cumulés
         du Fonds              (575)         (95)      (1 994)        (935)
        Ecarts de
         conversion
         sur les
         éléments
         du résultats
         étendu                 (34)           -         (196)           -
      Couvertures de
       flux de
       trésorerie
        Variation
        de la juste
        valeur des
        instruments
        financiers             (847)           -        1 944            -
        Eléments de
         couverture
         réalisés et
         portés au
         bénéfice
         net                   (580)           -       (1 704)           -
        Cessation de
         relations
         de
         couver-
         ture       10            -            -       (5 874)           -
        Impôts
        sur le
        bénéfice                457            -        1 803            -
    -------------------------------------------------------------------------
                            (10 480)        (315)     (29 332)      (6 261)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu
     de la période           (9 463)         825      (13 700)       3 824
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés


    Flux de trésorerie consolidés
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                                                         Pour les périodes
                             Pour les trimestres            de neuf mois
                                  terminés les             terminées les
                                  30 septembre              30 septembre
                  Note         2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                       (redressé -               (redressé -
                                          note 2)                   note 2)
    Activités
     d'exploitation
    Bénéfice net              1 017        1 140       15 632       10 085
    Distributions
     reçues du Fonds          3 097        3 097        9 293        9 293
    Redressements
     pour les
     éléments hors
     caisse
      Part des
       résultats
       du Fonds                (878)      (1 995)      (5 537)      (7 779)
      Amortissement           6 307        5 202       17 634       14 784
      Amortissement
       des frais de
       financement
       reportés                 227          100          567          371
      Crédits
       d'impôt
       pour énergie
       renouvelable          (1 078)      (3 138)      (3 361)      (8 361)
      Impôts futurs               1       (1 228)       5 958       (2 366)
      Instruments
       financiers   10         (369)           -       (6 243)           -
      Autres                    428          130        1 589          549
    -------------------------------------------------------------------------
                              8 752        3 308       35 532       16 576
    Variation des
     éléments hors
     caisse du fonds
     de roulement            (2 707)      (4 646)      (6 496)      (8 354)
    -------------------------------------------------------------------------
                              6 045       (1 338)      29 036        8 222
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités
     d'investissement
    Rachat d'intérêts
     minoritaires                 -       (2 165)           -       (3 162)
    Nouvelles
     immobilisations
     corporelles             (4 081)      (1 849)     (16 273)     (17 715)
    Variation des
     réserves pour
     service de
     la dette                     1          (27)       6 216       (6 007)
    Autres                   (2 079)        (718)      (5 296)      (1 945)
    -------------------------------------------------------------------------
                             (6 159)      (4 759)     (15 353)     (28 829)
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités de
     financement
    Emprunts et
     avances
     bancaires                    -            -            -      (42 012)
    Augmentation de
     la dette à
     long terme                   -        4 691      151 437       68 252
    Versements sur
     la dette à
     long terme              (1 427)      (4 125)    (196 986)     (10 918)
    Frais de
     financement               (145)      (1 240)      (2 011)      (2 521)
    Produit net
     d'émission
     d'actions                    -            -      105 307          274
    Frais reliés au
     programme de
     monétisation               (47)           -         (541)           -
    Autres                      (50)           -          (50)           -
    -------------------------------------------------------------------------
                             (1 669)        (674)      57 156       13 075
    -------------------------------------------------------------------------
    Ecart de
     conversion sur
     la trésorerie
     et les
     équivalents de
     trésorerie                (826)         247       (2 854)         588
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation nette
     de la trésorerie
     et des
     équivalents
     de trésorerie           (2 609)      (6 524)      67 985       (6 944)

    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie au
     début de la
     période                 84 493       10 195       13 899       10 615
    -------------------------------------------------------------------------

    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie à
     la fin de la
     période                 81 884        3 671       81 884        3 671
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    INFORMATIONS
     SUPPLEMENTAIRES
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie
     payés pour:
      Intérêts                3 113        3 010        9 116        8 420
      Impôts sur le
       bénéfice                 388          176        1 414          820
    -------------------------------------------------------------------------
    Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés


    Notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires
    (les chiffres des tableaux sont en milliers de dollars, sauf indication
     contraire)
    (non vérifié)


    Note 1 - Conventions comptables

    Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été
préparés selon les mêmes conventions comptables utilisées lors de la
préparation des plus récents états financiers consolidés vérifiés à
l'exception des nouvelles conventions présentées à la note 2. Ces états
financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes afférentes
devraient être lus conjointement avec les états financiers consolidés vérifiés
de Boralex inc. ("Boralex" ou la "Société") pour l'exercice terminé le
31 décembre 2006.


    Note 2 - Modification de conventions comptables et nouvelles conventions
    comptables adoptées en 2007

    Amortissement

    Au cours du premier trimestre de 2007, la Société a modifié sa méthode
d'amortissement pour sa centrale alimentée au gaz naturel et deux de ses sites
éoliens. En effet, ces sites qui constituaient les premiers investissements de
la Société dans ces secteurs en France, étaient amortis sur la base de la
durée de leur contrat de vente d'électricité. A la suite d'une analyse
technique des équipements, il en ressort qu'une méthode basée sur la durée de
vie des différentes composantes reflète mieux la consommation des avantages
futurs liés à ces actifs. Les immobilisations de ces unités d'exploitation ont
donc été séparées par grandes composantes et elles sont amorties linéairement
sur la base de leur espérance de vie spécifique. La durée de vie de ces
composantes varie entre cinq et 20 ans. Ce changement de convention comptable
a été appliqué rétroactivement avec redressement des exercices antérieurs.

    L'effet de cette modification sur les états financiers présentés
    antérieurement est comme suit:
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                                Au 31 décembre 2006
                                       (présenté   Amortisse-
                                  antérieurement)        ment    (redressé)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bilan
    Immobilisations corporelles          282 489       (2 353)     280 136
    Passif d'impôts futurs                21 564         (784)      20 780
    Bénéfices non répartis                99 208       (1 559)      97 649
    Ecarts de conversion cumulés         (28 057)         (10)     (28 067)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

                                              Pour le trimestre terminé
                                                 le 30 septembre 2006
                                       (présenté    Amortisse-
                                  antérieurement)        ment    (redressé)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Etat des résultats
    Amortissement                          5 090          112        5 202
    Recouvrement d'impôts sur
     le bénéfice                          (1 047)         (37)      (1 084)
    Bénéfice net                           1 215          (75)       1 140
    Bénéfice net par action de
     catégorie A (de base et dilué)
     (en dollars)                           0,04            -         0,04
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

                                             Pour la période de neuf mois
                                            terminée le 30 septembre 2006
                                       (présenté    Amortisse-
                                  antérieurement)        ment    (redressé)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Etat des résultats
    Amortissement                         14 451          333       14 784
    Recouvrement d'impôts sur le
     bénéfice                             (2 825)        (111)      (2 936)
    Bénéfice net                          10 307         (222)      10 085
    Bénéfice net par action de
     catégorie A de base (en dollars)       0,34            -         0,34
    Bénéfice net par action de
     catégorie A dilué (en dollars)         0,33            -         0,33
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Les redressements n'ont eu aucun impact sur les flux de trésorerie liés
aux activités d'exploitation, d'investissement ou de financement.

    Résultat étendu, Capitaux propres, Instruments financiers et Couvertures

    Le 1er janvier 2007, la Société a adopté les nouvelles recommandations du
chapitre 1530 "Résultat étendu", du chapitre 3251 "Capitaux propres", du
chapitre 3855 "Instruments financiers - Comptabilisation et évaluation" et du
chapitre 3865 "Couvertures", du manuel de l'Institut Canadien des Comptables
Agréés ("ICCA"). L'application de ces nouvelles normes est faite
rétroactivement sans retraitement des états financiers des périodes
antérieures.
    Le chapitre 1530 "Résultat étendu" établit les normes de divulgation et de
présentation du résultat étendu et de ses composantes. Le résultat étendu
correspond à la variation des capitaux propres d'une société qui découle
d'opérations et d'événements sans rapport avec les actionnaires. Ces
opérations incluent notamment la variation de l'écart de conversion
relativement aux établissements étrangers autonomes ainsi que les gains et
pertes latents relativement aux variations de juste valeur de certains
instruments financiers.
    Le chapitre 3251 "Capitaux propres" décrit les normes de présentation des
capitaux propres et des variations des capitaux propres. En raison de
l'adoption des chapitres 3251 et 1530 décrit ci-dessus, la Société inclut
maintenant dans ses capitaux propres des informations sur le résultat étendu
et les autres éléments du résultat étendu. Le 1er janvier 2007, un montant de
28 067 000 $, précédemment enregistré comme Ecarts de conversion cumulés a été
reclassé dans le Cumul des autres éléments du résultat étendu.
    Le chapitre 3855 "Instruments financiers - Comptabilisation et
évaluation", établit les normes de comptabilisation et d'évaluation des actifs
financiers, des passifs financiers et des dérivés. Ces normes stipulent à quel
moment et à quel montant un instrument financier doit être comptabilisé dans
le bilan ainsi que la présentation des gains et des pertes dans les états
financiers consolidés.

    La Société a effectué les classements suivants :

    - La trésorerie et les équivalents de trésorerie et les quotas CO2 sont
      classifiés comme des "Actifs détenus à des fins de transaction" et sont
      évalués à la juste valeur. Les gains et les pertes résultant de la
      réévaluation périodique sont enregistrés au bénéfice net.

    - Les comptes débiteurs sont classifiés comme des "Prêts et créances".
      Ils sont enregistrés au coût, lequel lors de l'enregistrement initial
      correspond à leur juste valeur. Les évaluations subséquentes sont
      enregistrées au coût après amortissement selon la méthode du taux
      d'intérêt effectif.

    - Les fonds de réserve et autres placements en fidéicommis et les autres
      placements sont classifiés comme des "Actifs disponibles à la vente" et
      sont évalués à la juste valeur. Les gains et les pertes résultant de la
      réévaluation périodique sont enregistrés au résultat étendu.

    - Les comptes créditeurs et charges à payer et la dette à long terme sont
      classifiés comme "Autres passifs". Ils sont évalués initialement à la
      juste valeur et les évaluations subséquentes sont enregistrées au coût
      après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif.

    Le chapitre 3855 fournit aussi des lignes directrices pour la
comptabilisation des coûts de transaction engagés dans l'émission
d'instruments d'emprunt. Les coûts de transaction sont maintenant déduits des
passifs financiers et sont amortis en utilisant la méthode du taux d'intérêt
effectif sur la durée de vie prévue du passif concerné. A la suite de
l'application du chapitre 3855, les frais de financement non-amortis de
3 011 000 $ au 1er janvier 2007, préalablement comptabilisés comme Autres
actifs, ont été reclassés contre la dette à long terme.
    La Société a choisi le 1er janvier 2003 comme date de transition pour les
instruments financiers incorporés.
    Le chapitre 3865 "Couvertures" précise la manière d'appliquer la
comptabilité de couverture. La Société a choisi de continuer d'appliquer,
conformément à sa stratégie de gestion de risques, la comptabilité de
couverture pour ses swaps de taux d'intérêts et ses swaps financiers
d'électricité à titre de couverture des flux de trésorerie. Ces dérivés sont
évalués à la juste valeur et les gains et les pertes résultant de la
réévaluation périodique sont enregistrés au résultat étendu, dans la mesure où
la couverture est jugée efficace.
    L'application de ces nouvelles normes s'est traduite, au 1er janvier 2007
par une diminution du cumul des autres éléments du résultat étendu de
3 585 000 $, par une augmentation des instruments financiers dérivés présentés
à l'actif de 5 272 000 $ et par une augmentation des passifs d'impôts futurs
de 1 687 000 $. L'application de ces nouvelles normes n'a aucune incidence sur
les flux de trésorerie de la Société.


    Note 3 - Incertitude reliée à la mesure

    La Société comptabilise les crédits d'impôts à l'investissement
lorsqu'elle possède une assurance raisonnable que ceux-ci pourront être
utilisés sur leur durée de vie. Afin d'établir cette recouvrabilité, la
Société a établi ses résultats prévisionnels sur la période de report des
crédits d'impôts. Ces prévisions s'appuient sur certaines hypothèses qui
pourraient varier considérablement dans le futur.
    Ces hypothèses clés concernent surtout les prix de vente futurs de
l'électricité et de ses produits connexes, le prix des autres sources
d'énergie, en particulier celui du pétrole et du gaz naturel, les coûts futurs
d'approvisionnement en résidus de bois ainsi que la durée de vie résiduelle
des actifs de production, compte tenu des investissements et entretiens
planifiés sur la période.
    Sur un horizon de trois ans, il existe une certaine liquidité sur le
marché de l'électricité, de sorte qu'il est possible d'établir des courbes
prévisionnelles de ces prix de vente. Au delà de cet horizon, les prix peuvent
être négociés, mais souvent à un escompte significatif étant donné un manque
de liquidité dans ce marché. Ainsi, l'hypothèse des prix retenue pour les prix
au-delà de la troisième année consiste à ajouter un taux d'inflation
raisonnable au prix de la troisième année. Les hypothèses reliées aux autres
sources d'énergie sont établies à partir d'une méthode similaire puisqu'il
existe normalement une corrélation entre leur prix et celui de l'électricité.
    En ce qui concerne le coût des résidus de bois, celui-ci ne fait pas
partie d'un marché organisé. Les achats sont négociés sur la base d'ententes
spécifiques avec chacun des fournisseurs. La plupart des contrats sont
renouvelables sur une base annuelle et donc les prix sont sujets à être
modifiés. L'hypothèse de coût des résidus de bois utilisée dans nos modèles
repose sur les prix contractuels négociés pour la prochaine année, indexés
selon l'indice des prix à la consommation prévisionnel pour les années
subséquentes.
    Finalement, la durée de vie résiduelle des actifs varie en fonction des
montants attribués à leur entretien. Lorsque les centrales sont suffisamment
bien entretenues, leur durée de vie peut-être très longue et limitée seulement
par les avancements technologiques qui pourraient rendre cette méthode de
production moins concurrentielle. Donc, les données prévisionnelles
contiennent suffisamment de frais d'entretien pour assurer que la durée de vie
des centrales se poursuivra au minimum jusqu'à la fin de l'horizon des
prévisions.


    Note 4 - Données relatives aux actions

    Au 30 septembre 2007, le capital-actions émis et en circulation se compose
de 37 454 625 actions de catégorie A (30 049 586 au 31 décembre 2006). Au
cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007, un nombre de
71 705 options d'achat d'actions a été levé, 7 333 334 actions ont été émises
dans le public et 151 745 options ont été octroyées. Les frais d'émission
publique de 4 968 000 $, net des impôts futurs de 1 561 000 $, ont été portés
à l'encontre des bénéfices non répartis.
    Le nombre d'options d'achat d'actions au 6 novembre 2007 est de 1 256 146,
dont 680 131 pouvant être levées.


    Note 5 - Régime d'option d'achat d'actions

    La Société applique la méthode de la juste valeur pour la comptabilisation
des options accordées aux dirigeants et employés. Un montant de 603 000 $
relatif aux options octroyées a été inscrit aux charges d'administration de la
Société pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2007 (360 000 $
en 2006).

    Les hypothèses suivantes ont été utilisées afin de déterminer la juste
    valeur, au moment de l'octroi, des options émises aux dirigeants et
    employés en 2007 :

                                                                      2007
                                                                      ----
    Taux d'intérêt sans risque                                        4,16%
    Dividende annuel prévu                                               0%
    Durée de vie prévue                                           7 années
    Volatilité prévue                                                   37%


    Note 6 - Autres actifs

                                                 30 septembre  31 décembre
                                            Note         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Crédits d'impôts pour énergie
     renouvelable                            6 b)      17 509       20 231
    Frais de financement reportés              2            -        3 011
    Frais du programme de monétisation         9        3 993        5 673
    Fonds de réserve et autres placements
     en fidéicommis                          6 c)       1 490        8 280
    Investissements nets dans des
     contrats de location-financement                   6 571        5 420
    Juste valeur des instruments financiers
     dérivés                                   2        5 664            -
    Frais reportés                                        516          355
    Quota de CO2                                           73           71
    Autre placement                                        73           79
    Projets en voie de mise en valeur                   3 975        1 360
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       39 864       44 480
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    a) L'amortissement des frais reportés est de 72 000 $ pour la période de
       neuf mois terminée le 30 septembre 2007 (65 000 $ pour l'année
       terminée le 31 décembre 2006). L'amortissement des frais du programme
       de monétisation a été de 1 491 000 $ pour la période de neuf mois
       terminée le 30 septembre 2007 (153 000 $ pour l'année terminée le
       31 décembre 2006).

    b) Les crédits d'impôts pour énergie renouvelable représentent les
       crédits d'impôts gagnés par la Société avant la mise en place du
       programme de monétisation ainsi que ceux attribuables aux centrales
       acquises subséquemment. Les crédits d'impôts gagnés seront utilisés à
       l'encontre des sommes d'impôt à payer dans le futur par la Société.
       Les prévisions financières démontrent que le montant comptabilisé
       pourra être réalisé au cours des 5 à 10 prochaines années.

    c) En vertu des ententes de financement des projets éoliens du Massif
       Central et de Plouguin, la Société avait constitué en 2006 des
       réserves de liquidités afin de pourvoir au service de la dette. Dans
       le cadre du refinancement du 25 juin dernier, certaines des ces
       réserves ont été libérées.


    Note 7 - Dette à long terme

                                                 30 septembre  31 décembre
                               Note      Taux (1)        2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Crédit rotatif à taux
     variable                     a)           -            -       49 493
    Crédit-relais à taux
     variable, solde de
     6 800 000 (euro)
     au 30 septembre 2007
     (15 873 000 (euro) en
     2006), échéant le
     4 janvier 2008               b)        4,43%       9 633       24 408
    Crédits de projets
     prioritaires, solde de
     95 365 000 (euro) au
     30 septembre 2007
     (83 938 000 (euro)
     en 2006), remboursables
     en versements semestriels
     et échéant entre 2017 et
     2022                         c)        4,95%     135 094      129 071
    Crédit de projet junior,
     solde de 7 050 000 (euro)
     au 30 septembre 2007
     (3 734 000 (euro) en 2006),
     remboursable en versements
     semestriels et échéant
     en 2017                      c)        6,20%       9 987        5 742
    Crédits-baux de projets,
     solde de 10 760 000 (euro)
     au 30 septembre 2007
     (12 096 000 (euro) en 2006),
     remboursables en versements
     trimestriels, et échéant
     entre 2012 et 2015           d)        5,68%      15 243       18 600
    Prêt à terme à taux variable,
     solde de 3 696 000 $US au
     30 septembre 2007
     (4 296 000 $US en 2006),
     remboursable en versements
     trimestriels et échéant le
     31 juillet 2010                        8,18%       3 683        5 006
    Autres dettes                                       4 839        2 008
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      178 479      234 328
    Moins:
    Portion échéant à court terme                      30 022       41 835
    Frais de financement
     reportés                     2                     4 776            -
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      143 681      192 493
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Taux moyens pondérés, ajustés pour tenir compte de l'effet des swaps
        de taux d'intérêts.

    a) Ce financement, dont le montant autorisé est de 85 000 000 $, est
       garanti par le placement de Boralex dans le Fonds selon la formule
       suivante: les sommes avancées ne doivent pas dépasser 60 % de la
       valeur marchande du placement. Dans l'éventualité où la valeur
       marchande du placement passait sous cette limite, les créanciers
       seraient en mesure d'exiger le remboursement d'une portion des sommes
       avancées afin de rétablir le ratio de couverture. Au 30 septembre
       2007, aucun montant n'était utilisé mais des lettres de crédit de
       10 523 000 $ (incluant la lettre de crédit discutée en b) étaient
       émises contre ce crédit d'exploitation. Finalement, la valeur
       marchande d'une unité était de 8,85 $ et le seuil de remboursement à
       1,28 $ (incluant toutes les lettres de crédit en circulation émises
       sur le crédit d'exploitation).

    b) Une lettre de crédit d'un montant de 9 633 000 $ au 30 septembre 2007
       (25 269 000 $ au 31 décembre 2006), tirée à même le crédit rotatif de
       Boralex, a été émise en garantie du crédit de projet. Tel que discuté
       ci-bas, la Société a procédé à un refinancement majeur de certains
       crédits de projets. Cette transaction lui a permis de rembourser en
       partie le crédit-relais, et par le fait même réduire la lettre de
       crédit qui le garanti.

    c) Au cours du deuxième trimestre de 2007, la Société a procédé au
       refinancement des crédits de projets prioritaires et juniors rattachés
       aux sites éoliens de Ally, Cham de Cham Longe, Plouguin et La
       Citadelle. Ce refinancement a été réalisé par le biais d'une nouvelle
       entente cadre comportant une tranche sénior d'un maximum de
       250 millions d'euros et une tranche junior d'un maximum de
       15 millions d'euros. Les anciens crédits de projets, dont certains
       faisaient partie de l'ancien financement cadre, ont été ainsi
       remboursés à l'aide de sommes tirées sur la nouvelle entente. La
       création d'une nouvelle entente cadre a aussi permis d'étendre la
       durée de l'entente jusqu'au 31 décembre 2010.

       En raison de la diversification accrue du portefeuille de garantie, la
       Société a réussi à augmenter sa capacité d'emprunt, tout en réduisant
       les montants d'argent liquide nécessaires à garantir le service de la
       dette. Ainsi, deux nouvelles marges de crédit ont été négociées afin
       de couvrir les besoins temporaires éventuels de fonds de roulement
       requis pour servir la dette. Ces marges de crédit sont de 7 128 000 $
       (5 032 000 euros) et 796 000 $ (562 000 euros) respectivement.

       Les actifs des projets auxquels sont rattachés les crédits de projets
       prioritaires et juniors sont portés en garantie de ces crédits,
       cependant les crédits juniors sont subordonnés aux crédits
       prioritaires.

    d) Les crédits-baux de projets sont constitués de contrats de
       location-acquisition portant sur des actifs situés en France. La
       valeur comptable nette des immobilisations rattachées à ces
       crédits-baux est de 20 907 000 $ (26 245 000 $ au 31 décembre 2006).

    Swaps de taux d'intérêts

    A l'exception du financement de la ferme éolienne de Nibas, tous les
crédits de projets prioritaires et juniors ainsi qu'une portion de certains
crédits-baux portent un taux d'intérêt variable. Afin de mitiger son risque de
taux d'intérêt, la Société a conclu des swaps de taux d'intérêts afin
d'obtenir une charge fixe d'intérêt sur des portions variant de 58 % à 89 % du
crédit total. Ces ententes exigent l'échange périodique de paiements
d'intérêts sans échange du nominal sur lequel les paiements sont calculés. En
vertu de ces ententes, la Société reçoit un montant variable basé sur
l'Euribor et verse des montants fixes basés sur des taux se situant entre
3,30% et 5,16%. Puisque certains crédits sont tirés de façon progressive et
qu'ils sont subséquemment remboursés de façon périodique suite à la mise en
service des sites, les swaps ont été structurés pour reproduire les modalités
des crédits sous-jacents et afin de toujours en couvrir une partie importante.
Grâce à l'utilisation de ces instruments, la Société a réduit sa proportion de
dette à taux variable de 86 % à 18 %.

    Garanties

    En plus des immobilisations rattachées à des contrats de
location-acquisition et du placement dans le Fonds qui garanti le crédit
rotatif, les immobilisations corporelles d'une centrale américaine, d'une
centrale québécoise et de centrales françaises ayant une valeur comptable
nette totalisant 166 478 000 $ au 30 septembre 2007 (172 396 000 $ au 31
décembre 2006) ainsi que les éléments du fonds de roulement afférents ont été
donnés en garantie des dettes associées à ces projets.

    Le montant global estimatif du remboursement de la dette à long terme au
    cours des cinq prochaines années est:


                      2008        2009        2010        2011        2012
                   ----------------------------------------------------------
                    30 022      14 801      16 872      13 194      11 392


    Note 8 - Cumul des autres éléments du résultat étendu

                                                              30 septembre
                                                                      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Reclassement des écarts de conversion cumulés
     conformément aux nouvelles normes comptables (note 2)         (28 067)

    Effet cumulatif des modifications comptables relatives
     aux instruments financiers au 1er janvier 2007 (note 2)         3 585
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                   (24 482)

    Autres éléments du résultat étendu de la période               (29 332)
    -------------------------------------------------------------------------

    Solde à la fin de la période                                   (53 814)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Note 9 - Programme de monétisation des crédits d'impôts pour énergie
    renouvelable

    La Société a conclu une transaction qui lui permet d'encaisser plus
rapidement la valeur des crédits d'impôts pour énergie renouvelable qu'elle
gagnera aux Etats-Unis grâce à certaines centrales aux résidus de bois. Pour
qu'un investisseur puisse profiter de ces crédits, il doit être le
propriétaire légal des centrales. Par conséquent, la transaction comprenait un
transfert de propriété des centrales. Toutefois, la Société continue de
consolider ces centrales en vertu de la NOC-15 qui établit les règles de
consolidation des entités à détenteurs de droits variables. Bien que la
Société ne détienne plus la majorité des droits de vote pour ces activités,
elle demeure tout de même le principal bénéficiaire puisqu'elle recevra la
presque totalité des flux monétaires générés par ces centrales et qu'elle est
tenue d'assumer les pertes d'exploitation, s'il y a lieu. De plus, la Société
continue d'exploiter ces centrales par le biais d'une entente de service qui
lui permet de définir les paramètres stratégiques et d'exploitation.
    Le 1er décembre 2006, la Société a encaissé 16 719 000 $
(14 500 000 $ US), soit environ 50 % de la valeur des crédits d'impôts qui
seront générés à compter de cette date jusqu'à la fin prévue du programme soit
le 31 décembre 2009. Le solde du montant des crédits sera reçu au fur et à
mesure que les crédits seront produits. Si la Société n'est pas en mesure de
produire suffisamment pour absorber la valeur du montant payé initialement par
l'investisseur, certaines clauses contractuelles l'engagent à rembourser cette
portion. La Société estime que la production future sera suffisante pour
couvrir tous ses engagements.
    Au terme du programme, les ententes prévoient que la participation de la
Société dans les profits de ces centrales sera automatiquement ajustée à un
minimum de 80 % et qu'elle aura alors l'option de les racheter pour une somme
qui, selon les estimations actuelles, sera d'environ 5 M$ US.
    En raison de la mise en place de ce programme, la nature des montants qui
sont comptabilisés à compter du 1er décembre 2006 a été modifiée. Bien qu'il
s'agisse de paiements équivalents à une proportion de la valeur d'un crédit
d'impôt pour énergie renouvelable, les montants comptabilisés ne pourront plus
être portés à l'encontre des impôts exigibles de la Société et seront
pleinement imposables. La Société a choisi de ne pas modifier la présentation
des éléments et de continuer à les indiquer séparément étant donné leur
importance relative.


    Note 10 - Instruments financiers

    La Société possède plusieurs dettes à long terme qui portent intérêt à
taux variables. En date du 30 septembre 2007, environ 86 % de la dette à long
terme émise porte intérêt à taux variable. Les emprunts bancaires portent
aussi intérêt à taux variable. Si les taux augmentaient de façon importante
dans les années futures, cela pourrait affecter les liquidités disponibles
pour le développement des projets de la Société. Tel que discuté à la note 7,
l'utilisation de swaps de taux d'intérêt permet à la Société de réduire son
risque de fluctuation des taux d'intérêt en réduisant son exposition à 18% de
la dette totale. Au 30 septembre 2007, le solde notionnel de ces swaps est de
120 548 000 $ (85 097 000 (euro)) et leur juste valeur favorable s'établit à
4 547 000 $ (3 210 000 (euro)).
    En raison du refinancement qui a été conclu le 25 juin 2007 (voir
note 7c), la Société a dû cesser la relation de couverture qui avait été
établie pour certains swaps de taux d'intérêts qui étaient éligibles à une
exemption de test d'efficacité en raison de leurs conditions essentielles
identiques à l'élément couvert. Ces swaps ont été redésignés en couverture des
nouvelles dettes, puisqu'il a été démontré mathématiquement qu'ils sont
hautement efficaces. Leur juste valeur favorable en date de la désignation
était de 6 243 000 $ (4 346 000 (euro)).
    Au 30 septembre 2007, la Société avait aussi conclu six swaps financiers
d'électricité, d'un notionnel total de 227 064 MWh, et s'étendant sur des
périodes entre un et 18 mois. Tous les swaps financiers d'électricité au
30 septembre 2007 ont été désignés à titre de couverture des flux monétaires
variables liés aux livraisons futures d'électricité et leur juste valeur
favorable s'élevait à 790 000 $ (793 000 $US). Ces contrats se qualifient à la
comptabilité de couverture.
    La Société a conclu des options de type Tunnel qui lui permettent de fixer
un plafond et un plancher au taux de change sur ses achats. Grâce à ses
options, le taux de change devrait se situer entre 1,41 et 1,37 dollar
canadien par euro acheté. La juste valeur favorable de ces options au
30 septembre 2007 est négligeable.


    Note 11 - Saisonnalité

    La production des centrales de la Société est soumise à un cycle
saisonnier. Généralement, les saisons d'hiver et d'été, qui correspondent aux
premier et troisième trimestres de Boralex, donnent lieu à une croissance de
la consommation d'électricité. Ces deux périodes permettent aux centrales qui
ne possèdent pas de contrat à long terme de vente d'électricité d'obtenir des
prix moyens de vente d'électricité plus élevés. D'ailleurs, les centrales aux
résidus de bois, puisqu'elles sont en mesure de contrôler leur niveau de
production, fonctionnent à une cadence plus élevée durant ces périodes de plus
forte demande. Pour cette raison, elles effectuent leurs travaux d'entretien
périodiques plutôt au printemps ou à l'automne, ce qui affecte leurs résultats
d'exploitation pendant ces périodes.
    Le volume de production des centrales hydroélectriques dépend des
conditions d'hydrologie, lesquelles sont à leur maximum au printemps et
généralement bonnes à l'automne, soit aux deuxième et quatrième trimestres de
Boralex, tant au Québec que dans le nord-est des Etats-Unis. Les débits d'eau
tendent à diminuer en hiver et durant l'été. Il est à noter que les centrales
hydroélectriques de Boralex ne possèdent pas de réservoirs avec lesquels il
leur serait possible de régulariser les débits d'eau.
    Par ailleurs, certaines centrales bénéficient de contrats à long terme de
vente d'électricité selon des prix déterminés. C'est le cas des deux centrales
hydroélectriques situées au Québec, d'une centrale hydroélectrique aux
Etats-Unis et de toutes les installations de la Société en France.
    La centrale alimentée au gaz naturel est également soumise à un cycle
saisonnier puisque son contrat de vente d'électricité favorise la production
en période d'hiver où la demande en France est plus forte. Ainsi, au cours des
trois derniers exercices, la Société n'a produit de l'électricité que durant
les mois de novembre à mars.
    De plus, le Placement que Boralex détient dans le Fonds de revenu Boralex
énergie (le "Fonds") est aussi soumis à un cycle saisonnier. En effet, environ
50 % de la production du Fonds est hydroélectrique et donc soumise aux mêmes
effets que les centrales de Boralex de ce type.
    En conclusion, bien que la performance de Boralex soit soumise à un cycle
saisonnier, la diversification de ses sources de production lui permet
d'atténuer ce facteur.


    Note 12 - Information sectorielle

    Les centrales de la Société se regroupent sous quatre secteurs d'activité
distincts, soit les sites éoliens, les centrales hydroélectriques, les
centrales thermiques aux résidus de bois et la centrale de cogénération au gaz
naturel, et sont engagées principalement dans la production d'énergie. La
classification de ces secteurs d'activité est établie en fonction des
structures de coûts différentes inhérentes à ces quatre types de centrales.
Les conventions comptables qui s'appliquent aux secteurs isolables sont
identiques à celles décrites à la note 1.
    La Société évalue la performance de ses secteurs d'activité en se basant
sur leur BAIIA qui est défini comme étant le bénéfice avant intérêts, impôts
et amortissement. Le BAIIA n'est pas une mesure de performance définie par les
principes comptables généralement reconnus du Canada; cependant, la direction
utilise cette mesure afin d'évaluer la performance opérationnelle de ses
secteurs. Les résultats de chaque secteur d'activité sont présentés sur les
mêmes bases que ceux de la Société.

    Le tableau suivant rapproche le BAIIA au bénéfice net:

                                                         Pour les périodes
                             Pour les trimestres            de neuf mois
                                  terminés les             terminées les
                                  30 septembre              30 septembre
                               2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                       (redressé -               (redressé -
                                          note 2)                   note 2)

    Bénéfice net              1 017        1 140       15 632       10 085
    Part des actionnaires
     sans contrôle             (158)         (11)        (104)         126
    Charge (recouvrement)
     d'impôts sur le bénéfice  (130)      (1 084)       4 796       (2 936)
    Frais de financement      2 394        3 125        8 720        8 803
    Instruments financiers     (369)           -       (6 243)           -
    Amortissement             6 307        5 202       17 634       14 784
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA consolidé           9 061        8 372       40 435       30 862
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Information par secteur d'activité

                                                         Pour les périodes
                             Pour les trimestres            de neuf mois
                                  terminés les             terminées les
                                  30 septembre              30 septembre
                               2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------

    PRODUCTION (en MWh)
    Sites éoliens            47 413       38 082      148 118      128 042
    Centrales
     hydroélectriques         8 705       22 863       74 875      100 653
    Centrales thermiques -
     résidus de bois        318 323      279 311      915 206      738 106
    Centrale thermique -
     gaz naturel                  -           78       22 202       22 757
    -------------------------------------------------------------------------
                            374 441      340 334    1 160 401      989 558
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    PRODUITS DE LA
     VENTE D'ENERGIE
    Sites éoliens             5 974        4 652       19 176       15 447
    Centrales
     hydroélectriques           681        1 785        6 617        8 072
    Centrales thermiques -
     résidus de bois         25 688       17 986       81 887       51 235
    Centrale thermique -
     gaz naturel              1 933        2 220        9 752        9 809
    -------------------------------------------------------------------------
                             34 276       26 643      117 432       84 563
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA
    Sites éoliens             4 876        4 016       15 813       12 984
    Centrales
     hydroélectriques          (485)         815        3 784        5 507
    Centrales thermiques -
     résidus de bois          6 886        2 939       20 652        4 419
    Centrale thermique -
     gaz naturel               (219)         236        1 557        4 083
    Corporatif et
     éliminations            (1 997)         366       (1 371)       3 869
    -------------------------------------------------------------------------
                              9 061        8 372       40 435       30 862
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    NOUVELLES IMMOBILISATIONS
     CORPORELLES
    Sites éoliens             2 330        1 558       12 858        9 153
    Centrales
     hydroélectriques           688          232          817          379
    Centrales thermiques -
     résidus de bois          1 014            -        2 340        7 945
    Centrale thermique -
     gaz naturel                  -           59            2          153
    Corporatif et
     éliminations                49            -          256           85
    -------------------------------------------------------------------------
                              4 081        1 849       16 273       17 715
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


                                                 30 septembre  31 décembre
                                                         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIF                                                        (redressé -
                                                                    note 2)

    Sites éoliens                                     192 372      194 634
    Centrales hydroélectriques                         32 843       34 284
    Centrales thermiques - résidus de bois            122 772      147 099
    Centrale thermique - gaz naturel                   15 814       21 944
    Corporatif et éliminations                        137 788       78 069
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      501 589      476 030
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Note 13 - Chiffres comparatifs

    Certains reclassements ont été apportés aux états financiers comparatifs
afin de se conformer à la présentation adoptée cette année.
    




Renseignements :

Renseignements: Madame Patricia Lemaire, Directrice des communications,
Boralex inc., (514) 985-1353, patricia.lemaire@boralex.com

Profil de l'entreprise

Boralex Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.