BMO fait des commentaires sur les fiducies Apex et Sitka



    MONTREAL, le 29 fév. /CNW/ - BMO a confirmé que, malgré la réduction de
la cote des billets des fiducies Apex et Sitka par DBRS hier, des discussions
se poursuivent au sujet de la restructuration des deux fiducies. BMO a aussi
confirmé qu'il y a un délai de correction de deux jours ouvrables après que le
fiduciaire désigné par l'acte constitutif a donné aux fiducies un avis de
défaut concernant l'incapacité des fiducies de reconduire leurs billets. BMO a
déclaré que bien que les discussions concernant la restructuration des
fiducies se poursuivent, il n'est pas possible de prédire le résultat de ces
discussions. Ce résultat n'aura pas de répercussions sur la volonté de BMO de
mener ses activités en mettant nettement l'accent sur la clientèle et sur la
gestion du rendement.
    BMO avait précédemment indiqué que si les efforts de restructuration des
fiducies n'étaient pas fructueux, elle radierait ses investissements restants
dans les fiducies.
    BMO ne fournit pas de soutien de trésorerie aux fiducies et ne l'a jamais
fait.
    De plus, BMO a noté que ces événements n'ont pas de répercussions sur les
cotes des conduits parrainés par BMO à qui BMO fournit du soutien de
trésorerie de type international, ni sur le soutien que BMO leur accorde.
    BMO a aussi noté qu'il existe un risque de litige si les fiducies ne sont
pas restructurées fructueusement. Un porteur de billets de la fiducie conteste
le remboursement d'un versement qui lui a été fait par erreur et une
contrepartie de swap conteste ses obligations en vertu d'une entente et au
sujet d'une transaction de swap sur rendement total qu'elle avait confirmé
précédemment. Pour l'instant, il n'est pas possible de déterminer le montant
ni la probabilité de pertes éventuelles.

    MISE EN GARDE CONCERNANT LES DECLARATIONS PROSPECTIVES

    Les communications publiques de la Banque de Montréal comprennent souvent
des déclarations prospectives, écrites ou verbales. Le présent document
contient de telles déclarations, qui peuvent aussi figurer dans d'autres
documents déposés auprès des organismes canadiens de réglementation ou de la
Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, ou dans d'autres
communications. Toutes ces déclarations sont énoncées sous réserve des règles
d'exonération de la Private Securities Litigation Reform Act, loi américaine
de 1995, et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables, et
elles sont conçues comme des déclarations prospectives aux termes de ces lois.
Les déclarations prospectives peuvent comprendre notamment des observations
concernant nos objectifs et nos priorités pour l'exercice 2008 et au-delà, nos
stratégies ou actions futures, nos cibles, nos attentes concernant notre
situation financière ou le cours de nos actions et les résultats ou les
perspectives de notre exploitation ou des économies canadienne et américaine.
    De par leur nature, les déclarations prospectives exigent la formulation
d'hypothèses et comportent des risques et des incertitudes. Il existe un
risque appréciable que les prévisions, pronostics, conclusions ou projections
se révèlent inexacts, que nos hypothèses soient erronées et que les résultats
réels diffèrent sensiblement de ces prévisions, pronostics, conclusions ou
projections. Nous conseillons aux lecteurs du présent document de ne pas se
fier indûment à ces déclarations, étant donné que les résultats réels, les
conditions, les actions ou les événements futurs pourraient différer
sensiblement des cibles, attentes, estimations ou intentions exprimées dans
ces déclarations prospectives, en raison d'un certain nombre de facteurs.
    Les résultats réels ayant trait aux déclarations prospectives peuvent
être influencés par de nombreux facteurs, notamment la situation économique
générale dans les pays où nous sommes présents, les fluctuations des taux
d'intérêt et de change, les changements de politique monétaire, l'intensité de
la concurrence dans les secteurs géographiques et les domaines d'activité dans
lesquels nous oeuvrons, les changements de législation, les procédures
judiciaires ou démarches réglementaires, l'exactitude ou l'exhaustivité de
l'information que nous obtenons sur nos clients et nos contreparties, notre
capacité de mettre en oeuvre nos plans stratégiques, de conclure des
acquisitions et d'intégrer les entreprises acquises, les estimations
comptables critiques, les risques opérationnels et infrastructurels, la
situation politique générale, les activités des marchés financiers
internationaux, les répercussions de guerres ou d'activités terroristes sur
nos activités, les répercussions de maladies sur les économies locales,
nationales ou mondiale, et les répercussions de perturbations des
infrastructures publiques telles que les perturbations des services de
transport et de communication et des systèmes d'alimentation en énergie ou en
eau et les changements technologiques.
    Nous tenons à souligner que la liste de facteurs qui précède n'est pas
exhaustive. D'autres facteurs pourraient influer défavorablement sur nos
résultats. Pour de plus amples renseignements, le lecteur peut se reporter aux
pages 28 et 29 du Rapport annuel 2007 de BMO, qui décrit en détail certains
facteurs clés susceptibles d'influer sur les résultats futurs de BMO. Les
investisseurs et les autres personnes qui se fient à des déclarations
prospectives pour prendre des décisions à l'égard de la Banque de Montréal
doivent tenir soigneusement compte de ces facteurs, ainsi que d'autres
incertitudes et événements potentiels, et de l'incertitude inhérente aux
déclarations prospectives. La Banque de Montréal ne s'engage pas à mettre à
jour les déclarations prospectives, verbales ou écrites, qui peuvent être
faites, à l'occasion, par elle-même ou en son nom. Les renseignements
prospectifs qui figurent dans le présent document sont présentés afin d'aider
nos actionnaires à comprendre notre situation financière pendant les périodes
terminées aux dates présentées et à la fin de celles-ci ainsi que nos
priorités et objectifs stratégiques. Ils peuvent ne pas convenir à d'autres
fins.




Renseignements :

Renseignements: Médias: Ronald Monet, Montréal, ronald.monet@bmo.com,
(514) 877-1101; Relations avec les investisseurs: Viki Lazaris, Toronto,
viki.lazaris@bmo.com, (416) 867-6656; Steven Bonin, Toronto,
steven.bonin@bmo.com, (416) 867-5452; Krista White, Toronto,
krista.white@bmo.com, (416) 867-7019; Internet: www.bmo.com

Profil de l'entreprise

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.