Bilan des directeurs de la protection de la jeunesse 2007 - Une famille pour chaque enfant, des racines pour la vie



    MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - Pour la quatrième année consécutive,
les seize DPJ du Québec vous livrent le portrait de la détresse des enfants,
des jeunes et des familles en difficulté à qui ils viennent en aide. On aime
bien penser que la majorité des enfants sont aimés et élevés dans un milieu
familial sécurisant et c'est vrai pour la grande majorité de nos enfants,
heureusement. Toutefois, pendant qu'on se réjouissait de l'augmentation des
naissances passant le cap de 80 000 pour la dernière année, 67 792 enfants ont
été signalés au DPJ : ce qui représente 185 signalements par jour. De ce
nombre, 31 718 signalements ont été retenus, ce qui représente 86 signalements
par jour.
    Les DPJ tiennent à rappeler que 50% des enfants, pris en charge en vertu
de la Loi sur la protection de la jeunesse sont suivis dans leur milieu
familial. De plus, ceux qui sont placés le sont souvent pour une période
temporaire et retournent vivre avec leurs parents. Au total, c'est donc 85 %
des enfants qui demeurent ou retournent auprès de leur famille. Le premier
intérêt de l'enfant est d'être maintenu dans son milieu familial, si cela est
possible.
    C'est le cas de Sophie, 4 ans, raconté en conférence de presse par
Mme Danielle Tremblay, DPJ au Centre jeunesse du Saguenay Lac Saint-Jean. La
mère de Sophie a des problèmes de consommation d'alcool, elle est victime de
violence conjugale et son conjoint consomme plusieurs drogues. Sophie est une
enfant négligée qui présente des retards de langage importants. L'intervention
du DPJ a permis de faire reconnaître la détresse de Sophie aux yeux des
parents et de les référer à des services d'aide en toxicomanie. Sophie a dû
être placée de façon temporaire mais aujourd'hui, elle vit avec sa mère. Cette
dernière ne consomme plus et n'habite plus avec le père de Sophie, cependant
Sophie le voit régulièrement. Elle se développe bien, fréquente la garderie, a
des amis et son langage s'est considérablement amélioré.
    Une autre préoccupation soulevée par les DPJ est que parmi les
5010 enfants qui ont une ordonnance de placement jusqu'à l'âge de la majorité,
près de 2000 enfants sont âgés entre 0 et 12 ans. En ce sens, les
modifications apportées à la Loi sur la protection de la jeunesse et autres
dispositions, auront un impact important sur la détermination du projet de vie
pour ces enfants.
    M. Jean-Marc Potvin, DPJ au Centre jeunesse de Montréal - Institut
universitaire, a pour sa part exposé la situation de Mathieu, 15 ans, négligé
depuis sa petite enfance par sa mère. Il n'a pas de père connu. Le DPJ
travaille avec la mère mais ses rechutes sont répétitives. La mère reconnaît,
que par son mode de vie, elle n'est pas en mesure de prendre soin de Mathieu
et accepte de le confier à ses propres parents jusqu'à l'âge de la majorité.
Aujourd'hui, Mathieu considère ses grands-parents comme sa famille et voit sa
mère à l'occasion. Il va beaucoup mieux. Ses problèmes physiques importants se
résorbent, il va à l'école et a différents projets.
    Dans le bilan 2007, d'autres vignettes de vie illustrent la nécessité de
donner un projet de vie aux enfants, ce qui sera facilité par les
modifications apportées à la nouvelle loi sur la protection de la jeunesse.
Toutes les histoires sont réelles mais les noms ont été changés afin de
préserver la confidentialité. Il faut se rappeler que chaque enfant est unique
et son entourage l'est tout autant.
    La stabilité et la continuité, au coeur même de la Loi sur la protection
de la jeunesse qui entrera en vigueur le 9 juillet 2007, constituent une
notion essentielle pour le développement cognitif et affectif des enfants. Les
DPJ ont travaillé d'arrache-pied depuis maintenant quatre ans pour illustrer
le bien-fondé de la clarification des projets de vie des enfants, dès le plus
jeune âge, pour ceux dont le retour dans le milieu familial est impossible.
Pour ce faire, des durées maximales d'hébergement sont déterminées par la Loi
à l'intérieur desquelles les parents devront se reprendre en main avec l'aide
des ressources du milieu. Les connaissances cliniques acquises depuis les
28 dernières années d'application de la Loi sur la protection de la jeunesse,
la recherche et les études faites à travers le monde nous amènent constamment
à bonifier nos pratiques à l'égard des enfants pour leur meilleur intérêt.
    Le bilan des DPJ 2007 est disponible sur le site web de l'Association des
centres jeunesse du Québec : www.acjq.qc.ca.

    Pour une entrevue avec le directeur de la protection de la jeunesse de
chacune des régions du Québec :

    
    Madame Raymonde Gagné             Madame Geneviève Jauron
    01 - Centre jeunesse du           04 - Le Centre jeunesse de la
    Bas-Saint-Laurent                 Mauricie et du Centre-du-Québec
    418 723-1255                      819 378-5481

    Madame Brigitte Savaria           Madame Sylvie Camiré
    02 - Les Centres jeunesse         05 - Centre jeunesse de l'Estrie
    du Saguenay-Lac-St-Jean           819 564-7100
    418 549-4853

    Monsieur Christian Gosselin       Madame Jocelyne Boudreau
    03 - Centre jeunesse de Québec    06 - Centre jeunesse de Montréal
    Institut universitaire            Institut universitaire
    418 661-6951                      514 593-2730 / cellulaire: 514 209-9943

    Madame Claire Roy                 Madame Geneviève Dion
    06 - Les Centres de la jeunesse   12 - Les Centres jeunesse
    et  de la famille Batshaw         Chaudière-Appalaches
    514 989-1885                      418 837-9331

    Madame Monique Lussier            Madame Carole Du Sault
    07 - Les Centres jeunesse         13 - Centre jeunesse de Laval
    de l'Outaouais                    450 975-4150 poste 3803
    819 771-6631

    Madame Cécile Rousseau            Monsieur Denys Bellavance
    08 - Centre jeunesse              14 - Les Centres jeunesse de Lanaudière
    de l'Abitibi-Témiscamingue        450 756-4555
    819 825-0002

    Monsieur Claude Montigny          Madame Karine Côté
    09 - Centre jeunesse Côte-Nord    15 - Centre jeunesse des Laurentides
    418 589-9927                      450 436-7607

    Madame Chantal Cloutier           Madame Francine Gosselin
    11 - Le Centre jeunesse           16 - Les Centres jeunesse
    Gaspésie/Les Iles                 de la Montérégie
    418 368-1803                      450 679-0140
    




Renseignements :

Renseignements: Judith Laurier, (514) 842-5181, cellulaire: (514)
237-5181; François Jacob, (514) 842-5181, cellulaire: (514) 237-5181; Source:
Association des centres jeunesse du Québec

Profil de l'entreprise

Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.