Bonne nouvelle pour les intervenants canadiens en toxicomanie à la conférence Questions de substance 2007 du CCLAT, du 25 au 28 novembre



    EDMONTON, le 27 nov. /CNW Telbec/ - Les intervenants canadiens en
toxicomanie recevront aujourd'hui un appui dont ils avaient grand besoin lors
de la deuxième journée complète de Questions de substance 2007, principale
rencontre au Canada des professionnels de l'abus de substances et des
toxicomanies. Présentée par le Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et
les toxicomanies (CCLAT), la conférence 2007 offrira une tribune privilégiée
pour la publication de compétences de base décrivant les connaissances et
habiletés nécessaires pour une prestation de services efficace dans le domaine
de l'abus de substances.
    Une enquête du CCLAT publiée en 2005 a fait ressortir que les
spécialistes de première ligne en toxicomanie demandaient un plus grand nombre
d'occasions de perfectionnement professionnel et désiraient des
"qualifications et de(s) normes canadiennes pouvant être adaptées aux besoins
des compétences provinciales". En réponse à l'enquête, le CCLAT a créé le
Groupe consultatif national sur le perfectionnement de la main-d'oeuvre, a
conçu la première ressource en ligne au Canada s'adressant aux professionnels
de l'abus de substances (www.rcptdc.ca) et a procédé à de vastes consultations
sur des normes de rendement. La version 1.0 du document Compétences de base
pour le domaine des toxicomanies au Canada sera rendue publique lors d'une
présentation sur le thème Soutenir le perfectionnement de la main-d'oeuvre.
    "Les compétences seront utiles à la main-d'oeuvre de nombreuses façons",
a affirmé Lianne Calvert, directrice de la Division du perfectionnement de la
main-d'oeuvre du CCLAT, qui fera la présentation. "Elles pourront notamment
permettre d'élaborer des descriptions de poste, d'évaluer le rendement et de
cerner les exigences en matière de formation, de perfectionnement
professionnel et de planification de la relève."
    Soutenir le perfectionnement de la main-d'oeuvre est l'une des
13 priorités énoncées dans le Cadre national d'action, vaste effort de
collaboration visant à renforcer les capacités dans le domaine des
toxicomanies et à dégager un consensus quant aux priorités nationales. Le
perfectionnement de la main-d'oeuvre s'inscrit aussi dans la Stratégie
nationale sur le traitement, dont les objectifs dérivent d'une autre priorité
clé du Cadre national. D'autres priorités du Cadre, dont Réduire les méfaits
liés à l'alcool au Canada : Vers une culture de modération (Recommandations en
vue d'une stratégie nationale sur l'alcool), seront abordées aujourd'hui
pendant la séance plénière d'ouverture, Le Cadre national en action.
    Le programme de la journée inclut également des séances sur les services
offerts aux personnes ayant des troubles concomitants, les processus de
guérison des femmes des Premières nations, le renforcement des familles, la
réduction des méfaits par les arts, la réduction de la consommation
problématique de marijuana dans les écoles secondaires, les problèmes de jeu,
les besoins des personnes âgées en matière de prévention et de pratique, le
recours aux politiques nationales et provinciales pour réduire les méfaits
liés à l'alcool et l'évaluation de la désintoxication obligatoire pour les
jeunes au Canada.
    Présentée par le CCLAT en partenariat avec le Conseil exécutif canadien
sur les toxicomanies et avec le soutien de la Commission albertaine contre
l'alcool et les toxicomanies, Questions de substance 2007 s'est amorcée cette
semaine et accueille plus de 950 délégués provenant de partout au Canada et
même de l'Australie. La conférence biennale se termine mercredi par des
discussions sous forme d'ateliers avec animation consacrés au thème Préparer
l'avenir et une allocution de clôture de Thomas Homer-Dixon, Ph.D., auteur du
livre à succès The Ingenuity Gap et directeur du Centre Pierre Elliott Trudeau
d'études sur la paix et les conflits à l'Université de Toronto.

    Au sujet du CCLAT (www.cclat.ca) :

    Titulaire d'un mandat législatif visant à réduire les méfaits liés à
l'alcool et aux autres drogues, le Centre canadien de lutte contre
l'alcoolisme et les toxicomanies assure un leadership quant aux priorités
nationales, favorise l'application des connaissances dans le domaine et crée
des partenariats durables qui optimisent les efforts collectifs. Le CCLAT
reçoit l'appui financier de Santé Canada.




Renseignements :

Renseignements: Heather Wilcox, CCLAT, Cellulaire: (613) 291-9165,
hwilcox@ccsa.ca

Profil de l'entreprise

CENTRE CANADIEN DE LUTTE CONTRE L'ALCOOLISME ET LES TOXICOMANIES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.