BDC dépose son rapport annuel 2008 - La conjoncture favorise une hausse de la demande à l'égard des solutions de financement aux entreprises de BDC



    MONTREAL, le 17 juill. /CNW Telbec/ - La Banque de développement du
Canada (BDC) a publié hier son rapport annuel, qui présente ses états
financiers pour l'exercice terminé le 31 mars 2008. Les résultats affichent
une croissance du portefeuille de prêts et de placements de 865 millions de
dollars, soit 9 %, pour un total de 10,6 milliards de dollars. Cela a permis à
BDC de dégager un bénéfice net de 84,6 millions de dollars. En 2008, des
dividendes totalisant 21,5 millions de dollars ont été déclarés à
l'actionnaire de BDC, le gouvernement du Canada. Depuis 1997, BDC a déclaré
156,7 millions de dollars en dividendes à son unique actionnaire.
    "La croissance record enregistrée cette année par notre portefeuille de
prêts et de placements montre que BDC joue un rôle clé lorsqu'il s'agit de
soutenir les entrepreneurs, et ce, même lorsque l'incertitude au sein du
marché entraîne une diminution de l'offre de crédit pour les propriétaires
d'entreprise canadiens", a indiqué Jean-René Halde, président et chef de la
direction. "BDC est demeurée résolue à aider les entrepreneurs à prospérer en
leur fournissant des solutions de financement hautement adaptées, en
partageant leur propension à prendre des risques et en étant un partenaire sur
lequel ils peuvent compter à long terme."

    Faits saillants

    Les clients de BDC Financement ont accepté 2,9 milliards de dollars de
nouveaux prêts par l'intermédiaire de quelque 9 100 transactions. Le bénéfice
de BDC Financement s'est chiffré à 160,9 millions de dollars à l'exercice
2008, comparativement à 168,0 millions de dollars à l'exercice 2007. Le
portefeuille à la clôture de l'exercice, avant provision cumulée pour créances
irrécouvrables, est passé de 9,1 milliards de dollars à 10,0 milliards de
dollars, soit une hausse de 886 millions de dollars ou de 9,7 % par rapport à
l'exercice 2007. A 10,0 milliards de dollars, le portefeuille de financement a
été l'élément moteur des résultats financiers de BDC. BDC estime que la
croissance enregistrée cette année est due en partie à l'incertitude au sein
du marché, qui a entraîné une diminution de l'offre de crédit pour les
entrepreneurs canadiens.

    Les acceptations des clients de BDC Financement subordonné se sont
élevées à 97,4 millions de dollars grâce à 107 transactions réalisées dans le
cadre d'une société en commandite avec la Caisse de dépôt et placement du
Québec. La part de BDC relativement à ces transactions s'est chiffrée à
48,7 millions de dollars pour l'exercice 2008. BDC Financement subordonné a
inscrit un bénéfice de 11,0 millions de dollars en 2008, comparativement à
7,9 millions de dollars en 2007. Au 31 mars 2008, la juste valeur du
portefeuille de financement subordonné de BDC s'élevait à 156,2 millions de
dollars, soit une augmentation de 5,3 % en regard de l'exercice précédent.

    BDC Capital de risque a autorisé 85 placements directs pour un montant
total de 105,5 millions de dollars, par rapport à 68 placements totalisant
105,7 millions de dollars à l'exercice 2007, de même que des investissements
de 25 millions de dollars dans deux fonds. Toutefois, le marasme du marché
canadien du capital de risque et l'allongement de l'horizon requis pour le
dessaisissement des placements dans des entreprises en prédémarrage et en
début de croissance ont sérieusement limité le nombre d'occasions de sortie
possibles et considérablement réduit les évaluations pour les nouveaux
investisseurs. BDC Capital de risque a inscrit à l'exercice 2008, sur la base
de la juste valeur, une perte de 82,8 millions de dollars dont 50 millions de
dollars sont non réalisés.

    BDC Consultation a vu ses revenus augmenter de 5,4 % par rapport à
l'exercice précédent pour atteindre 24,8 millions de dollars. Durant l'année,
2 770 mandats ont été entrepris, ce qui représente une hausse de 13 % par
rapport à l'exercice 2007. Malgré l'accroissement des revenus et du nombre de
mandats en regard de l'exercice 2007, BDC Consultation a subi une perte de
4,5 millions de dollars, légèrement plus élevée que celle de 4,3 millions de
dollars enregistrée à l'exercice 2007. Les revenus ne contrebalancent pas
entièrement les frais d'exploitation et d'administration en raison de notre
stratégie visant à maintenir les prix à un niveau abordable pour les PME. BDC
Consultation offre aux entrepreneurs des services adaptés, abordables et de
grande qualité pour les aider à améliorer leur compétitivité.

    Le bénéfice net consolidé s'est élevé à 84,6 millions de dollars,
comparativement à celui de 138,0 millions de dollars dégagé à l'exercice 2007.
L'actif total a augmenté de 619 millions de dollars par rapport à il y a un an
pour se situer à 11,4 milliards de dollars à la fin de l'exercice. La
satisfaction de la clientèle est demeurée élevée, avec un taux global de 93 %.
    "Les entrepreneurs ambitieux, qui ne craignent pas de prendre des
risques, forment le pilier d'une saine économie. Ceux-ci font face aujourd'hui
à un environnement changeant et difficile. La concurrence féroce que leur
livrent les pays émergents, le ralentissement économique aux Etats-Unis et les
coûts élevés de l'énergie ne sont que quelques exemples des défis qu'ils
doivent surmonter", a ajouté Jean-René Halde. "BDC s'attache à aider les
propriétaires d'entreprise à relever ces défis et à exploiter les occasions
qui accéléreront leur succès, tant à l'échelle mondiale que locale. Nous nous
y emploierons sans relâche en offrant des solutions de financement,
d'investissement et de consultation qui reposent sur leurs besoins en tant
qu'entrepreneurs."

    Assumer le leadership en tant que banque de développement

    
    - BDC propose aux propriétaires d'entreprise d'un océan à l'autre des
      services de prêt, d'investissement et de consultation hautement
      adaptés. A partir de 94 emplacements, ses 1 700 employés apportent leur
      soutien à 28 000 entrepreneurs canadiens partout au pays - un nombre
      record! BDC est viable sur le plan commercial et ne reçoit pas de
      subvention annuelle du Parlement.
    - BDC accorde une attention spéciale aux entreprises en démarrage, aux
      innovateurs, aux entreprises à croissance rapide, aux manufacturiers et
      aux exportateurs, qui se heurtent à des taux d'approbation du
      financement plus faibles. Elle porte aussi un intérêt particulier aux
      entrepreneurs qui travaillent à commercialiser le fruit des travaux de
      recherche et de développement menés dans les universités ou les
      laboratoires afin de créer des produits innovants et des entreprises
      qui réussissent sur le marché mondial dans des secteurs comme les
      sciences de la vie et les technologies de l'information.
    - Au cours des six dernières années, environ 14 % des autorisations de
      BDC ont profité à des clients à l'étape du démarrage. Les données sur
      le marché montrent qu'environ 5 % des entreprises canadiennes sont en
      phase de démarrage. De là, il ressort que l'appui consenti par BDC pour
      cette phase de développement est plus de deux fois supérieur à celui du
      marché. De plus, les taux de survie des clients en démarrage de BDC
      surpassent les taux comparatifs de l'industrie. Pour ce qui est du
      seuil de survie après cinq ans, BDC constate que 67 % des entreprises
      en démarrage qu'elle a soutenues survivent, par rapport à 36 % pour
      l'ensemble de l'industrie, selon Statistique Canada.
    - BDC Capital de risque est un chef de file au Canada auprès des
      entreprises qui sont aux premières étapes critiques de leur
      développement (y compris le prédémarrage). Au cours de l'exercice 2008,
      75 % de ses investissements directs, en dollars, ont été effectués dans
      des entreprises appartenant à cette catégorie, comparativement à 33 %
      en moyenne pour l'industrie. Au cours du dernier exercice, les
      investissements dans des entreprises en prédémarrage au Canada ont
      totalisé 56,7 millions de dollars. De cette somme, BDC a affecté
      9,3 millions de dollars à onze projets de prédémarrage.
    - Chaque dollar prêté ou investi par BDC suscite l'intervention d'autres
      investisseurs du secteur privé. Pour l'exercice 2008, les données
      d'exploitation montrent que chaque dollar investi par BDC Capital de
      risque, y compris les investissements dans les fonds, a suscité des
      investissements de 6,50 $ de la part d'autres investisseurs en capital
      de risque.
    - BDC offre du financement subordonné, une forme de financement hybride
      alliant des caractéristiques du financement par emprunt et du
      financement par actions, aux entrepreneurs qui ont besoin d'un fonds de
      roulement plus substantiel pour faire croître leur entreprise, mais qui
      ne possèdent pas les garanties tangibles requises par les prêteurs
      traditionnels ou qui ne désirent pas diluer leur avoir dans
      l'entreprise. BDC ancre ce service dans un partenariat avec la Caisse
      de dépôt et placement du Québec. Au cours de l'exercice, la valeur
      totale des acceptations obtenues par BDC Financement subordonné s'est
      chiffrée à 97 millions de dollars, incluant la part de la Caisse.
    - Les 22 Centres de l'entrepreneurship de BDC répartis dans tout le
      Canada offrent du financement, des services de consultation et des
      ressources spécialisés conçus pour répondre aux besoins particuliers
      des entreprises plus jeunes et de plus petite taille. Au cours de
      l'exercice 2008, les Centres ont obtenu des acceptations de prêt de
      202 millions de dollars.
    - Les entrepreneures sont à la tête d'entreprises de toutes tailles,
      présentes dans tous les secteurs. Elles créent en outre deux fois plus
      de PME que les hommes. Au cours des 20 dernières années, le nombre de
      PME appartenant à des femmes a grimpé de plus de 200 %. BDC compte plus
      de 7 000 entrepreneures parmi sa clientèle, soit presque le double d'il
      y a dix ans. Les femmes constituent environ le quart de notre
      clientèle.
    - Les jeunes entrepreneurs gèrent environ 9 % des PME canadiennes. Un bon
      nombre d'entre eux ont du mal à obtenir du financement parce qu'ils
      possèdent un avoir net limité, ont peu d'expérience en gestion, sinon
      aucune, et n'ont pas encore fait leurs preuves. Au cours des cinq
      dernières années, les autorisations de BDC en faveur de jeunes
      entrepreneurs partout au pays ont totalisé plus de 780 millions de
      dollars.
    - BDC entretient des partenariats officiels avec plus de 200 Sociétés
      d'aide au développement des collectivités, qui forment un réseau
      pancanadien de points de service situés principalement dans les zones
      rurales. Ces partenariats lui permettent d'atteindre les entrepreneurs
      qui habitent dans ces régions. Par l'intermédiaire de ce réseau, BDC a
      aidé plus de 800 entrepreneurs au cours de l'exercice 2008.
    - BDC contribue à promouvoir le développement économique dans les
      communautés autochtones au moyen d'une approche locale appelée Cercle
      pour le succès entrepreneurial. Cette stratégie consiste à offrir de la
      formation en gestion, un mentorat continu, et des prêts dont le montant
      se situe entre 5 000 $ et 20 000 $ et dont les conditions reposent sur
      les flux de trésorerie anticipés du projet.
    

    A propos de BDC

    BDC est la banque de développement du Canada. A partir de 94 succursales
à l'échelle du pays, BDC fait la promotion de l'entrepreneuriat en fournissant
aux entrepreneurs des services de financement, de capital de risque et de
consultation hautement adaptés. BDC travaille avec les entrepreneurs de tous
les secteurs d'activité, à travers les différents cycles économiques, et
s'emploie à aider les petites et moyennes entreprises à réaliser leurs projets
de développement, tant sur la scène locale que mondiale. BDC gère un
portefeuille de prêts et de placements de 10,6 milliards de dollars et sert
plus de 28 000 clients. Les petites et moyennes entreprises constituent 99,7 %
de l'ensemble des établissements employeurs au Canada. Pour plus
d'information, visitez www.bdc.ca.

    Le rapport annuel de BDC peut être consulté à l'adresse
www.bdc.ca/rapportannuel.




Renseignements :

Renseignements: Johanne Bissonnette, Chef, Relations avec les médias,
(514) 283-7929, johanne.bissonnette@bdc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.