Bioniche a reçu une réponse du département de l'Agriculture des Etats-Unis concernant un essai sur le terrain avec son vaccin bovin contre E. coli O157:H7



    BELLEVILLE, ON, le 5 oct. /CNW/ - Bioniche Life Sciences Inc. (BNC à la
Bourse de Toronto), société biopharmaceutique canadienne de recherche axée sur
la technologie, a annoncé aujourd'hui la réception d'une lettre du département
de l'Agriculture des Etats-Unis concernant des données d'utilisation sur le
terrain qu'elle lui avait soumises pour appuyer sa demande de permis pour son
vaccin bovin exclusif contre E. coli O157:H7. Le département de l'Agriculture
a stipulé que, selon son analyse statistique des résultats de l'étude sur le
terrain menée par l'Université de Nebraska-Lincoln l'an dernier, les données
ne permettaient pas la délivrance d'un permis pour l'instant.
    La société présentera d'autres analyses statistiques ainsi que des
justifications à l'appui au département dans les semaines à venir. Si
l'organisme de réglementation maintenait sa position actuelle, la société
devrait procéder à d'autres études sur son vaccin en 2008.
    Par ailleurs, le vaccin fait toujours l'objet d'analyses par l'Agence
canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Dans le cadre de cette analyse,
l'ACIA a approuvé la distribution du vaccin conformément à sa réglementation
relative au Permis de dissémination de produits biologiques vétérinaires.
Cette autorisation, qui équivaut à un "permis conditionnel" (conditional
license) aux Etats-Unis, permet aux propriétaires de bovins de demander à leur
vétérinaire de leur fournir le vaccin en question par l'intermédiaire de
Bioniche.
    Comme le fait état le récent rappel, aux Etats-Unis, de 21,7 millions de
livres de boeuf haché potentiellement contaminé par E. coli O157 :H7 (soit le
troisième rappel de plusieurs millions de livres à survenir aux Etats-Unis)
ainsi que des rappels et des éclosions relatifs à d'autres produits, le besoin
est toujours pressant de réduire la dispersion de ce micro-organisme dans
l'environnement par le bétail. Les interventions avant l'abattage du bétail
visant à réduire la dispersion de E. coli O157:H7 peuvent permettre de réduire
les risques de contamination des aliments et de l'eau et, par le fait même, de
maladies et de décès.

    E. coli O157:H7

    Les bactéries Escherichia coli (E. coli) sont des micro-organismes qui se
trouvent normalement dans les intestins de tous les animaux et de tous les
humains. Bien que la plupart d'entre elles ne soient pas pathogènes (ne
causent aucune maladie) pour leur hôte, certaines souches peuvent provoquer
des maladies intestinales et, parfois, d'autres maladies importantes dans
l'organisme. La souche E. coli O157:H7, qui a été identifiée pour la première
fois en Amérique du Sud à la fin des années 1970 et qui a migré vers le nord,
produit une puissante toxine (Shiga/vérotoxine) qui peut causer une maladie
grave chez l'humain; elle se transmet souvent par la consommation d'eau ou
d'aliments contaminés.
    Aujourd'hui, on trouve la bactérie dans la plupart des troupeaux de
bovins en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Les
ruminants (p. ex., les bovins) sont considérés comme le principal réservoir de
E. coli O157:H7 partout dans le monde. De nombreuses études ont démontré que
E. coli O157:H7 est très répandue chez les bovins de boucherie et de
production laitière, et qu'on retrouve ce micro-organisme dans l'animal, sur
l'animal et autour de l'animal, et ce, dans toutes les régions du monde.
L'utilisation de fumier comme engrais pour les cultures ainsi que l'eau
d'évacuation des élevages de bovins de boucherie et laitiers sont des sources
de contamination de l'environnement, ainsi que de l'eau de surface et de l'eau
souterraine. La contamination à E. coli O157:H7 de la nourriture et de l'eau
résultant de l'élimination des matières fécales des bovins représente une
menace pour la santé humaine reconnue et attestée par de nombreuses sources.

    L'infection à E. coli O157:H7

    Les Centres for Disease Control des Etats-Unis estiment que l'infection à
E. coli O157:H7 touche quelque 73 000 personnes par année aux Etats-Unis et
que de 2 % à 7 % de ces personnes (dans de récentes éclosions, cette
proportion à grimpé jusqu'à 16 %) développent le syndrome hémolytique et
urémique (HSU), maladie caractérisée par une insuffisance rénale. Cinq pour
cent des patients atteints de HSU en meurent, dont beaucoup d'enfants et de
personnes âgés, chez qui les reins sont plus sensibles aux lésions. Aux
Etats-Unis, les coûts annuels liés à cette infection sont estimés à plus de
650 millions de dollars en raison des dépenses médicales, des pertes de
productivité et des décès.

    Le vaccin bovin contre E. coli O157:H7

    Ce vaccin a reçu une reconnaissance internationale la semaine dernière
avec le prix "Animal Pharm Industry Excellence Award" à titre de meilleur
nouveau produit vétérinaire pour le bétail. Il a été mis au point par une
alliance stratégique formée en 2000 entre l'Université de la
Colombie-Britannique, l'Alberta Research Council (ARC), la Vaccine and
Infectious Disease Organization (VIDO) de l'Université de la Saskatchewan et
Bioniche, qui détient les droits de commercialisation mondiale du vaccin. Le
vaccin empêche la bactérie E. coli O157:H7 de se fixer aux intestins,
réduisant sa reproduction à l'intérieur de l'animal et ainsi la quantité de
bactéries dispersées dans l'environnement avec le fumier. Au cours des cinq
dernières années, on a vacciné plus de 30 000 bovins dans le cadre de tests
cliniques.

    Bioniche Life Sciences Inc.

    Bioniche Life Sciences Inc. est une société biopharmaceutique canadienne
de recherche axée sur la technologie qui découvre, met au point, fabrique et
commercialise des produits exclusifs destinés au marché mondial de la santé
humaine et animale. La société entièrement intégrée emploie environ
195 personnes qualifiées évoluant au sein de trois divisions : santé humaine,
santé animale et salubrité des aliments. Le principal objectif de la société
est la mise au point de traitements anticancéreux exclusifs dont le
financement est assuré par la commercialisation des produits de santé animale
et humaine. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le
site Web à l'adresse www.Bioniche.com.

    Hormis les renseignements de nature historique, le présent communiqué
peut contenir des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de
la société par rapport aux événements futurs. Ces énoncés prospectifs sont
assujettis à divers facteurs de risque et d'incertitude, notamment l'évolution
de la conjoncture commerciale, la conclusion fructueuse des études cliniques
en temps opportun, la formation d'alliances commerciales, l'incidence des
produits et des prix de la concurrence, la mise au point de nouveaux produits,
le processus d'autorisation réglementaire et d'autres risques décrits
périodiquement dans les rapports trimestriels et annuels de la société.

    %SEDAR: 00013159EF c9045




Renseignements :

Renseignements: Jennifer Shea, directrice des communications
d'entreprise et des relations avec les investisseurs, Bioniche Life Sciences
Inc., Téléphone: (613) 966-8058, Cellulaire: (613) 391-2097,
Jennifer.Shea@Bioniche.com

Profil de l'entreprise

Telesta Therapeutics Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.