Bilan de l'école québécoise : réaction de la FQDE face au constat d'échec de Jacques Parizeau



    ANJOU, QC, le 11 sept. /CNW Telbec/ - "Nous sommes à l'heure des
changements, il ne suffit plus de valoriser l'école, il faut lui permettre
d'être différente et de se teinter des couleurs de son quartier. Il faut
donner à l'école les moyens et les ressources qui lui permettront de s'ouvrir
à son milieu, de s'ajuster aux réalités sociales des élèves, des parents, plus
précisément ouvrir l'école à sa diversité individuelle." - Chantal Longpré,
présidente, extrait du blogue de la FQDE, 26 août 2008,
(http://blogue.fqde.qc.ca)
    Oui, notre réseau est fort. Oui, nos écoles publiques sont de très bonnes
écoles. Toutefois, nous demeurons avec la volonté de faire plus et mieux.
N'ayons pas peur de nous évaluer. Oui, des solutions existent. Oui, le modèle
québécois actuel doit se renouveler. Oui, nos élèves québécois performent,
mais une chose est certaine : il faut partir de l'élève pour rendre l'école
signifiante.
    Dans une lettre publiée dans le Journal de Montréal, monsieur Parizeau
fait référence, entre autres, aux écarts entre les écoles publiques et
privées. N'est-ce pas là une autre occasion de se questionner comme société
sur l'exode de nos élèves vers le privé? Alors qu'il parle de l'écart entre
les filles et les garçons, il nous apparait évident de rappeler qu'il s'agit
là d'un problème universel et on aurait intérêt à le regarder d'un oeil
planétaire. Francophones ou anglophones? Où sont les strates sociales plus
faibles économiquement? L'analyse doit être plus profonde qu'une simple
comparaison de la langue utilisée à la maison ou à l'école.
    Aujourd'hui, toujours dans l'effervescence de la rentrée scolaire, nous
lançons un appel à la population pour qu'ensemble, en plus de donner le temps
au temps, nous fassions une réflexion collective sur les marges de manoeuvre
nécessaires aux écoles pour assurer le meilleur service aux élèves.
    "Est-ce qu'on récupère à l'école ou on récupère en politique? Les
critiques sont parfois faciles envers nos instances politiques, mais lorsqu'on
s'attaque à tout un réseau, il faut plus de coeur que de courage politique."
de dire Chantal Longpré.

    La FQDE est le principal organisme professionnel représentant plus de
2400 directions d'établissement d'enseignement (formation générale,
professionnelle et des adultes) provenant de 23 associations régionales. La
mission de la Fédération est de promouvoir le développement professionnel et
l'excellence dans la direction des établissements d'enseignement au Québec,
sans oublier de défendre les droits des directeurs, directrices, directeurs
adjoints, directrices adjointes d'établissement d'enseignement.




Renseignements :

Renseignements: Julie Lussier, Conseillère aux communications, (514)
353-7511, Cellulaire: (514) 717-7511


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.