Benoit Labonté commente le projet de loi 22 et propose un nouveau mécanisme simple, efficace et démocratique pour la gestion du centre-ville de Montréal



    MONTREAL, le 19 nov. /CNW Telbec/ - Le maire de l'arrondissement de
Ville-Marie, monsieur Benoit Labonté, accompagné de monsieur Karim Boulos,
maire suppléant et conseiller d'arrondissement, a fait part de ses
commentaires relativement au projet de loi 22. Le maire Labonté a proposé au
maire de Montréal de rassembler les 19 maires d'arrondissement, élus
directement par leurs citoyens, afin de réaliser, avec tous les élus, un
exercice non-partisan et transparent de révision de la gouvernance
montréalaise, en vigueur depuis 2003, incluant la gestion du centre-ville. Le
maire Labonté propose, entre autres, l'instauration dans la Charte de la
Ville, à compter de l'élection de novembre 2009, d'un Principe de préséance
qui permettrait au conseil de Ville de déterminer - après débat et vote
majoritaire -, que tel ou tel projet, service, programme ou initiative est
d'impact pan montréalais et qu'il doit conséquemment relever du conseil de
Ville, de la Ville-centre.
    "Après cet exercice - tout à fait normal à la suite d'une
décentralisation de l'ampleur de celle de 2003 -, je suis presque certain que
nous pourrions nous entendre sur le fait qu'il est totalement inutile de
chambarder encore une fois toutes les structures, encore moins d'en créer
d'autres."
    "Nous pourrions probablement nous rassembler autour de la valeur de
certains mécanismes nouveaux qui, tout en respectant entièrement les principes
démocratiques -, permettraient à Montréal d'accélérer pleinement son
développement au bénéfice de l'ensemble des citoyennes et citoyens."
    "L'instauration, dans la Charte de la Ville, d'un Principe de préséance,
est une approche qui a le mérite de respecter parfaitement la démocratie et
les droits des citoyens, tout en dotant Montréal d'un mécanisme simple et
efficace, qui lui permettrait d'accélérer et de bonifier son développement
économique, culturel, social et environnemental."

    Reconnaître Montréal comme un gouvernement urbain

    Le maire Labonté a, par ailleurs, commenté le projet de loi 22,
actuellement à l'étude à l'Assemblé nationale du Québec. "Dans sa forme
actuelle, le projet de loi 22 coince littéralement Montréal, en joignant
artificiellement deux enjeux qui devraient être traités séparément : le
fonctionnement de l'agglomération et les nouvelles sources de revenus
nécessaires pour Montréal."
    "Au moment où les villes, partout dans le monde, jouent dorénavant un
rôle prépondérant et doivent assumer des responsabilités sans précédant, 
Montréal ne doit plus être traité comme une simple municipalité, mais bien
comme un véritable GOUVERNEMENT URBAIN."




Renseignements :

Renseignements: Jacques Taillefer, Conseiller politique, (514) 868-5178


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.