BCE annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2007



    
    Le présent communiqué contient des déclarations prospectives. Pour une
    description des facteurs de risque et des hypothèses connexes, veuillez
    consulter la section intitulée "Mise en garde concernant les déclarations
    prospectives" plus loin dans le communiqué. Des renseignements
    additionnels sur les résultats du quatrième trimestre de BCE se trouvent
    dans le Supplément d'information financière de BCE du quatrième trimestre
    de 2007, disponible à
    http://www.bce.ca/fr/investors/financialperformance/quarterlyresults/ et
    déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis et
    des commissions canadiennes des valeurs mobilières.

    - Solide croissance du BAIIA de Bell; meilleure performance depuis 2004
      au chapitre de la rentabilité d'exploitation
    - Activations brutes record pour les Services sans fil et accroissement
      du PMU
    - Solide performance des flux de trésorerie disponibles à 891 millions $,
      en hausse de 30 %, et des flux de trésorerie liés aux activités
      d'exploitation à 5 704 millions $, en hausse de 6 % en 2007
    - Le gain sur la vente de Télésat contribue à un BPA de 2,93 $ au
      quatrième trimestre; 0,72 $ avant éléments extraordinaires
    

    MONTREAL, Québec, le 6 fév. /CNW Telbec/ - La stratégie de Bell Canada
axée sur les produits d'exploitation récurrents de ses services de croissance
ainsi qu'un effort de contrôle des coûts dans toutes les unités d'affaires se
sont traduits par un solide BAIIA(1) de Bell, selon les résultats du quatrième
trimestre de 2007 annoncés aujourd'hui par BCE Inc. (TSX, NYSE : BCE), la plus
grande entreprise de communications du Canada.
    "Ce fut un autre trimestre de réel progrès, qui a couronné une année
productive, a déclaré Michael Sabia, chef de la direction de Bell Canada. Nous
avons enregistré une bonne croissance du bénéfice et des flux de trésorerie
disponibles, et avec une progression du BAIIA de 5,4 % à Bell, nous avons
enregistré, pour le trimestre et pour l'exercice complet, notre meilleure
amélioration depuis 2004 au chapitre de la rentabilité d'exploitation."
    "Notre secteur Services sur fil a connu une importante amélioration,
grâce à des gains de productivité dans tous les secteurs et à un changement de
trajectoire réussi dans le marché Grandes entreprises", a dit M. Sabia.
    "De plus, nous avons connu un solide trimestre pour les activations
brutes de services sans fil au quatrième trimestre. Nous devons maintenant
améliorer nos ajouts de services Internet haute vitesse et accélérer le
redressement du secteur du sans-fil par une amélioration du taux de
désabonnement et de la composition de la clientèle", a poursuivi M. Sabia.
    "Nous avons été satisfaits, au cours du trimestre, de la réaction des
clients à nos offres de services sans fil et à notre gamme de téléphones. Cela
nous a permis de poursuivre nos progrès du troisième trimestre et d'accroître
notre traction sur le marché, a affirmé George Cope, président et chef de
l'exploitation de Bell Canada. Nous avons été particulièrement encouragés par
le fort taux d'adoption de téléphones compatibles avec les services de données
au cours du trimestre, constatant que le niveau élevé de ces activations et
surclassements a eu un impact sur la croissance de notre BAIIA."
    Le secteur Services sans fil de Bell(2) a enregistré 510 000 activations
brutes ce trimestre, une hausse de 16,7 % par rapport à la même période l'an
dernier et son meilleur résultat jamais enregistré. Les activations nettes
pour le trimestre ont été de 195 000, soit 8,0 % de moins que l'an dernier en
raison principalement d'un taux de désabonnement plus élevé des services
prépayés. Les produits d'exploitation du réseau sans fil se sont accrus de
6,6 % et le PMU pondéré a augmenté de 2 $, atteignant 55 $. Le BAIIA des
Services sans fil a augmenté de 5,4 %.
    "Dans le secteur Services sur fil, le BAIIA a progressé de 5,4 %, grâce
au contrôle des coûts dans toutes les unités, à notre stratégie de délaisser
les ventes d'équipements à faible marge et à une diminution de la charge de
retraite, qui ont contrebalancé l'érosion des services traditionnels à marge
plus élevée", a dit M. Cope.
    Les reconquêtes de clients ont contribué à une amélioration par rapport à
l'année précédente des pertes de lignes résidentielles (SAR), aussi bien pour
le trimestre que pour l'exercice complet. Dans le cas des SAR d'affaires, la
décision prévue d'un important client de gros de commencer à transférer ses
lignes dans son propre réseau a contribué à une diminution de 80 000 SAR pour
le trimestre. Un rajustement de période d'ouverture sera apporté au solde de
SAR d'affaires pour le premier trimestre de 2008, afin de tenir compte de la
migration des 273 000 lignes restantes de ce client. La migration de ces
lignes du marché de gros n'a pas d'impact significatif sur les produits
d'exploitation, compte tenu de la nature du contrat avec ce client.
    Les produits d'exploitation de Bell ont atteint 3 815 millions $, en
hausse de 1,7 % par rapport au quatrième trimestre de l'an dernier, la
croissance des produits des secteurs du sans-fil, des services vidéo et des
services de données ayant plus que contrebalancé les baisses de produits
d'exploitation enregistrées dans les secteurs des services locaux et d'accès
et des services interurbains. La répartition des services continue de
s'améliorer, les services de croissance représentant 59 % des produits
d'exploitation de Bell à la fin de 2007. Pour l'exercice complet, les produits
d'exploitation de Bell ont progressé de 1,4 %, atteignant 14 743 millions $.
La stratégie de Bell consistant à délaisser les ventes d'équipements à faible
marge a entraîné une baisse estimative de 200 millions $ des produits
d'exploitation pour l'exercice.
    Le BAIIA de Bell s'est accru de 5,4 % par rapport au quatrième trimestre
de 2006, atteignant 1 333 millions $, grâce au contrôle des coûts, à la
croissance du PMU et à une diminution de la charge de retraite, ce qui a eu
pour effet d'accroître de 1,2 point de pourcentage la marge du BAIIA de Bell,
qui s'est située à 34,9 % pour le trimestre. Avec des réductions de coûts de
189 millions $ ce trimestre, portant le total à 532 millions $ pour
l'exercice, l'entreprise a dépassé ses objectifs de productivité. Le BAIIA de
Bell pour l'exercice complet a progressé de 4,1 % pour atteindre
5 496 millions $. Le bénéfice d'exploitation de Bell a été de 538 millions $,
soit 0,7 % de plus que l'an dernier, la hausse du BAIIA et une baisse de
l'amortissement ayant été presque entièrement contrebalancées par une
augmentation des frais de restructuration et autres éléments. Pour l'exercice
complet, le bénéfice d'exploitation de Bell a progressé de 4,7 %,
s'établissant à 2 609 millions $.
    Bell a engagé des dépenses en immobilisations de 765 millions $ au
quatrième trimestre et de 2 420 millions $ en 2007, continuant de se
concentrer sur l'amélioration de l'expérience client et élargissant la gamme
de services offerts aux clients par des investissements dans des domaines
comme le réseau sans fil évolution à données optimisées (EVDO) de Bell et la
fibre jusqu'au voisinage. A la fin de l'exercice, le réseau EVDO Rév. A de
Bell couvrait environ 75 % de la population canadienne et Bell avait déployé
4 828 noeuds de quartier dans le cadre de son programme de fibre jusqu'au
voisinage.
    Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de BCE ont
augmenté de 13,2 %, atteignant 1 720 millions $ ce trimestre en raison d'une
hausse du BAIIA, des intérêts créditeurs et des remboursements d'impôts. Pour
l'exercice complet, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation
ont augmenté de 6,3 % pour atteindre 5 704 millions $. Les flux de trésorerie
disponibles(3) ont enregistré une hausse importante, se situant à
393 millions $ pour le trimestre comparativement à 200 millions $ pour la même
période l'an dernier, en raison de la hausse des flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation. Pour l'exercice complet, les flux de trésorerie
disponibles se sont accrus de 30 %, atteignant 891 millions $, grâce à la
croissance enregistrée au quatrième trimestre.
    Le 31 octobre 2007, l'entreprise a conclu la vente précédemment annoncée
de Télésat à une nouvelle société d'acquisition formée par l'Office
d'investissement des régimes de pensions du secteur public du Canada et Loral
Space and Communications Inc. Le gain sur cette vente a été de
1 893 millions $, déduction faite de 407 millions $ d'impôts pour le
trimestre. Avec la vente de Télésat, les résultats de BCE pour novembre 2007
et par la suite ne tiennent plus compte de l'apport de Télésat aux produits
d'exploitation, au BAIIA, au bénéfice d'exploitation, aux flux de trésorerie
et au bénéfice, tandis que les résultats de BCE du quatrième trimestre de 2006
incluent les résultats de Télésat pour le trimestre complet. En conséquence,
la comparaison des résultats de BCE du quatrième trimestre de 2007 à ceux du
quatrième trimestre de 2006 perd de sa signification.
    Comme il a été indiqué précédemment, la conclusion de la transaction de
fermeture du capital est assujettie aux conditions habituelles, y compris les
approbations réglementaires et l'approbation du plan d'arrangement par le
tribunal. Toutes les approbations des autorités américaines requises comme
conditions de la transaction ont été reçues, et le Conseil de la
radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a prévu une audience
publique pour la semaine du 25 février 2008. Au moment de l'établissement du
calendrier des procédures juridiques pour l'approbation du plan d'arrangement,
les parties à l'entente définitive ont convenu que le début de la période de
marketing de 20 jours pour le financement de l'acheteur qui est prévue par
l'entente définitive peut être reporté, au gré de l'acheteur, jusqu'à 15 jours
après la date où la période aurait autrement commencé en vertu de l'entente.
BCE s'attend présentement à ce que la transaction soit conclue dans la
première partie du deuxième trimestre de 2008.

    
    Faits saillants financiers
    -------------------------------------------------------------------------
                                         T4 2007    T4 2006    Variation (%)
    (En millions de dollars,
    sauf les montants par action)
    (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation de Bell(i)     3 815 $    3 750 $        1,7  %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation de BCE(ii)     4 549 $    4 532 $        0,4  %
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1) de Bell                       1 333 $    1 265 $        5,4  %
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA de BCE                           1 668 $    1 639 $        1,8  %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation de Bell          538 $      534 $        0,7  %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation de BCE           727 $      752 $       (3,3  %)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie liés aux activités
     d'exploitation de BCE                 1 720 $    1 520 $       13,2  %
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles
     de BCE(3)                               393 $      200 $       96,5  %
    -------------------------------------------------------------------------
    BPA de BCE                              2,93 $     0,84 $        n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
    BPA de BCE avant frais de
     restructuration et autres
     éléments, gains nets sur
     placements et coûts engagés
     pour créer Bell Aliant(4)              0,72 $     0,44 $       63,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
        (i)  Bell comprend les secteurs Services sans fil de Bell et Services
             sur fil de Bell.
        (ii) BCE comprend Bell, Bell Aliant et Télésat, jusqu'au moment de sa
             vente le 31 octobre 2007.
         n. s. : non significatif

    Les produits d'exploitation de BCE ont atteint 4 549 millions $ ce
trimestre, soit une hausse de 0,4 % par rapport à l'an dernier attribuable au
fait que la croissance des produits d'exploitation de Bell et de Bell Aliant a
été contrebalancée par une baisse des produits d'exploitation de Télésat. Pour
l'exercice complet, les produits d'exploitation de BCE ont progressé de 1,2 %,
se situant à 17 866 millions $.
    Le BAIIA de BCE s'est accru de 1,8 % pour atteindre 1 668 millions $ ce
trimestre, la croissance du BAIIA de Bell ayant été partiellement
contrebalancée par des diminutions du BAIIA à Bell Aliant et à Télésat. Pour
l'exercice complet, le BAIIA de BCE a augmenté de 2,8 %, se situant à
6 974 millions $. Le bénéfice d'exploitation de BCE a diminué de 3,3 %,
s'établissant à 727 millions $, car la hausse du bénéfice d'exploitation de
Bell a été plus que contrebalancée par des diminutions du bénéfice
d'exploitation à Bell Aliant et à Télésat. Pour l'exercice complet, le
bénéfice d'exploitation de BCE a augmenté de 4,2 %, atteignant
3 439 millions $.
    Le bénéfice net par action (BPA) de BCE a été de 2,93 $ pour le trimestre
comparativement à 0,84 $ pour la même période l'an dernier. La hausse est
attribuable au gain sur la vente de Télésat, à l'accroissement du BAIIA, à une
baisse des intérêts débiteurs et à une diminution de la charge d'impôts, qui
ont plus que contrebalancé la hausse des frais de restructuration et autres
éléments. Le BPA a été de 4,88 $ pour 2007 comparativement à 2,25 $ pour 2006.
    Le BPA avant frais de restructuration, gains nets sur placements et coûts
engagés pour créer Bell Aliant a été de 0,72 $ pour le trimestre,
comparativement à 0,44 $ au quatrième trimestre de 2006. Le BPA pour ce
trimestre comprend 0,26 $ reflétant la résolution favorable de positions
fiscales passées avec les autorités fiscales et l'impact de réductions du taux
d'imposition prévu par la loi. A l'exclusion de ces éléments, la croissance du
BPA est attribuable à la hausse du BAIIA et à la baisse des intérêts
débiteurs. Pour l'exercice complet, le BPA avant frais de restructuration,
gains nets sur placements et coûts engagés pour créer Bell Aliant s'est
amélioré, atteignant 2,34 $, comparativement à 1,95 $ pour l'exercice 2006.

    Secteur Services sur fil de Bell

    Le secteur Services sur fil de Bell a continué de réduire l'érosion des
produits d'exploitation et le nombre de pertes de SAR résidentiels au cours du
trimestre.

    - Les produits d'exploitation des Services sur fil de Bell ont diminué de
      0,7 %, se situant à 2 727 millions $ pour le trimestre, car les gains
      des produits d'exploitation des services vidéo et des services de
      données ont été contrebalancés par des diminutions des produits
      d'exploitation des services locaux et d'accès, des services
      interurbains et de la catégorie équipement et divers.
    - Le BAIIA des Services sur fil de Bell a augmenté de 5,4 %, atteignant
      940 millions $, sous l'effet de réductions de coûts, d'une baisse de la
      charge de retraite et d'initiatives de tarification qui ont plus que
      contrebalancé l'érosion continue de notre clientèle de SAR
      résidentiels. La marge du BAIIA des Services sur fil de Bell s'est
      améliorée de deux points de pourcentage, s'établissant à 34,5 %.
    - Le bénéfice d'exploitation des Services sur fil de Bell a diminué de
      6,7 %, se situant à 251 millions $ pour le trimestre, sous l'effet
      d'augmentations de l'amortissement et des frais de restructuration et
      autres éléments.
    - Les produits d'exploitation des services locaux et d'accès ont fléchi
      de 5,5 % pour se situer à 874 millions $, ce qui constitue une
      amélioration par rapport à la baisse de 6,0 % enregistrée au quatrième
      trimestre de 2006.
    - Les SAR résidentiels ont diminué de 117 000 ce trimestre, une
      amélioration par rapport au recul de 149 000 enregistré l'an dernier
      qui reflète l'augmentation soutenue des reconquêtes de clients et la
      réaction positive de la clientèle à nos ensembles Téléphonie
      résidentielle et à nos forfaits de services. Pour l'exercice complet,
      l'ampleur des pertes de SAR résidentiels s'est atténuée, se situant à
      511 000 en 2007 comparativement à 535 000 en 2006.
    - Les SAR d'affaires ont diminué de 80 000 ce trimestre, comparativement
      à un gain de 7 000 à la même période l'an dernier. La perte de ce
      trimestre est attribuable en grande partie à la décision d'un important
      client de gros de transférer ses lignes sur son propre réseau.
    - Le total de SAR a diminué de 197 000 ce trimestre, comparativement à
      une baisse de 142 000 à la même période l'an dernier. D'une année sur
      l'autre, la perte du total de SAR a été de 6,5 %.
    - Les produits d'exploitation des services interurbains ont diminué de
      6,3 %, se situant à 296 millions $ pour le trimestre, en raison de
      l'érosion continue des SAR et d'effets liés à la substitution des
      services. Le taux de fléchissement des produits d'exploitation de ce
      trimestre représente une importante amélioration par rapport à celui de
      12,0 % enregistré au quatrième trimestre de 2006. Il s'agit du huitième
      trimestre consécutif d'amélioration des taux d'érosion des produits
      d'exploitation des services interurbains.
    - Les produits d'exploitation des services de données ont augmenté de
      1,6 % pour le trimestre, atteignant 976 millions $, grâce à une
      croissance des produits d'exploitation des services Internet et à des
      produits d'exploitation plus élevés des services IP-large bande,
      facteurs partiellement contrebalancés par une poursuite de l'érosion
      des  services de données traditionnels.
    - Le nombre d'abonnés des services Internet haute vitesse a progressé de
      6,8 % par rapport à l'année précédente, avec 29 000 activations nettes
      pour le trimestre.
    - Les produits d'exploitation des services vidéo ont augmenté de 17,8 %,
      se situant à 351 millions $ pour le trimestre, en raison largement
      d'une hausse de 9 $ du PMU, qui a atteint 64 $.
    - Le BAIIA des services vidéo a plus que triplé, atteignant 77 millions$
      pour le trimestre, comparativement à 25 millions $ l'an dernier, grâce
      à la hausse du PMU et au contrôle des coûts.
    - Le nombre d'abonnés des services vidéo a augmenté de 2 000 ce
      trimestre, atteignant 1 822 000, soit 0,1 % de plus que l'an dernier.
    - Les activations nettes de services vidéo ont subi l'effet d'une hausse
      du taux de désabonnement, qui a été de 1,3 % pour le trimestre contre
      1,0 % à la même période l'an dernier.

    Secteur Services sans fil de Bell

    Le secteur Services sans fil de Bell a connu son meilleur trimestre jamais
enregistré pour les activations brutes.

    - Le total des produits d'exploitation des Services sans fil de Bell a
      augmenté de 8,4 %, atteignant 1 101 millions $, grâce à un
      accroissement de la clientèle, à une hausse du PMU et à des ventes
      d'équipement plus élevées. Les produits d'exploitation du réseau sans
      fil se sont accrus de 6,6 % pour atteindre 973 millions $.
    - Le bénéfice d'exploitation des Services sans fil de Bell a augmenté de
      8,3 % pour se situer à 287 millions $ ce trimestre; pour l'exercice
      complet, il a progressé de 21,4 %, atteignant 1 212 millions $.
    - Le BAIIA des Services sans fil de Bell s'est accru de 5,4 % pour
      atteindre 393 millions $ ce trimestre, un résultat reflétant les coûts
      liés aux niveaux nettement plus élevés d'activations brutes et de
      surclassements. Pour l'exercice complet, le BAIIA des Services sans fil
      de Bell a progressé de 14,8 %, se situant à 1 648 millions $.
    - Les marges du BAIIA sur les produits d'exploitation du réseau ont
      diminué de 0,5 point de pourcentage pour le trimestre, s'établissant à
      40,4 %; pour l'exercice complet, toutefois, elles ont augmenté de
      2,3 points de pourcentage, atteignant 43,9 %.
    - Le PMU pondéré a augmenté de 2 $, atteignant 55 $, sous l'effet d'une
      hausse de 1 $ du PMU des services postpayés, qui a atteint 67 $, et
      d'une augmentation de 3 $ du PMU des services prépayés, qui s'est situé
      à 18 $.
    - Le coût d'acquisition a diminué de 11,9 %, se situant à 392 $ par
      activation brute, sous l'effet d'une baisse des subventions sur les
      appareils et de la hausse des activations brutes.
    - Le total des activations brutes a été de 510 000 pour le trimestre, en
      hausse de 16,7 % par rapport à l'an dernier.
    - Le taux de désabonnement pondéré de 1,7 % a été de 0,4 point de
      pourcentage supérieur à celui du quatrième trimestre de 2006, reflétant
      un taux de désabonnement des services postpayés de 1,4 %, une hausse de
      0,3 point de pourcentage attribuable à l'intensité de la concurrence
      sur le marché. Le taux de désabonnement des services prépayés, de
      2,7 %, était en hausse de 0,9 point de pourcentage par rapport au
      niveau exceptionnellement bas de 1,8 % enregistré au quatrième
      trimestre de 2006.
    - Le total des activations nettes a été de 195 000 pour le trimestre,
      soit 8,0 % de moins que l'an dernier. Les ajouts nets de services
      postpayés ont progressé de 18,5 %, atteignant 77 000, mais ont été plus
      que contrebalancés par une diminution de 19,7 % des ajouts nets de
      services prépayés, attribuable à un taux de désabonnement plus élevé.
    - Le nombre d'abonnés des services sans fil de Bell a atteint 6 216 000,
      en hausse de 4,4 % par rapport à l'année précédente.

    Bell Aliant Communications régionales

    Les produits d'exploitation de Bell Aliant se sont élevés à 858 millions $
pour le trimestre, en hausse de 2,4 % par rapport à l'année précédente, grâce
à une croissance des services Internet, de données et interurbains qui a
contrebalancé des baisses des services locaux et d'accès. Le bénéfice
d'exploitation a été de 180 millions $, en baisse de 7,7 % par rapport à
l'année précédente, en raison de hausses de la charge de retraite et de
l'amortissement.

    Télésat

    Les produits d'exploitation et le bénéfice d'exploitation de Télésat pour
le trimestre reflètent uniquement les résultats jusqu'au moment de la vente de
Télésat le 31 octobre 2007. En conséquence, les produits d'exploitation ont
été de 45 millions $ au quatrième trimestre comparativement à 128 millions $
au même trimestre en 2006, et le bénéfice d'exploitation du trimestre a été de
12 millions $, en comparaison de 32 millions $ un an plus tôt.

    Notes

    L'information contenue dans le présent communiqué est non vérifiée.

    (1) Le terme BAIIA n'a pas de définition normalisée en vertu des PCGR du
        Canada. Il est donc peu probable qu'il puisse être comparé avec des
        mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous définissons
        le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement) comme les
        produits d'exploitation moins le coût des revenus et les frais
        généraux, de vente et d'administration, c'est-à-dire qu'il représente
        le bénéfice d'exploitation avant l'amortissement et les frais de
        restructuration et autres éléments.
        Nous utilisons le BAIIA, entre autres mesures, pour évaluer le
        rendement d'exploitation de nos activités permanentes, avant
        l'incidence de l'amortissement et des frais de restructuration et
        autres éléments. Nous excluons ces éléments parce qu'ils ont une
        influence sur la comparabilité de nos résultats financiers et peuvent
        éventuellement donner une représentation fausse de l'analyse des
        tendances en matière de rendement de l'exploitation. Nous excluons
        l'amortissement étant donné qu'il est largement fonction des méthodes
        comptables et des hypothèses utilisées par une société, ainsi que de
        facteurs hors exploitation comme le coût historique des
        immobilisations. Le fait d'exclure les frais de restructuration et
        autres éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.
        Le BAIIA nous permet de comparer notre rendement d'exploitation de
        manière constante. Nous estimons que certains investisseurs et
        analystes utilisent le BAIIA pour évaluer la capacité d'une société
        d'assurer le service de sa dette et de satisfaire à d'autres
        obligations de paiement, et qu'il constitue une mesure courante
        servant à évaluer les entreprises dans l'industrie des
        télécommunications.
        La mesure financière selon les PCGR du Canada la plus comparable est
        le bénéfice d'exploitation. Le tableau ci-après présente un
        rapprochement du bénéfice d'exploitation et du BAIIA sur une base
        consolidée.


       (En millions de dollars)

        BCE                               T4 2007    T4 2006    2007    2006
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice d'exploitation               727        752   3 439   3 299
        Amortissement                         791        796   3 199   3 128
        Frais de restructuration et
         autres éléments                      150         91     336     355
        --------------------------------------------------------------------
        BAIIA                               1 668      1 639   6 974   6 782
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------

        BELL                              T4 2007    T4 2006    2007    2006
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice d'exploitation               538        534   2 609   2 492
        Amortissement                         650        640   2 574   2 488
        Frais de restructuration et
         autres éléments                      145         91     313     300
        --------------------------------------------------------------------
        BAIIA                               1 333      1 265   5 496   5 280
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------

        SERVICES SUR FIL DE BELL          T4 2007    T4 2006    2007    2006
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice d'exploitation               251        269   1 397   1 494
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Amortissement                         547        532   2 142   2 054
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Frais de restructuration et
         autres éléments                      142         91     309     297
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        BAIIA                                 940        892   3 848   3 845
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------

        SERVICES SANS FIL DE BELL         T4 2007    T4 2006    2007    2006
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice d'exploitation               287        265   1 212     998
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Amortissement                         103        108     432     434
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        Frais de restructuration et
         autres éléments                        3          -       4       3
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        BAIIA                                 393        373   1 648   1 435
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------


    (2) Conformément aux pratiques de l'industrie nord-américaine, le nombre
        total d'activations brutes, d'activations nettes et d'abonnés des
        services sans fil inclut 100 % des abonnés de Virgin Mobile. Le PMU,
        le taux de désabonnement, l'utilisation par abonné et le coût
        d'acquisition de clientèle des services sans fil continuent d'être
        calculés en incluant 50 % des résultats de Virgin Mobile, un niveau
        correspondant à la participation de Bell dans cette entreprise.

    (3) Le terme flux de trésorerie disponibles n'a pas de définition
        normalisée en vertu des PCGR du Canada. Il est donc peu probable
        qu'il puisse être comparé avec des mesures similaires présentées par
        d'autres sociétés. Nous définissons les flux de trésorerie
        disponibles comme les flux de trésorerie liés aux activités
        d'exploitation, après les dépenses en immobilisations, le total des
        dividendes et les autres activités d'investissement. Nous considérons
        les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de
        la solidité financière et du rendement de nos activités, car ils
        révèlent le montant des fonds disponibles pour rembourser la dette et
        réinvestir dans notre société. Nous présentons les flux de trésorerie
        disponibles de manière constante d'une période à l'autre, ce qui
        permet de comparer notre rendement financier de manière constante.
        Nous estimons que certains investisseurs et analystes utilisent
        également les flux de trésorerie disponibles pour évaluer une
        entreprise et ses actifs sous-jacents. Les flux de trésorerie liés
        aux activités d'exploitation sont la mesure financière selon les PCGR
        du Canada la plus comparable. Le tableau ci-après présente un
        rapprochement des flux de trésorerie liés aux activités
        d'exploitation et des flux de trésorerie disponibles sur une base
        consolidée.

       (En millions de dollars)
                                          T4 2007    T4 2006    2007    2006
        --------------------------------------------------------------------
        Flux de trésorerie liés
         aux activités d'exploitation       1 720      1 520   5 704   5 366
        Dépenses en immobilisations          (919)      (935) (3 151) (3 133)
        Total des dividendes versés          (416)      (398) (1 675) (1 546)
        Autres activités d'investissement       8         13      13      (2)
        --------------------------------------------------------------------
        Flux de trésorerie disponibles        393        200     891     685
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------

    (4) Le terme bénéfice net (ou BPA) avant frais de restructuration et
        autres éléments, gains nets sur placements et coûts engagés pour
        créer Bell Aliant n'a pas de signification normalisée en vertu des
        PCGR du Canada. Il est donc peu probable qu'il puisse être comparé
        avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés.
        Nous utilisons le bénéfice net avant frais de restructuration et
        autres éléments, gains nets sur placements et coûts engagés pour
        créer Bell Aliant, entre autres mesures, pour évaluer le rendement
        d'exploitation de nos activités permanentes, avant l'incidence après
        impôts des frais de restructuration et autres éléments, des gains
        nets sur placements et des coûts engagés pour créer Bell Aliant. Nous
        excluons ces éléments parce qu'ils ont une  influence sur la
        comparabilité de nos résultats financiers et peuvent éventuellement
        donner une représentation fausse de l'analyse des tendances en
        matière de rendement de l'exploitation. Le fait d'exclure ces
        éléments ne veut pas dire qu'ils sont nécessairement non récurrents.
        La mesure financière selon les PCGR du Canada la plus comparable est
        le bénéfice net attribuable aux actions ordinaires. Le tableau
        ci-après présente un rapprochement du bénéfice net attribuable aux
        actions ordinaires et du bénéfice net avant frais de restructuration
        et autres éléments, gains nets sur placements et coûts engagés pour
        créer Bell Aliant, sur une base consolidée et par action ordinaire de
        BCE Inc.

        (En millions de dollars sauf les montants par action)

                     T4 2007        T4 2006         2007           2006
        --------------------------------------------------------------------
                           PAR            PAR            PAR            PAR
                  TOTAL  ACTION  TOTAL  ACTION  TOTAL  ACTION  TOTAL  ACTION
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice
         net att-
         ribuable
         aux ac-
         tions
         ordinai
         res      2 354    2,93    699    0,84  3 926    4,88  1 937    2,25
        Frais de
         restruc-
         turation
         et autres
         élé-
         ments(i)    96    0,12     66    0,08    210    0,26    222    0,26
        Pertes
         nettes
         (gains
         nets)
         sur
         place-
         ments   (1 873)  (2,33)  (412)  (0,48)(2 252)  (2,80)  (525)  (0,61)
        Autres
         coûts
         engagés
         pour
         créer
         Bell
         Aliant
        (ii)          -       -      -        -     -       -     42    0,05
        --------------------------------------------------------------------
        Bénéfice
         net
         avant
         frais de
         restruc-
         turation
         et autres
         éléments,
         gains nets
         sur place-
         ments et
         coûts enga-
         gés pour
         créer Bell
         Aliant     577    0,72    353    0,44  1 884    2,34  1 676    1,95
        --------------------------------------------------------------------
        --------------------------------------------------------------------
        (i) Inclut les coûts de transaction associés à la création de Bell
            Aliant. Ces coûts sont principalement liés aux honoraires
            professionnels et de conseils financiers. En 2006, nos coûts de
            transaction se sont élevés à 138 millions $ (77 millions $ après
            impôts et part des actionnaires sans contrôle).
       (ii) Inclut les coûts de la prime engagés par Bell Aliant lors du
            remboursement anticipé de la dette à long terme par suite de la
            création de Bell Aliant. En 2006, nous avons engagé
            122 millions $ (42 millions $ après impôts et part des
            actionnaires sans contrôle).
    

    Mise en garde concernant les déclarations prospectives

    Le présent communiqué contient des déclarations prospectives au sens des
lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables et de la United States
Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations
prospectives contiennent des énoncés concernant la transformation proposée de
BCE en société fermée, les procédures juridiques connexes et d'autres
déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Ces déclarations
prospectives sont assujetties à d'importants risques, incertitudes et
hypothèses, y compris, en particulier, l'incertitude inhérente à l'issue et au
calendrier de tout litige. Les résultats ou événements dont il est question
dans ces déclarations pourraient différer sensiblement des résultats ou
événements réels. En conséquence, nous ne pouvons garantir que les
déclarations prospectives se réaliseront. Les déclarations prospectives
contenues dans ce communiqué visent à permettre aux investisseurs et autres
intéressés de mieux comprendre notre contexte d'exploitation. Toutefois, les
lecteurs sont prévenus qu'il pourrait être inapproprié d'utiliser de telles
déclarations prospectives à toute autre fin.
    La conclusion de la transaction proposée de fermeture du capital est
assujettie à certaines modalités et conditions, y compris : (i) l'approbation
du CRTC et d'Industrie Canada, (ii) l'approbation nécessaire des tribunaux et
(iii) certains droits de résiliation mis à la disposition des parties dans
l'entente définitive datée du 29 juin 2007 et régissant les conditions de la
transaction. Ces approbations pourraient ne pas être obtenues, les autres
conditions de la transaction pourraient ne pas être remplies conformément à
leur intention et/ou les parties à l'entente définitive pourraient exercer
leurs droits de résiliation et, dans une telle éventualité, la transaction
proposée de transformation de BCE en société fermée pourrait être modifiée,
restructurée ou résiliée, selon le cas. L'incapacité de conclure la
transaction proposée pourrait avoir une importante incidence défavorable sur
le cours des actions de BCE. En outre, selon les circonstances d'un éventuel
défaut de conclure la transaction proposée, BCE pourrait devoir payer
d'importants frais et coûts déterminés par l'acquéreur, en plus de ses propres
coûts engagés en relation avec la transaction de fermeture du capital.
    Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué sont
faites à la date du communiqué et, par conséquent, pourraient changer après
cette date. Sauf conformément à une exigence des lois canadiennes sur les
valeurs mobilières, nous n'assumons pas l'obligation de mettre à jour ou de
réviser l'une ou l'autre des déclarations prospectives contenues dans le
présent communiqué, que ce soit à la lumière de nouvelles informations,
d'événements futurs ou autrement. De plus, nous n'avons aucune obligation de
commenter les attentes ou déclarations de tierces parties concernant la
transaction proposée de transformation de BCE en société fermée. Pour plus de
détails au sujet de certains de ces facteurs de risque et hypothèses et
d'autres éléments, voir l'entente définitive datée du 29 juin 2007, le rapport
de gestion du deuxième trimestre de 2007 de BCE daté du 31 juillet 2007, le
rapport de gestion du troisième trimestre de 2007 de BCE daté du 6 novembre
2007, ainsi que la circulaire de procuration de la direction de BCE datée du 7
août 2007, tous déposés par BCE auprès des commissions canadiennes des valeurs
mobilières (disponibles à www.sedar.com) et de la Securities and Exchange
Commission des Etats-Unis (disponibles à www.sec.gov). Ces documents sont
également disponibles sur le site Web de BCE à www.bce.ca.

    A propos de BCE Inc.

    BCE est la plus grande entreprise de communications du Canada et fournit
un ensemble de services de communications des plus complets et des plus
novateurs à ses clients de résidence et d'affaires au Canada. Assurés sous la
marque Bell, ils comprennent les services téléphoniques local, interurbain et
sans fil, l'accès Internet haute vitesse et sans fil, les services IP-large
bande, les services des technologies de l'information et des communications
(ou services à valeur ajoutée), ainsi que les services de télévision directe
par satellite et par VDSL. BCE a aussi une participation dans CTVglobemedia,
première société canadienne de médias. Les actions de BCE sont cotées en
Bourse au Canada et aux Etats-Unis.




Renseignements :

Renseignements: Pierre Leclerc, Bell Canada, Relations avec les médias ,
(514) 391-2007, 1 877 391-2007, pierre.leclerc@bell.ca; Thane Fotopoulos, BCE
Relations avec les investisseurs, (514) 870-4619, thane.fotopoulos@bell.ca

Profil de l'entreprise

BCE INC.

Renseignements sur cet organisme

BCE & BELL ENTREPRISE & FINANCES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.