Banque HSBC Canada résultats du quatrième trimestre de 2014 et de l'exercice 2014

VANCOUVER, le 23 févr. 2015 /CNW/ - 

  • Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'est situé à 206 millions de $CA pour le trimestre clos le 31 décembre 2014, ayant diminué de 11,2 % par rapport à celui de la même période de 2013. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a été de 912 millions de $CA, soit 2,4 % de moins que celui de l'exercice 2013. Bien que la banque ait enregistré une croissance positive conformément à sa stratégie, l'incidence du repositionnement de ses activités et la faiblesse des taux d'intérêt ont continué de nuire à son résultat net.
  • Le bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire a été de 118 millions de $CA pour le trimestre clos le 31 décembre 2014, ayant fléchi de 28,0 % comparativement à celui du même trimestre de 2013. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, le bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire a été de 613 millions de $CA, en baisse de 0,5 % comparativement à celui de l'exercice précédent.
  • Le rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire a été de 10,5 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2014 et de 13,9 % pour l'exercice clos à cette date, contre respectivement 15,2 % et 14,5 % pour les périodes correspondantes de 2013.
  • Le ratio d'efficience s'est établi respectivement à 53,6 % et à 52,2 % pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2014, comparativement à 51,5 % et à 49,5 %, respectivement, pour les périodes correspondantes de 2013.
  • Le total des actifs se chiffrait à 88,2 milliards de $CA au 31 décembre 2014, comparativement à 84,3 milliards de $CA au 31 décembre 2013.
  • Au 31 décembre 2014, le ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 s'établissait à 10,6 %, le ratio du capital de catégorie 1 se situait à 12,0 % et le ratio du capital total était de 13,5 %.

L'abréviation « $CA » désigne le dollar canadien.

Aperçu
La Banque HSBC Canada a dégagé un bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de 206 millions de $CA au quatrième trimestre de 2014, ce bénéfice s'étant replié de 26 millions de $CA, ou 11 %, par rapport à celui du trimestre correspondant de 2013 et de 25 millions de $CA, ou 11 %, en regard de celui du troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice 2014, la Banque HSBC Canada a dégagé un bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de 912 millions de $CA, ce qui traduit un repli de 22 millions de $CA, ou 2 %, par rapport à celui de l'exercice précédent.

La baisse du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat en regard de celui du quatrième trimestre de 2013 a résulté essentiellement de la diminution des produits d'intérêts nets attribuable à la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation, de la contraction de la quote-part du bénéfice dans des entreprises associées et de la hausse des charges d'exploitation. Ces facteurs ont été compensés en partie par l'accroissement des commissions provenant des produits de crédit et de gestion de patrimoine. Pour sa part, le recul du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat en regard de celui du troisième trimestre de 2014 s'explique surtout par la hausse des charges de dépréciation liées à des prêts spécifiques relativement à certaines expositions du segment des services aux entreprises.

La contraction du bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 en regard de celui de l'exercice précédent découle plus particulièrement de l'incidence du repli des soldes de prêts en raison de la liquidation du portefeuille de prêts à la consommation sur les produits d'intérêts, de la baisse des produits de négociation tirés de la vente de produits de change, de la diminution de la quote-part du bénéfice dans des entreprises associées et d'une hausse des charges d'exploitation, qui a surtout résulté des investissements continus dans les activités d'application des normes mondiales de la HSBC ainsi que dans celles liées à la gestion du risque et à la conformité. Ces facteurs ont été en partie contrebalancés par la hausse des produits de commissions tirés des produits de crédit et de gestion de patrimoine et par la diminution des charges de dépréciation liées aux prêts sous l'effet surtout d'une réduction des comptes de correction de valeur évalués individuellement visant des prêts commerciaux et des comptes de correction de valeur évalués collectivement par suite de la liquidation du portefeuille de prêts à la consommation. En outre, l'amélioration des autres produits d'exploitation reflète le caractère non récurrent de la réduction de la juste valeur d'un immeuble de placement détenu en vue de la vente constatée en 2013.

Les services aux entreprises de la banque ont attiré davantage de nouveaux clients dans trois segments ciblés, ce qui s'est traduit par un accroissement des prêts à ces clients. Toutefois, le repositionnement des activités de la banque liées au segment des services aux PME et au secteur immobilier commercial en début d'exercice, conjugué à la contraction des marges de crédit des clients existants, a compensé en partie cette croissance.

Les services bancaires internationaux et marchés ont continué de contribuer à l'essor des activités de prêt et de crédit auprès des clients des services bancaires internationaux, ce qui s'est traduit, entre autres, par la croissance du segment des multinationales. Par ailleurs, le secteur des services de financement par capital a élargi sa gamme de produits en lançant un programme de financement de projets et d'exportations, tirant ainsi parti des 50 années d'expérience en la matière du Groupe HSBC. La faiblesse soutenue de la volatilité et des taux d'intérêt ont toutefois nui au rendement.

Les services bancaires de détail et gestion de patrimoine ont vu leur clientèle Premier et Advance augmenter en 2014. Ils ont également consolidé leurs solutions en matière de gestion de patrimoine, grâce à l'ajout de gestionnaires de relations attitrés, et ils ont amélioré leur offre numérique en lançant à l'intention de leur clientèle la solution Virement Interac. Contrairement aux prêts personnels qui ont affiché un recul généralisé, les prêts hypothécaires résidentiels ont connu une forte croissance au cours de l'exercice.

Commentant les résultats, M. Paulo Maia, président et chef de la direction de la Banque HSBC Canada, a déclaré : « Le Canada demeure l'un des marchés de croissance prioritaires pour le Groupe HSBC. Depuis un an, nous avons assuré la croissance de nos activités en adéquation avec notre stratégie, qui vise à alléger nos structures et à accroître la viabilité de notre base de coûts. Nous continuons par ailleurs à investir afin de servir plus efficacement nos clients en leur offrant les outils dont ils ont besoin pour faire des affaires à l'international et, aussi, afin d'aider les particuliers tournés vers l'international à gérer leurs finances. Notre résultat net continue néanmoins à refléter l'incidence des mesures que nous avons prises pour repositionner nos activités en fonction de notre stratégie et de la faiblesse des taux d'intérêt. »

Analyse des résultats financiers consolidés du quatrième trimestre de 2014

Les produits d'intérêts nets du quatrième trimestre de 2014 se sont chiffrés à 295 millions de $CA, ce qui signale une baisse de 21 millions de $CA, ou 7 %, comparativement à ceux du quatrième trimestre de 2013, et un repli de 8 millions de $CA, ou 3 %, en regard de ceux du troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, les produits d'intérêts nets se sont établis à 1 212 millions de $CA, en baisse de 99 millions de $CA, ou 8 %, comparativement à ceux de l'exercice 2013. Le fléchissement des produits d'intérêts net, par rapport à ceux des périodes précédentes, est essentiellement imputable au repli des soldes des prêts découlant de la poursuite de la liquidation du portefeuille de prêts à la consommation, au recul des volumes des prêts personnels dont le rendement est plus élevé et à la pression de la concurrence dans un contexte de faiblesse des taux d'intérêt.

Les produits de commissions nets du quatrième trimestre de 2014 ont atteint 169 millions de $CA, ayant augmenté de 18 millions de $CA, ou 12 %, comparativement à ceux du quatrième trimestre de 2013, et de 8 millions de $CA, ou 5 %, par rapport à ce qu'ils étaient au troisième trimestre de 2014. Les produits de commissions nets de l'exercice clos le 31 décembre 2014 se sont établis à 645 millions de $CA, soit 42 millions de $CA, ou 7 %, de plus que pour l'exercice 2013. Cette amélioration s'explique principalement par la hausse des commissions provenant des produits de crédit et des produits associés à la gestion de patrimoine ainsi que par l'augmentation des fonds sous gestion par suite d'une hausse des ventes et des valeurs de marché. Toutefois, le repli des commissions attribuable à l'annulation du Programme d'immigration des investisseurs du gouvernement fédéral canadien a eu pour effet d'atténuer cette amélioration.

Les produits de négociation nets du quatrième trimestre de 2014 se sont élevés à 39 millions de $CA, en hausse de 5 millions de $CA, ou 15 %, par rapport à ceux constatés au quatrième trimestre de 2013, et de 4 millions de $CA, ou 11 %, comparativement à ceux du troisième trimestre de 2014. Cette amélioration par rapport aux deux trimestres comparatifs découle essentiellement de l'inefficacité des couvertures constatée durant ces trimestres. Les produits de négociation du quatrième trimestre ont été amputés d'un montant de 4 millions de $CA par suite de l'adoption initiale d'un ajustement de la juste valeur rendant compte des coûts de financement des opérations sur des dérivés non garantis. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 dans son ensemble, les produits de négociation nets se sont établis à 146 millions de $CA, soit 32 millions de $CA, ou 18 %, de moins que pour l'exercice précédent. Cette diminution a découlé principalement du rétrécissement des marges sur les produits de change, de l'incidence des ajustements d'évaluation des contrats dérivés par suite de la contraction de nos propres écarts de taux ainsi que de l'incidence du financement visant à faciliter les opérations commerciales des clients.

La charge nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur s'est traduite par une perte de 1 million de $CA au quatrième trimestre de 2014, comparativement à une perte de 2 millions de $CA au quatrième trimestre de 2013. Le montant constaté pour le trimestre à l'étude est inchangé par rapport à celui du troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, la charge nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur a été de 5 millions de $CA, n'ayant que peu changé en regard de celle de l'exercice 2013.

Les profits diminués des pertes liés aux placements financiers se sont établis à 3 millions de $CA au quatrième trimestre de 2014, ce qui correspond à un recul, respectivement, de 3 millions de $CA et de 4 millions de $CA par rapport à ceux du quatrième trimestre de 2013 et du troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, les profits diminués des pertes liés aux placements financiers se sont situés à 56 millions de $CA, ce qui constitue une diminution de 2 millions de $CA, ou 3 %, par rapport à ce qu'ils étaient pour l'exercice précédent. Les activités de gestion du bilan ont donné lieu à la constatation d'une baisse des profits sur la vente de titres de créance disponibles à la vente découlant du rééquilibrage continu du portefeuille de gestion du bilan.

Les autres produits d'exploitation se sont chiffrés à 14 millions de $CA au quatrième trimestre de 2014, ce qui témoigne d'une diminution de 5 millions de $CA et de 1 million de $CA en regard de ceux constatés, respectivement, au quatrième trimestre de 2013 et au troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, les autres produits d'exploitation ont atteint 56 millions de $CA, en hausse de 40 millions de $CA comparativement à ceux de l'exercice précédent. Le recul, au quatrième trimestre de 2014 par rapport à la même période en 2013, s'explique par la diminution des services fournis aux autres sociétés du Groupe HSBC, alors que l'amélioration, constatée en regard de l'exercice 2013 pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, reflète surtout l'incidence du caractère ponctuel de la réduction de la juste valeur d'un immeuble de placement comptabilisée en 2013.

Les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit du quatrième trimestre de 2014 se sont établies à 37 millions de $CA, en légère baisse par rapport à celles du quatrième trimestre de 2013, mais en hausse de 20 millions de $CA relativement à celles du troisième trimestre de 2014. Les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit ont été de 107 millions de $CA pour l'exercice à l'étude, s'étant allégées de 81 millions de $CA, ou 43 %, par rapport à celles de l'exercice clos le 31 décembre 2013. En regard des périodes comparatives de 2013, les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit se sont contractées sous l'effet surtout d'une réduction des comptes de correction de valeur évalués individuellement et des comptes de correction de valeur évalués collectivement par suite de la liquidation du portefeuille de prêts à la consommation et d'une baisse des niveaux des autres prêts personnels. Les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit enregistrées au quatrième trimestre de 2014 étaient supérieures à celle du troisième trimestre en raison de la hausse des comptes de correction de valeur évalués individuellement pour des prêts de gros attribuable à petit nombre d'expositions.

Le total des charges d'exploitation du quatrième trimestre de 2014 a atteint 278 millions de $CA, ce qui témoigne de hausses respectives de 8 millions de $CA, ou 3 %, et de 6 millions de $CA, ou 2 %, en comparaison de ceux du quatrième trimestre de 2013 et du troisième trimestre de 2014. Le total des charges d'exploitation s'est élevé à 1 102 millions de $CA pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, ce qui signale une augmentation de 32 millions de $CA, ou 3 %, en regard de celui de 2013. La charge au titre de la rémunération et des avantages du personnel s'est alourdie par rapport à celle du quatrième trimestre de 2013 du fait de l'augmentation du personnel responsable de la gestion du risque et de la conformité, mais s'est allégée relativement à celle du troisième trimestre de 2014 par suite d'une diminution des mesures incitatives liées au rendement. Les charges générales et administratives du quatrième trimestre de 2014 étaient supérieures à celles du trimestre précédent en raison de l'augmentation des dépenses liées à la commercialisation et aux systèmes de technologie de l'information. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, la variation du total des charges d'exploitation constatée en regard de celui de l'exercice 2013 est essentiellement attribuable à la poursuite des investissements dans les activités d'application des normes mondiales de la HSBC ainsi que dans d'autres activités liées à la gestion du risque et à la conformité.

La quote-part du bénéfice dans des entreprises associées s'est établie à 2 millions de $CA au quatrième trimestre de 2014, soit une baisse de 15 millions de $CA par rapport à celle du quatrième trimestre de 2013 et une hausse de 2 millions de $CA relativement à celle du troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, la quote-part du bénéfice dans des entreprises associées a été de 11 millions de $CA, s'étant contractée de 20 millions de $CA par rapport à celle de l'exercice précédent. La quote-part du bénéfice dans des entreprises associées est moins élevée qu'en 2013, alors que deux placements sous-jacents ayant particulièrement bien performé avaient été réalisés, ce qui avait eu pour effet d'accroître la valeur des placements de la banque dans des fonds de capital-investissement.

Charge d'impôt sur le résultat. Le taux d'impôt effectif s'est situé à 39,7 % au quatrième trimestre de 2014, contre 21,7 % au même trimestre de 2013, et 26,8 % au troisième trimestre de 2014. Pour l'exercice considéré, le taux d'impôt effectif a été de 29,2 %, contre 26,7 % pour l'exercice 2013. La charge d'impôt sur le résultat s'est alourdie au quatrième trimestre de 2014 par suite de la résolution et de la conclusion de diverses questions fiscales couvrant un certain nombre d'années qui étaient jusqu'alors en suspens auprès des autorités fiscales canadiennes.

État de la situation financière

Le total des actifs a atteint 88,2 milliards de $CA au 31 décembre 2014, en hausse de 3,9 milliards de $CA sur celui au 31 décembre 2013. Les actifs détenus à des fins de transaction ont progressé de 2,2 milliards de $CA en raison du calendrier de règlement des positions des clients et de l'accroissement des avoirs en actifs détenus à des fins de transaction. Les dérivés ont progressé de 2,0 milliards de $CA sous l'effet conjugué d'une hausse des positions détenues pour le compte de clients et de l'incidence de l'évolution récente du cours du dollar américain sur la valeur des contrats de change à terme. Des augmentations similaires ont été enregistrées au chapitre des passifs évalués à la valeur de marché des dérivés. Pour leur part, les prêts et avances à des clients ont affiché une progression de 0,7 milliard de $CA attribuable surtout à l'augmentation des emprunts à terme contractés par les clients des services aux entreprises et des services bancaires internationaux et marchés. La hausse de près de 0,6 milliard de $CA des prêts hypothécaires résidentiels a toutefois été largement contrebalancée par la liquidation prévue du portefeuille de prêts à la consommation et par la réduction des autres prêts personnels. Le recours accru de notre clientèle aux facilités de crédit a contribué à hauteur de 0,3 milliard de $CA à l'augmentation des acceptations consenties à des clients. Les prêts et avances à des banques et les conventions de revente non détenues à des fins de transaction ont progressé de 0,7 milliard de $CA, alors que les placements financiers ont décliné de 1,7 milliard de $CA en raison des activités de gestion du bilan.

Le total des passifs s'établissait  à 83,2 milliards de $CA au 31 décembre 2014, soit 4,0 milliards de $CA de plus que celui au 31 décembre 2013. Les conventions de rachat ont augmenté de 2,6 milliards de $CA en raison du financement des activités de négociation des actifs plus soutenues mentionnées précédemment. Les activités des clients et l'incidence des fluctuations des monnaies étrangères sur les contrats de change à terme dont il est question ci-dessus se sont traduites par la hausse de 2,1 milliards de $CA des dérivés. Les passifs aux termes des acceptations consenties à des clients se sont alourdis de 0,3 milliard de $CA. L'émission, par la banque, de 2,0 milliards de $CA de nouveaux billets à moyen terme au cours de l'exercice a été plus que contrebalancée par l'échéance de titres de financement garanti, ce qui s'est traduit par une réduction nette des titres de créance émis de l'ordre de 0,7 milliard de $CA.

Le total des capitaux propres totalisait 5,0 milliards de $CA au 31 décembre 2014, ce qui traduit un repli par rapport à celui de 5,1 milliards de $CA inscrit un an plus tôt. Cette contraction des capitaux propres, attribuable avant tout au rachat de 250 millions de $CA de capital social privilégié conformément au plan de la banque en matière de capital, a été en partie annulée par les bénéfices générés au cours de l'exercice.

Résultats des secteurs d'activité au quatrième trimestre de 2014

Services aux entreprises 

Un bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de 119 millions de $CA a été inscrit au quatrième trimestre de 2014, ce qui représente respectivement 41 millions de $CA, ou 26 %, et 24 millions de $CA, ou 17 %, de moins qu'au quatrième trimestre de 2013 et qu'au troisième trimestre de 2014. Le recul vis-à-vis du quatrième trimestre de 2013 est imputable à la contraction des marges, à l'augmentation des charges de dépréciation liées aux prêts relativement à certaines expositions et à la diminution des produits tirés des entreprises associées comparativement au quatrième trimestre de 2013, alors que deux placements sous‑jacents ayant particulièrement bien performé avaient été réalisés, ce qui avait eu pour effet d'accroître la valeur des placements de la banque dans des fonds de capital-investissement.

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat s'est élevé de 44 millions de $CA, ou 8 %, en regard de celui de l'exercice précédent, pour atteindre 567 millions de $CA en 2014. Cette progression a découlé plus particulièrement de la non-récurrence de la réduction de la juste valeur d'un immeuble de placement détenu en vue de la vente constatée dans les autres produits en 2013, de la diminution des charges de dépréciation liées à des prêts spécifiques et des profits liés aux placements financiers. Cette progression a été en partie contrebalancée par le recul des produits d'intérêts nets attribuable au repositionnement du portefeuille, par l'augmentation des charges d'exploitation relative aux investissements dans les activités d'application des normes mondiales de la HSBC et dans celles liées à la gestion du risque et à la conformité, de même que par les effets de l'adoption, par le Groupe HSBC, d'une nouvelle méthode de ventilation, aux secteurs d'activité mondiaux, des coûts de soutien des services fonctionnels.

Services bancaires internationaux et marchés

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat dégagé au quatrième trimestre de 2014 s'est établi à 59 millions de $CA, en repli de 3 millions de $CA, ou 5 %, par rapport à celui du trimestre correspondant de 2013 et de 5 millions de $CA, ou 8 %, en regard de celui du troisième trimestre de 2014. Ces replis en regard des périodes comparatives sont avant tout dus à l'augmentation des comptes de correction de valeur évalués collectivement et à la diminution des profits à la vente d'instruments financiers découlant des activités de gestion du bilan.

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de l'exercice 2014 a diminué de 23 millions de $CA, ou 8 %, par rapport à celui de 2013 pour s'établir à 264 millions de $CA. Cette diminution est imputable au fait que les marges plus étroites qu'ont dégagées les produits de change ont affaibli les produits de négociation et que les profits sur les cessions se sont comprimés par suite de la poursuite du rééquilibrage du portefeuille de placements financiers. La diminution a été compensée en partie par l'accroissement des produits d'intérêts nets et par la progression des produits de commissions nets en raison de la hausse des commissions liées aux facilités de soutien et aux marchés des titres de créance.

Services bancaires de détail et gestion de patrimoine 

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat a atteint 36 millions de $CA au quatrième trimestre de 2014, soit 27 millions de $CA, ou 300 %, de plus qu'au trimestre correspondant de 2013, et 5 millions de $CA, ou 16 %, de plus qu'au troisième trimestre de 2014. Les facteurs ayant contribué à ces hausses sont l'augmentation des ventes de produits de gestion de patrimoine et la reprise de comptes de correction de valeur évalués collectivement causée par le recul des soldes des autres prêts personnels.

Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat de l'exercice à l'étude a été de 106 millions de $CA, affichant un repli de 25 millions de $CA, ou 19 %, en regard de celui de l'exercice 2013. Le bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat attribuable aux activités poursuivies (ce qui exclut le portefeuille de prêts à la consommation en voie de liquidation) a totalisé 76 millions de $CA en 2014, ce qui traduit une hausse de 24 millions de $CA, ou 46 %, par rapport à celui de 2013. Cette hausse s'explique surtout par la diminution des charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit conjuguée à l'augmentation des produits de commissions tirés de la vente de produits de gestion de patrimoine. L'incidence de ces facteurs a été en partie annulée par la contraction des produits d'intérêts causée par le recul des autres soldes de prêts personnels et le rétrécissement des marges nettes d'intérêts dans un contexte de vive concurrence marqué par la faiblesse des taux d'intérêt ainsi que par l'augmentation des charges.

Autres

La perte avant la charge d'impôt sur le résultat s'est établie à 8 millions de $CA pour le quatrième trimestre de 2014 et à 25 millions de $CA pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, traduisant des baisses respectives de 9 millions de $CA et de 18 millions de $CA comparativement aux périodes correspondantes de 2013. Le secteur « Autres » rend compte d'éléments qui ne sont pas directement liés aux secteurs d'activité de la banque, par exemple l'incidence des variations de la juste valeur de sa dette, les produits afférents aux services de technologie de l'information fournis à d'autres sociétés du Groupe HSBC dans des conditions de concurrence normale ainsi que les recouvrements connexes. Les baisses en regard des périodes comparatives de 2013 sont surtout attribuables aux pertes de change subies lors du règlement de services libellés en dollars américains fournis par d'autres sociétés du Groupe HSBC, au calendrier de recouvrements de sommes auprès d'autres sociétés du groupe ainsi qu'aux changements apportés à la méthode d'affectation des coûts de certains services généraux aux différents secteurs d'activité de la banque.

Dividendes

Au cours du quatrième trimestre de 2014, la banque a déclaré et versé des dividendes d'un montant de 160 millions de $CA sur les actions ordinaires de la Banque HSBC Canada, contre 90 millions de $CA à la période correspondante de l'exercice précédent. Pour l'exercice 2014, les dividendes déclarés et versés sur les actions ordinaires ont totalisé 400 millions de $CA, alors qu'ils s'étaient établis à 360 millions de $CA en 2013.

Les dividendes trimestriels réguliers suivants ont été déclarés : 31,875 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série C et 31,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série D. Les dividendes seront versés le 31 mars 2015 aux actionnaires inscrits le 13 mars 2015. 

Nomination d'un administrateur externe

Avec prise d'effet le 20 février 2015, monsieur Robert Gordon McFarlane a été nommé au conseil d'administration de la Banque HSBC du Canada en remplacement de l'administrateur sortant Timothy R. Price. M. McFarlane est un gestionnaire chevronné qui a travaillé dans le secteur des télécommunications et dans le secteur financier. Il a notamment été vice-président à la direction et chef des services financiers de TELUS Corporation.

M. Samuel Minzberg, président du conseil, a commenté l'apport de M. Price au conseil d'administration de la Banque HSBC Canada : « Nous tenons à remercier M. Price pour l'expertise et l'expérience en matière d'intendance dont il nous a fait profiter pendant ses huit années au conseil. Riche des plus de 30 années qu'il a passées au sein du groupe de sociétés Brookfield, sa vaste expérience en gestion a été un véritable atout pour notre organisation. Alors que celui-ci amorce une nouvelle étape de sa vie, il est évident que ses précieux conseils nous manqueront. »

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Pour évaluer sa performance, la banque utilise, entre autres, des mesures financières dérivées des résultats qu'elle présente. Or, ces mesures ne sont ni présentées dans les états financiers ni définies aux termes des IFRS. Elles sont considérées comme étant non conformes aux IFRS; il est donc improbable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres entreprises. L'usage et la définition des mesures financières non conformes aux IFRS, auxquelles il est fait référence tout au long du présent document, sont présentés ci-après.

Ratios de rendement
La direction a recours à des ratios de rendement pour évaluer la rentabilité des capitaux propres, des actifs et des actifs pondérés en fonction des risques.

Le rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire correspond au bénéfice de l'exercice attribuable à l'actionnaire ordinaire divisé par la moyenne des capitaux propres attribuables à l'actionnaire ordinaire (calculés à l'aide des soldes de fin de mois).

Le rendement après impôt de la moyenne du total des actifs correspond au bénéfice de l'exercice attribuable à l'actionnaire ordinaire divisé par la moyenne du total des actifs (calculée à l'aide des soldes moyens de fin de mois).

Le rendement avant impôt de la moyenne des actifs pondérés en fonction des risques correspond au bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat divisé par la moyenne des soldes mensuels des actifs pondérés en fonction des risques de l'exercice. Les actifs pondérés en fonction des risques sont calculés selon les lignes directrices énoncées par le Bureau du surintendant des institutions financières Canada (« BSIF ») conformément aux normes en matière de suffisance du capital de Bâle III.

Ratios de couverture du crédit
La direction se sert des ratios de couverture du crédit pour évaluer l'importance des charges de dépréciation liées aux prêts qui sont constatées par rapport au rendement de la banque et à la taille de son portefeuille de prêts aux clients durant la période.

Les charges de dépréciation liées aux prêts en pourcentage du total du résultat d'exploitation représentent les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit calculées en pourcentage du total du résultat d'exploitation de l'exercice.

Les charges de dépréciation liées aux prêts en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances à des clients désignent le montant annualisé des charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de la période exprimé en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances à des clients (calculée à l'aide des soldes de fin de mois de la période).

Le total des comptes de correction de valeur en pourcentage des prêts douteux à la clôture de la période aide la direction à évaluer la couverture de ces comptes par rapport aux prêts douteux, ce qui est établi au moyen des soldes de clôture de la période.

Ratios d'efficience
Les ratios d'efficience sont des mesures de l'efficience de la banque à gérer ses charges d'exploitation dans le but de générer des produits.

Le ratio d'efficience correspond au total des charges d'exploitation de l'exercice exprimé en pourcentage du résultat d'exploitation net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de l'exercice.

Le calcul du ratio d'efficience ajusté s'apparente à celui du ratio d'efficience, à la différence que le total du résultat d'exploitation de l'exercice avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit exclut les profits et pertes liés aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur de l'exercice, puisque la variation de la valeur des titres de créance subordonnés émis par la banque est essentiellement attribuable aux fluctuations des taux sur les marchés et qu'elle n'est pas du ressort de la direction.

Ratio de la composition des produits
Cette mesure est un indicateur de l'apport de chaque principale source de produits au total du résultat.

Les produits d'intérêts nets, produits de commissions nets et produits de négociation nets en pourcentage du total du résultat d'exploitation correspondent aux produits d'intérêts nets de l'exercice, aux produits de commissions nets de l'exercice et aux produits de négociation nets de l'exercice divisés par le résultat d'exploitation net avant les charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit de l'exercice.

Ratios financiers
Ces mesures sont des indicateurs de la stabilité du bilan de la banque et de l'utilisation des fonds aux fins du financement des actifs.

Le ratio des avances à des clients aux comptes des clients correspond aux prêts et avances à des clients divisés par les comptes des clients, ces montants étant établis à l'aide des soldes de clôture de la période.

La moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires en pourcentage de la moyenne du total des actifs correspond à la moyenne du total des capitaux propres attribuables aux actionnaires de l'exercice (calculée à l'aide des soldes de fin de mois) divisée par la moyenne du total des actifs de l'exercice (calculée à l'aide des soldes de fin de mois).

Renseignements relatifs à la Banque HSBC Canada

La Banque HSBC Canada, filiale de HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au Canada. Le Groupe HSBC sert des clients du monde entier à partir de plus de 6 100 bureaux répartis dans 73 pays et territoires en Europe, en Asie, dans les Amériques, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Avec des actifs de 2 634 milliards de dollars américains au 31 décembre 2014, HSBC est l'un des plus importants établissements de services bancaires et financiers au monde.

Un exemplaire du Rapport et états financiers annuels 2014 de la Banque HSBC Canada sera acheminé aux actionnaires en mars 2015.

 

Banque HSBC Canada 

Sommaire

(en millions de $CA, sauf indication contraire)

Trimestre clos le


Exercice clos le


31 décembre
2014


31 décembre
2013


30 septembre
2014


31 décembre
2014


31 décembre
2013











Performance financière de la période











Total du résultat d'exploitation

519


524


520


2 110


2 161


Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

206


232


231


912


934


Bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire

118


164


163


613


616


Résultat de base par action ordinaire (en $CA)

0,24


0,33


0,32


1,23


1,24











Situation financière à la clôture de la période











Prêts et avances à des clients1

41 219


40 524


41 534






Comptes des clients1

50 843


50 926


49 698






Ratio des avances à des clients aux comptes des clients (%)2

81,1


79,6


83,6






Capitaux propres attribuables aux actionnaires

4 800


4 885


4 836






Moyenne du total des capitaux propres attribuables
aux actionnaires en pourcentage de la moyenne
du total des actifs (%)2

5,5


6,0


5,8















Mesures du capital











Ratio des capitaux propres ordinaires de catégorie 1 (%)

10,6


11,0


10,8






Ratio du capital de catégorie 1 (%)

12,0


13,2


12,1






Ratio du capital total (%)

13,5


15,0


13,7






Ratio actifs/fonds propres (nombre de fois)

17,1


15,1


16,8






Actifs pondérés en fonction des risques (en millions de $CA)

40 269


36 862


40 129















Ratios de performance (%)2











Ratios de couverture du crédit (%)












Charges de dépréciation liées aux prêts
en pourcentage du total du résultat d'exploitation

7,0


7,4


3,4


5,1


8,7



Charges de dépréciation liées aux prêts
en pourcentage de la moyenne du montant brut des avances à des clients3

0,3


0,4


0,2


0,3


0,5



Total des comptes de correction de valeur
en pourcentage des prêts douteux à la clôture de la période3

69,9


66,4


70,8


69,9


66,4












Ratios de rendement (%)












Rendement des capitaux propres moyens attribuables à l'actionnaire ordinaire

10,5


15,2


14,5


13,9


14,5



Rendement après impôt de la moyenne du total des actifs

0,54


0,76


0,77


0,72


0,72



Rendement avant impôt de la moyenne
des actifs pondérés en fonction des risques3

2,0


2,5


2,3


2,3


2,6












Ratios d'efficience et de la composition
des produits (%)












Ratio d'efficience

53,6


51,5


52,3


52,2


49,5



Ratio d'efficience ajusté

53,5


51,3


52,2


52,1


49,4



Produits d'intérêts nets en pourcentage du total du résultat d'exploitation

56,8


60,3


58,3


57,4


60,7



Produits de commissions nets en pourcentage
du total du résultat d'exploitation

32,6


28,2


30,9


30,6


27,9



Produits de négociation nets en pourcentage
du total du résultat d'exploitation

7,5


6,5


6,8


6,9


8,2

 

1

Depuis le 1er janvier 2014, les conventions de revente et de rachat non détenues à des fins de transaction sont présentées dans des postes distincts du bilan. Antérieurement, les conventions de revente non détenues à des fins de transaction étaient incluses dans les Prêts et avances à des banques et dans les Prêts et avances à des clients, et les conventions de rachat non détenues à des fins de transaction l'étaient dans les Dépôts effectués par des banques et dans les Comptes des clients. Les données correspondantes ont été retraitées en conséquence. Le rapport annuel 2014 renfermera des renseignements supplémentaires concernant ce changement de présentation.

2

Il y a lieu de se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » figurant dans le présent document pour une description des mesures financières non conformes aux IFRS.

3

Cette mesure a été harmonisée à celle qu'utilise le Groupe HSBC et les données correspondantes ont été retraitées en conséquence. Il y a lieu de se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » figurant dans le présent document pour une description de la méthode de calcul de cette mesure.

 


Banque HSBC Canada

État consolidé du résultat net (non audité)

Montants en millions de $CA

Trimestre clos le


Exercice clos le

(sauf les montants par action)

31 décembre

2014


31 décembre

2013


30 septembre

2014


31 décembre

2014


31 décembre

2013











Produits d'intérêts

441


503


478


1 886


2 065

Charges d'intérêts

(146)


(187)


(175)


(674)


(754)

Produits d'intérêts nets

295


316


303


1 212


1 311

Produits de commissions

187


173


181


723


694

Charges de commissions

(18)


(22)


(20)


(78)


(91)

Produits de commissions nets

169


151


161


645


603











Produits de négociation, à l'exclusion
des produits d'intérêts nets

28


24


32


128


135

Produits d'intérêts nets sur les activités de négociation

11


10


3


18


43

Produits de négociation nets

39


34


35


146


178

Charge nette liée aux instruments financiers désignés
comme étant à la juste valeur

(1)


(2)


(1)


(5)


(5)

Profits diminués des pertes liés
aux placements financiers

3


6


7


56


58

Autres produits d'exploitation

14


19


15


56


16

Total du résultat d'exploitation 

519


524


520


2 110


2 161

Charges de dépréciation liées aux prêts et autres
provisions relatives au risque de crédit

(37)


(39)


(17)


(107)


(188)

Résultat d'exploitation net

482


485


503


2 003


1 973

Rémunération et avantages du personnel

(152)


(146)


(156)


(619)


(614)

Charges générales et administratives

(114)


(112)


(105)


(434)


(408)

Amortissement des immobilisations corporelles

(8)


(9)


(8)


(33)


(34)

Amortissement des immobilisations incorporelles

(4)


(3)


(3)


(16)


(14)

Total des charges d'exploitation

(278)


(270)


(272)


(1 102)


(1 070)

Bénéfice d'exploitation

204


215


231


901


903

Quote-part du bénéfice dans des entreprises associées

2


17


-


11


31

Bénéfice avant la charge d'impôt
sur le résultat

206


232


231


912


934

Charge d'impôt sur le résultat

(81)


(50)


(61)


(263)


(247)

Bénéfice de la période

125


182


170


649


687











Bénéfice attribuable à l'actionnaire ordinaire

118


164


163


613


616

Bénéfice attribuable aux détenteurs d'actions privilégiées

5


16


4


26


61

Bénéfice attribuable aux actionnaires

123


180


167


639


677

Bénéfice attribuable aux participations
ne donnant pas le contrôle

2


2


3


10


10











Nombre moyen d'actions ordinaires
en circulation (en milliers)

498 668


498 668


498 668


498 668


498 668

Bénéfice de base par action ordinaire

0,24 $CA


0,33 $CA


0,32 $CA


1,23 $CA


1,24 $CA

 

Banque HSBC Canada

État consolidé de la situation financière (non audité)


Montants en millions de $CA



Au 31 décembre
2014


Au 31 décembre
2013







ACTIFS












Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale



73


165

Effets en cours de compensation auprès d'autres banques



76


107

Actifs détenus à des fins de transaction



8 914


6 728

Dérivés



4 082


2 112

Prêts et avances à des banques



1 264


1 449

Prêts et avances à des clients



41 219


40 524

Conventions de revente non détenues à des fins de transaction



6 714


6 161

Placements financiers



20 122


21 814

Autres actifs



345


332

Paiements anticipés et produits à recevoir



186


206

Engagements de clients en contrepartie d'acceptations



5 023


4 757

Immobilisations corporelles



124


137

Goodwill et immobilisations incorporelles



62


68

Total des actifs



88 204


84 260







PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES












Passifs






Dépôts effectués par des banques



681


635

Comptes des clients



50 843


50 926

Conventions de rachat



4 054


1 487

Effets en transit vers d'autres banques



105


53

Passifs détenus à des fins de transaction



4 227


4 396

Passifs financiers désignés à la juste valeur



425


428

Dérivés



3 885


1 746

Titres de créance émis



10 610


11 348

Autres passifs



2 279


2 338

Acceptations



5 023


4 757

Charges à payer et produits différés



524


551

Passifs au titre des prestations de retraite



309


271

Créances subordonnées



239


239

Total des passifs



83 204


79 175







Capitaux propres






Actions privilégiées



350


600

Actions ordinaires



1 225


1 225

Autres réserves



117


134

Résultats non distribués



3 108


2 926

Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires



4 800


4 885

Participations ne donnant pas le contrôle



200


200

Total des capitaux propres



5 000


5 085

Total des passifs et des capitaux propres



88 204


84 260

 

 

Banque HSBC Canada

Tableau consolidé résumé des flux de trésorerie (non audité)

Montants en millions de $CA

Trimestre clos le


Exercice clos le


31 décembre

2014


31 décembre

2013


30 septembre

2014


31 décembre

2014


31 décembre

2013











Flux de trésorerie liés aux activités suivantes :











- Activités d'exploitation

1 319


(508)


(9)


(546)


2 247


- Activités d'investissement

(335)


(652)


(25)


1 673


(1 169)


- Activités de financement

(166)


(612)


(88)


(686)


(935)

Augmentation/(diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

818


(1 772)


(122)


441


143

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période

1 519


3 668


1 641


1 896


1 753

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

2 337


1 896


1 519


2 337


1 896











Composition :











- Trésorerie et soldes détenus dans la banque centrale

73


165


59


73


165


- Effets en cours de compensation auprès (en transit vers) d'autres banques, montant net

(29)


54


20


(29)


54


- Prêts et avances à des banques - un mois ou moins

1 264


1 149


603


1 264


1 149


- Conventions de revente auprès
de banques - un mois ou moins

744


333


524


744


333


- Bons du Trésor et certificats
de dépôt - trois mois ou moins

285


195


313


285


195

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période

2 337


1 896


1 519


2 337


1 896

 

 

Banque HSBC Canada

Information par secteur d'activité (non audité)

Montants en millions de $CA

Trimestre clos le


Exercice clos le


31 décembre


31 décembre


30 septembre


31 décembre


31 décembre

2014

2013

2014

2014

2013

Services aux entreprises










Produits d'intérêts nets

161


173


164


658


675

Produits de commissions nets

85


82


79


324


317

Produits de négociation nets

7


6


6


26


28

Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

-


-


-


16


-

Autres produits/(charges) d'exploitation 

5


6


5


19


(31)

Total du résultat d'exploitation

258


267


254


1 043


989

Charges de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(38)


(29)


(11)


(79)


(124)

Résultat d'exploitation net

220


238


243


964


865

Total des charges d'exploitation 

(103)


(95


(100)


(408)


(373)

Bénéfice d'exploitation

117


143


143


556


492

Quote-part du bénéfice dans des entreprises associées

2


17


-


11


31

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

119


160


143


567


523











Services bancaires internationaux et marchés










Produits d'intérêts nets

44


40


45


179


159

Produits de commissions nets 

26


23


26


98


83

Produits de négociation nets

16


17


16


68


103

Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

3


6


7


40


54

Autres produits d'exploitation

-


1


-


1


1

Total du résultat d'exploitation 

89


87


94


386


400

(Charges)/reprises de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives au risque de crédit

(2)


1


-


(5)


-

Résultat d'exploitation net

87


88


94


381


400

Total des charges d'exploitation

(28)


(26)


(30)


(117)


(113)

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

59


62


64


264


287











Services bancaires de détail et gestion de patrimoine










Produits d'intérêts nets

102


110


105


413


505

Produits de commissions nets

58


46


56


223


203

Produits de négociation nets

6


4


4


18


19

Profits diminués des pertes liés aux placements financiers

-


-


-


-


4

Autres produits d'exploitation

1


2


3


8


13

Total du résultat d'exploitation 

167


162


168


662


744

(Charges)/reprises de dépréciation liées aux prêts et autres provisions relatives

au risque de crédit 

3


(11)


(6)


(23)


(64)

Résultat d'exploitation net

170


151


162


639


680

Total des charges d'exploitation 

(134)


(142)


(131)


(533)


(549)

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

36


9


31


106


131











Attribuable à ce qui suit :




















Activités poursuivies des services bancaires de détail et gestion de patrimoine

28


(1)


24


76


52

Liquidation du portefeuille de prêts à la consommation

8


10


7


30


79

Bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

36


9


31


106


131











Autres










Charges d'intérêts nettes

(12)


(7)


(11)


(38)


(28)

Produits de négociation nets

10


7


9


34


28

Charge nette liée aux instruments financiers désignés comme étant à la juste valeur

(1)


(2)


(1)


(5)


(5)

Autres produits d'exploitation 

8


10


7


28


33

Résultat d'exploitation net

5


8


4


19


28

Total des charges d'exploitation 

(13)


(7)


(11)


(44)


(35)

(Perte)/bénéfice avant la charge d'impôt sur le résultat

(8)


1


(7)


(25)


(7)











 

SOURCE Banque HSBC Canada

Renseignements : Demandes des médias : Sharon Wilks, 416-868-3878, sharon_wilks@hsbc.ca; Fabrice de Dongo, 416-868-8282, fabrice_dedongo@hsbc.ca

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.