Bilan du voyage du gouvernement libéral en France - « Philippe Couillard a choisi le tourisme, plutôt que la business » - Éric Caire

QUÉBEC, le 6 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour le Conseil du trésor et député de La Peltrie, Éric Caire, constate que le premier ministre Philippe Couillard a préféré profiter de la semaine de relâche pour faire du tourisme avec six ministres en France, plutôt que de travailler à créer des retombées économiques pour le Québec.

Depuis son arrivée au pouvoir, Philippe Couillard n'a pas été en mesure de livrer la marchandise du côté de l'emploi. Sa dernière mission en Chine ayant même été gênante, notamment pour l'industrie du porc québécois. «Avec ce dernier voyage en France, Philippe Couillard nous prouve qu'il a choisi le tourisme, plutôt que la business. La France est assurément un partenaire économique du Québec,  mais certainement pas le plus important », considère le député de La Peltrie, en rappelant que ce voyage coûtera plusieurs centaines de milliers de dollars au trésor québécois, alors que chaque ministre coûte, en moyenne, 2 339$ par jour lorsqu'il voyage.

Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec observe que ce voyage soulève des questions quant aux façons de faire du premier ministre pour développer ses relations internationales. «Si le but de ce voyage était de consolider les relations diplomatiques du Québec avec la France, la présence du premier ministre et de sa ministre des Relations internationales aurait été suffisante. Mais il semble que la présence de six ministres n'ait aidé en rien au développement économique du Québec », déclare-t-il.

Pour démontrer les minces retombées du voyage en France de Philippe Couillard, Éric Caire a rappelé, à titre d'exemple, que lors d'un voyage en Inde du gouvernement Charest en 2011, mission menée par le ministre du Développement économique uniquement, les retombées ont été assez considérables : 156 millions de dollars pour Bombardier et plus de 1000 emplois créés au Québec en plus d'un contrat de 300 millions de dollars pour Pomerleau International. « Les retombées économiques d'une trentaine de millions de dollars et une centaine d'emplois créés pour cette mission en France sont donc extrêmement décevantes en regard des fonds publics engrangés pour cette visite de six ministres », remarque Éric Caire.

Finalement, le député de La Peltrie constate que ce voyage en France pour Philippe Couillard s'est amorcé par un incident diplomatique et se termine en queue de poisson, alors que les retombées économiques sont absentes.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.