Bas-St-Laurent - Les RSG syndiquées de la CSQ tiennent une première assemblée générale



    RIMOUSKI, QC, le 17 avr. /CNW Telbec/ - Les responsables de service de
garde en milieu familial (RSG) de la région du Bas-St-Laurent, syndiquées à la
Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et à la Fédération des intervenantes en
petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) se réuniront demain, à l'Hôtel Rimouski,
pour procéder à la fondation de leur syndicat régional, l'Alliance des
intervenantes en milieu familial du Bas-St-Laurent, l'ADIM-Bas-St-Laurent
(CSQ).
    Représentant 11 000 des 15 000 RSG au Québec, la CSQ est l'organisation
syndicale la plus représentative dans le secteur des services de garde en
milieu familial au Québec. Outre le Bas-St-Laurent, 13 autres syndicats
régionaux ADIM-CSQ ont été créés pour regrouper les RSG de chaque région.

    Une campagne de syndicalisation qui se poursuit

    La vice-présidente de la FIPEQ-CSQ, Mme Marlène Carbonneau, précise que
dans la région du Bas-St-Laurent, la CSQ représente 259 des 514 RSG à la suite
du dépôt de cinq requêtes en accréditation, ce qui en fait l'organisation
syndicale la plus présente auprès des RSG de la région.
    "Il va de soi que notre campagne de syndicalisation des RSG se poursuit
au Bas-St-Laurent, et nous comptons bien approcher l'ensemble des RSG pour
leur offrir l'occasion de se syndiquer. Le regroupement et la solidarité
demeurent plus que jamais les meilleures armes dont disposent ces
travailleuses pour améliorer leurs conditions de travail", soutient Mme
Carbonneau.

    Mise en place d'une structure régionale

    Lors de leur assemblée générale qui débutera demain matin à compter de 9
h 30 à l'Hôtel Rimouski, les ADIM auront l'occasion d'élire les membres de
leur premier exécutif régional.
    "La rencontre permettra également de procéder à la mise en place d'une
structure régionale pour assurer les services à nos membres. De plus, nous
nous donnerons un plan d'action pour les prochains mois", précise la
vice-présidente de la FIPEQ-CSQ, Mme Marlène Carbonneau.

    Le point sur les enjeux nationaux

    De son côté, la vice-présidente de la CSQ, Mme Louise Chabot, prendra la
parole pour faire le point sur les enjeux nationaux qui interpellent les RSG.
    "Comme on le sait, le gouvernement Charest s'apprête à déposer un projet
de loi visant à encadrer le régime des relations du travail qui s'appliquera
aux RSG, et qui risque d'avoir de sérieuses lacunes touchant les protections
sociales et l'équité salariale. Nous devons faire entendre notre
insatisfaction et c'est pourquoi nous réclamons la tenue d'une commission
parlementaire pour que le gouvernement puisse entendre les RSG", affirme Mme
Chabot.

    Une deuxième rencontre en après-midi

    Les RSG syndiquées de la région du Bas-St-Laurent sont donc invitées à
participer à cette assemblée générale. Il sera également possible aux RSG qui
voudraient se syndiquer de le faire sur place.
    Une autre rencontre, s'adressant particulièrement aux RSG du bureau
coordonnateur Aurore boréale, aura lieu à 14 h, au même endroit.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente près de 170 000 membres, dont près de 100 000 font
partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus
importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les
secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du
municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Cell.: (514)
237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.