BANQUE HSBC CANADA - RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L'EXERCICE TERMINÉS LE 31 DÉCEMBRE 2010*

VANCOUVER, le 23 févr. /CNW/ -

  • Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s'est élevé à 104 millions de $CA pour le trimestre terminé le 31 décembre 2010, soit une baisse de 29,7 % par rapport à celui de la même période en 2009.

  • Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s'est élevé à 429 millions de $CA pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, soit une diminution de 4,2 % par rapport à celui de 448 millions de $CA de l'exercice terminé le 31 décembre 2009.**

  • Le rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires était de 11,4 % pour le trimestre terminé le 31 décembre 2010 et de 12,1 % pour l'exercice terminé à la même date, contre 17,3 % et 13,1 %, respectivement, pour les périodes correspondantes de 2009.**

  • Le ratio d'efficience était de 56,9 % pour le trimestre terminé le 31 décembre 2010 et de 57,4 % pour l'exercice terminé à la même date, contre respectivement 47,6 % et 51,4 % pour les périodes correspondantes de 2009.

  • Au 31 décembre 2010, le total des actifs s'élevait à 71,5 milliards de $CA, soit une augmentation de 0,2 milliard de $CA, ou 0,3 %, par rapport aux 71,3 milliards de $CA constatés à la même date en 2009.

  • Au 31 décembre 2010, le total des fonds sous gestion s'élevait à 31,5 milliards de dollars, soit une augmentation de 3,3 milliards de dollars, ou 11,7 %, par rapport aux 28,2 milliards de dollars constatés à la même date en 2009.

  • Le ratio de capital de catégorie 1 et le ratio de capital total se sont respectivement chiffrés à 13,3 % et à 16,0 % au 31 décembre 2010, comparativement à 12,1 % et à 14,9 % au 31 décembre 2009.**

Les résultats ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada. Le 1er janvier 2011, la banque a adopté les Normes internationales d'information financière (International Financial Reporting Standards, ou « IFRS ») et les résultats futurs seront préparés et présentés selon ces normes.

** Ces résultats sont calculés selon les lignes directrices énoncées par le Bureau du surintendant des institutions financières Canada, établies conformément aux normes en matière de suffisance du capital du Nouvel accord de Bâle.

Banque HSBC Canada                                                                                            Commentaire financier

Aperçu

La Banque HSBC Canada a enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 104 millions de $CA pour le quatrième trimestre de 2010, une baisse de 44 millions de $CA, ou 29,7 %, par rapport à celui de 148 millions de $CA inscrit à la même période en 2009. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s'est chiffré à 429 millions de $CA, comparativement à 448 millions de $CA pour la période correspondante de 2009, soit une diminution de 19 millions de $CA, ou 4,2 %. Les résultats ont été influencés par la comptabilisation à la juste valeur des couvertures économiques et les variations de la valeur marchande de certains actifs et passifs financiers détenus à des fins autres que de transaction, lesquels ont été comptabilisés dans le secteur des services bancaires internationaux et marchés. Même si aucune perte ni aucun gain économique n'a été réalisé, les ajustements ont occasionné une perte découlant de l'évaluation à la valeur de marché de 196 millions de $CA en 2010, comparativement à un gain de 69 millions de $CA en 2009. Compte non tenu des éléments qui précèdent, le bénéfice avant la provision pour impôts a progressé de 37,8 % pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, par rapport à celui de la période correspondante de 2009.

Commentant les résultats, Lindsay Gordon, président et chef de la direction de la Banque HSBC Canada, a déclaré :

« L'amélioration des conditions économiques, une réduction des créances irrécouvrables et la force des secteurs fondamentaux de la HSBC se sont traduites par d'autres bons résultats d'exploitation en 2010. Nous avons continué à mettre l'accent sur la croissance et à miser sur nos capacités mondiales afin de répondre aux besoins de nos clients, et ce, tout en maintenant une bonne capitalisation et de solides liquidités.

« Nous prévoyons que l'économie fera preuve d'une amélioration modeste, mais continue, tout au long de 2011, et la HSBC est dans une situation idéale pour appuyer les ambitions de croissance de ses clients alors que le marché de l'emploi au Canada et le commerce avec les marchés émergents progressent. »

Résultats des secteurs d'exploitation au quatrième trimestre de 2010

Services financiers aux particuliers

Éléments importants

  • Lancement du produit CPG marchés boursiers - pays du BRIC, qui donne accès aux clients aux possibilités de hausse des marchés dynamiques du Brésil, de la Russie, de l'Inde et de la Chine.
  • Lancement de la promotion « Nouveaux fonds », qui avait pour cible les clients actuels et éventuels de la HSBC et leur offrait une prime d'intérêts de 1 % sur les nouveaux fonds, l'objectif étant de les inciter à passer à HSBC Premier ou Advance, des ensembles sur mesure de services financiers exclusifs pour les clients ouverts sur le monde, les clients bien nantis et les clients fortunés émergents.

La perte avant la provision pour impôts pour le quatrième trimestre de 2010 s'est élevée à 13 millions de $CA, comparativement à un bénéfice avant la provision pour impôts de 32 millions de $CA pour la même période en 2009. Le bénéfice avant la provision pour impôts de l'exercice s'est chiffré à 32 millions de $CA, contre 56 millions de $CA en 2009. Le total des revenus a diminué au cours du trimestre et de l'exercice en raison de la baisse du revenu d'intérêts attribuable au resserrement des différentiels de taux sur les dépôts des particuliers et à la baisse du revenu de titrisation. L'augmentation des incitatifs versés aux employés et des commissions découlant de la progression du revenu liés au secteur des valeurs mobilières ont aussi contribué à la perte enregistrée au quatrième trimestre et à la baisse du bénéfice de l'exercice.

Services aux entreprises

Éléments importants

  • Les services aux entreprises ont continué à tirer profit des capacités et de la connectivité internationale des services bancaires internationaux et marchés par l'intermédiaire du système de recommandations Global Links, qui permet de suivre et d'analyser les recommandations de clients entreprises d'un pays à l'autre au sein de la HSBC, partout dans le monde. L'exploitation de cette ressource s'est traduite par une hausse des recommandations ainsi que des revenus de change, des revenus tirés des marchés des titres de participation et de créance et de ceux tirés des instruments dérivés.
  • Les services aux entreprises poursuivent la mise en œuvre de la stratégie des services bancaires directs pour les entreprises par le recrutement de nouveaux clients et la migration fructueuse de clients existants vers sa plateforme en ligne.
  • Les initiatives des services de gestion des paiements et de la trésorerie se sont traduites par une croissance de 1,7 milliard de $CA, ou 10,8 %, d'un exercice à l'autre, des dépôts des services aux entreprises.

Le bénéfice avant la provision pour impôts pour le quatrième trimestre de 2010 s'est élevé à 94 millions de $CA, comparativement à 97 millions de $CA pour la même période en 2009, et à 521 millions de $CA pour l'exercice, comparativement à 410 millions de $CA en 2009. Le revenu net d'intérêts a augmenté pour le trimestre et pour l'exercice, entraîné par des marges nettes d'intérêts plus élevées et la croissance des dépôts commerciaux des segments des moyennes entreprises et des PME. Cette hausse a été en partie contrebalancée par la baisse du volume des prêts, tout particulièrement dans les segments des moyennes entreprises et de l'immobilier commercial, cette baisse s'inscrivant dans la réduction des emprunts commerciaux par les sociétés dans l'ensemble du marché. Le revenu autre que d'intérêts a aussi affiché une hausse par rapport à celui de l'exercice antérieur, en raison principalement de la croissance des commissions sur les facilités de crédit et du revenu tiré des services de commerce international. La croissance du revenu a été partiellement annulée par l'augmentation des frais autres que d'intérêts qui est essentiellement attribuable à la rémunération du personnel en raison de la progression du rendement de la banque, au marketing visant à promouvoir la banque en tant que chef de file dans les services internationaux et aux coûts liés au réseau de succursales. La dotation à la provision pour créances irrécouvrables de l'exercice a diminué de 40 millions de $CA par rapport à celle de 2009, ce qui reflète la baisse des prêts douteux dans les secteurs du commerce, de la fabrication et des services en raison de l'amélioration des conditions de crédit et de l'économie.

Services bancaires internationaux et marchés

Éléments importants

  • Les activités transfrontalières sur les marchés financiers et bancaires ont continué de faire l'objet d'une attention particulière tout en permettant de tirer parti des capacités mondiales de la banque.
  • L'implantation réussie d'un nouveau système de gestion du risque de trésorerie.

Le bénéfice avant la provision pour impôts des services bancaires internationaux et marchés pour le quatrième trimestre de 2010 s'est élevé à 89 millions de $CA, comparativement à 101 millions de $CA pour la même période en 2009, et à 120 millions de $CA pour l'exercice, contre 301 millions de $CA en 2009. Compte non tenu de l'incidence des pertes comptables découlant de l'évaluation à la valeur de marché, dont il est question ci-dessous dans la section Revenu autre que d'intérêts, le bénéfice avant la provision pour impôts s'est chiffré à 84 millions de $CA au quatrième trimestre, soit 9 millions de $CA de moins que celui de la même période en 2009, et à 316 millions de $CA pour l'exercice, soit 84 millions de $CA de plus que celui de 2009. Le déclin d'un trimestre à l'autre s'explique essentiellement par une baisse de 22 millions de $CA des commissions sur les marchés financiers. Rappelons qu'au quatrième trimestre de 2009, le volume d'opérations des clients et des commissions de prise ferme et de services de conseil avait enregistré une augmentation. La hausse du revenu net d'intérêts en 2010 par rapport à 2009 est principalement attribuable à la réduction des coûts du financement et des liquidités, et à l'incidence favorable de l'augmentation des taux d'intérêt de la Banque du Canada et de la stabilité des taux d'intérêt.

Crédit à la consommation

Éléments importants

  • La gestion des risques s'est poursuivie et la qualité du crédit s'est améliorée.

Le bénéfice avant la provision pour impôts du crédit à la consommation pour le quatrième trimestre de 2010 s'est élevé à 10 millions de $CA, comparativement à 7 millions de $CA pour la même période en 2009, et à 53 millions de $CA pour l'exercice, comparativement à une perte avant la provision pour impôts de 29 millions de $CA pour 2009. La principale raison de ces meilleurs résultats en 2010 est la baisse de la dotation à la provision pour créances irrécouvrables. Cette baisse est attribuable à la diminution des situations de défaut par suite de l'amélioration des conditions économiques, aux investissements dans les processus de recouvrement du crédit et à la décision de resserrer le crédit. Ces résultats ont été en partie annulés par la baisse des revenus découlant de la décroissance des créances, conséquence du resserrement du crédit dont il a été question précédemment.

Analyse des résultats financiers consolidés au quatrième trimestre de 2010

Revenu net d'intérêts

Le revenu net d'intérêts pour le quatrième trimestre de 2010 s'est établi à 388 millions de $CA, contre 393 millions de $CA pour la période correspondante de 2009, soit une diminution de 5 millions de $CA, ou 1,3 %. Cette diminution est attribuable à la baisse du volume des prêts à la consommation, qui s'explique par la décision de resserrer le crédit, et à un changement dans la composition des actifs, les prêts commerciaux produisant un revenu d'intérêts plus élevé étant remplacés par des avoirs en titres gouvernementaux à rendement moins élevé en raison de la baisse de la demande de crédit. Cette diminution a été atténuée par la réduction des coûts du financement et des liquidités et par l'incidence favorable de la hausse des taux d'intérêt.

Le revenu net d'intérêts de l'exercice terminé le 31 décembre 2010 s'est établi à 1 557 millions de $CA, contre 1 479 millions de $CA pour la période correspondante de l'exercice précédent, soit une augmentation de 78 millions de $CA, ou 5,3 %. La marge nette d'intérêts a progressé de 9 points de base, pour se fixer à 2,49 %. L'actif moyen produisant un revenu d'intérêts a augmenté de 0,8 milliard de $CA. Cette augmentation est attribuable à la réduction des coûts du financement et des liquidités et de l'incidence favorable de la hausse des taux d'intérêt ainsi que de la stabilité de ces derniers comparativement à 2009. Elle a été atténuée par un changement de la composition des actifs, les prêts commerciaux étant remplacés par des avoirs en titres gouvernementaux, et par une baisse du volume des prêts à la consommation.

Revenu autre que d'intérêts

Le revenu autre que d'intérêts s'est élevé à 283 millions de $CA au quatrième trimestre de 2010, contre 309 millions de $CA à la même période en 2009, une baisse de 26 millions de $CA, ou 8,4 %. L'un des principaux facteurs à influer la comparabilité entre les périodes est l'incidence des ajustements découlant de l'évaluation à la valeur de marché effectués selon les principes comptables généralement reconnus du Canada, qui exigent que les variations de la juste valeur des dérivés utilisés comme couvertures pour certains actifs et passifs détenus à des fins autres que de transaction qui ne sont pas admissibles à la comptabilité de couverture soient comptabilisées dans les résultats, et ce, même si aucun gain ni aucune perte économique n'a été occasionné. Ces principes s'appliquent également à des dérivés associés à certains programmes de titrisation de prêts hypothécaires pour lesquels la banque ne s'attend pas à réaliser de gain ni de perte, car elle a l'intention de détenir ces dérivés jusqu'à leur échéance. Compte non tenu de l'incidence des autres ajustements comptables découlant de l'évaluation à la valeur de marché, le revenu autre que d'intérêts a affiché une baisse de 23 millions de $CA, ou 7,6 %, au quatrième trimestre de 2010, par rapport à la période correspondante de 2009. Les autres facteurs principaux qui ont contribué à la baisse du revenu autre que d'intérêts sont la diminution des commissions sur les marchés financiers du secteur des services bancaires internationaux et marchés, tel qu'il est mentionné plus haut, et un recul de 28 millions de $CA du revenu de titrisation attribuable à la réduction du volume de titrisation. Ces réductions ont été partiellement compensées par la hausse des revenus tirés de la gestion de placements du secteur des services financiers aux particuliers, ce qui reflète l'accroissement, depuis l'exercice précédent, de la valeur de marché des portefeuilles des clients. Cet accroissement est attribuable aux importantes ventes de produits de placement et à l'amélioration des marchés boursiers. Le revenu a également augmenté en raison des produits d'assurance crédit et des services internationaux aux immigrants investisseurs.

Le revenu autre que d'intérêts s'est élevé à 936 millions de $CA pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, contre 1 097 millions de $CA pour la même période de l'exercice précédent, une baisse de 161 millions de $CA, ou 14,7 %. Compte non tenu de l'incidence des ajustements comptables découlant de l'évaluation à la valeur de marché dont il est question ci-dessus, le revenu autre que d'intérêts a affiché une hausse de 104 millions de $CA, ou 10,1 %, en 2010, par rapport à celui de 2009. Cette hausse est surtout attribuable à l'augmentation des revenus tirés de la gestion de placements, des revenus d'assurance et des revenus tirés des services internationaux aux immigrants investisseurs, et a été contrebalancée par la baisse du revenu de titrisation, comme il en a été question plus haut. En outre, les commissions sur les facilités de crédit ont progressé grâce aux mesures de tarification du secteur des services aux entreprises. Le revenu de négociation a progressé lui aussi, ce qui s'explique par un recouvrement de 21 millions de $CA de pertes qui avaient été enregistrées par suite de la cession de presque tout le portefeuille de papier commercial adossé à des actifs non bancaire canadien de la banque en 2010, et par des gains plus importants sur les titres vendus en 2010 comparativement à 2009. En 2009, le revenu autre que d'intérêts avait subi l'incidence défavorable d'une dotation à la provision de 20 millions de $CA relative à une perte éventuelle de l'exercice précédent.

Frais autres que d'intérêts

Pour le quatrième trimestre de 2010, les frais autres que d'intérêts se sont chiffrés à 382 millions de $CA, soit une hausse de 48 millions de $CA, ou 14,4 %, par rapport à ceux de la période correspondante de 2009. Les salaires et avantages sociaux ont augmenté de 26 millions de $CA, ou 14,9 %, par rapport à ceux de l'exercice précédent, essentiellement en raison des hausses des commissions et de la rémunération incitative liées au rendement, en raison de l'amélioration du rendement, et des charges liées aux avantages postérieurs au départ à la retraite, qui étaient plus élevées. Les autres frais ont augmenté de 23 millions de $CA, en raison principalement de la croissance des dépenses en marketing et de la hausse des frais de courtage résultant de l'intensification des activités des services aux immigrants investisseurs.

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, les frais autres que d'intérêts se sont établis à 1 432 millions de $CA, soit une hausse de 109 millions de $CA, ou 8,2 %, par rapport au montant de 1 323 millions de $CA inscrit pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui s'explique essentiellement par les mêmes facteurs que ceux énoncés ci-dessus relativement au quatrième trimestre. Le ratio d'efficience s'est établi à 57,4 % pour 2010, contre 51,4 % en 2009. Compte non tenu de l'incidence des gains et des pertes comptables découlant de l'évaluation à la valeur de marché dont il est question précédemment, le ratio d'efficience s'est établi à 53,3 %, contre 52,8 % lors de l'exercice précédent.

Qualité du crédit et dotation à la provision pour créances irrécouvrables

Pour le quatrième trimestre de 2010, la dotation à la provision pour créances irrécouvrables s'est élevée à 109 millions de $CA, contre 131 millions de $CA pour le quatrième trimestre de 2009. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010, la dotation à la provision pour créances irrécouvrables a diminué de 180 millions de $CA, ou 35,0 %, pour se chiffrer à 335 millions de $CA en 2010. Bien que les conditions demeurent incertaines, le progrès observé en 2010 par rapport à 2009 s'explique par la baisse des dotations aux provisions spécifiques pour les créances irrécouvrables du portefeuille de prêts commerciaux de la banque et la diminution des situations de défaut dans le secteur du crédit à la consommation, qui reflètent l'amélioration de la conjoncture économique. Le montant brut des prêts douteux a atteint 829 millions de $CA, contre 1 022 millions de $CA au 31 décembre 2009. Le total des prêts douteux, déduction faite des provisions spécifiques pour créances irrécouvrables, se chiffrait à 602 millions de $CA au 31 décembre 2010, contre 836 millions de $CA au 31 décembre 2009. Le total des prêts douteux comprend un montant de 152 millions de $CA (214 millions de $CA au 31 décembre 2009) attribuable au crédit à la consommation et aux autres prêts à la consommation pour lesquels la perte de valeur est évaluée collectivement. La provision générale applicable aux prêts du secteur du crédit à la consommation s'est établie à 146 millions de $CA, contre 201 millions de $CA au 31 décembre 2009. La provision générale totale s'est chiffrée à 398 millions de $CA, contre 452 millions de $CA au 31 décembre 2009. Exprimé en pourcentage de l'encours des prêts et des acceptations, le total de la provision pour créances irrécouvrables représentait 1,5 % de cet encours au 31 décembre 2010. Il est donc demeuré inchangé par rapport à celui du 31 décembre 2009.

Impôts sur les bénéfices

Le taux d'imposition effectif s'est établi à 31,2 % au quatrième trimestre de 2010, contre 28,7 % au trimestre correspondant de 2009, et à 30,0 % pour l'exercice, contre 29,1 % en 2009. Lors des périodes correspondantes de 2009, les taux d'imposition étaient moins élevés en raison de la comptabilisation d'un remboursement d'impôts relatif au revenu tiré du centre financier international de la Colombie-Britannique.

Bilan

Le total de l'actif s'est établi à 71,5 milliards de $CA au 31 décembre 2010, une progression de 0,2 milliard de $CA par rapport à celui du 31 décembre 2009. Les liquidités ont été solides, l'encaisse, les valeurs mobilières et les conventions de revente s'élevant à 27,9 milliards de $CA au 31 décembre 2010, contre 25,1 milliards de $CA au 31 décembre 2009. Cette progression a toutefois été atténuée par la baisse, depuis la fin de 2009, de 2,2 milliards de $CA des prêts aux entreprises et aux administrations publiques et des engagements de clients en contrepartie d'acceptations, baisse causée par la diminution des demandes d'emprunt des clients, qui cherchent à diminuer leur endettement par suite de la récession mondiale, et par une réduction des expositions de la banque dans le secteur de l'immobilier commercial. Il y a aussi eu une diminution de 0,6 milliard de $CA des créances du secteur du crédit à la consommation en raison de la réduction du nombre de nouveaux prêts attribuable à la décision de resserrer le crédit.

Le total des dépôts a atteint 52,1 milliards de $CA au 31 décembre 2010, en hausse comparativement aux 50,2 milliards de $CA constatés au 31 décembre 2009. La hausse s'explique principalement par celle des dépôts des entreprises et, dans une moindre mesure, par celle des dépôts de gros, qui sont inclus dans les dépôts des entreprises et des administrations publiques.

Dividendes

Au cours du quatrième trimestre de 2010, la banque a déclaré et versé des dividendes d'un montant de 70 millions de $CA sur ses actions ordinaires, soit le même montant qu'à la période correspondante de 2009.

Les dividendes trimestriels réguliers suivants ont été déclarés : 31,875 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série C; 31,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série D; 41,25 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 1, série E; et 7,75 cents par action sur les actions privilégiées de catégorie 2, série B, de la Banque HSBC Canada. Les dividendes seront versés le 31 mars 2011 aux actionnaires inscrits le 15 mars 2011.

Renseignements relatifs à la Banque HSBC Canada

La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au Canada et possède plus de 260 bureaux au pays, dont plus de 140 succursales bancaires. Avec un actif de 2 418 milliards de $US au 30 juin 2010, le Groupe HSBC, qui compte environ 8 000 bureaux répartis dans 86 pays et territoires, se classe parmi les consortiums de services bancaires et financiers les plus importants au monde.

Un exemplaire du rapport annuel de 2010 de la Banque HSBC Canada sera acheminé aux actionnaires en mars 2011.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent document peut contenir des renseignements prospectifs, dont des énoncés concernant les activités de la Banque HSBC Canada et les actions qu'elle posera. Ces énoncés peuvent être reconnus par le fait qu'ils ne sont pas formellement liés à des faits passés ou actuels. En outre, ils comportent souvent des mots ou des expressions comme « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « projeter », « avoir l'intention de », « planifier », « être d'avis que » et d'autres mots ou expressions similaires dans le cadre de l'analyse du rendement financier et d'exploitation futur. Ces énoncés faisant l'objet d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, les résultats réels pourraient différer des résultats prévus. Parmi les facteurs qui pourraient causer ces différences figurent de nouvelles normes réglementaires, des modifications législatives, des changements d'ordre technologique, l'évolution des marchés financiers internationaux, des modifications dans les politiques monétaires et économiques des gouvernements, les fluctuations des taux d'intérêt, l'inflation et les conditions économiques générales dans les régions où la Banque HSBC Canada est présente. De plus, l'industrie bancaire canadienne étant un milieu très concurrentiel, les pressions exercées sur la marge nette d'intérêts de la banque peuvent être dues aux seules mesures prises individuellement par des banques ou d'autres institutions financières. Les fluctuations économiques peuvent également influer sur les marchés boursiers et des changes et, par conséquent, les revenus de la banque. La liste de facteurs énumérés ci-dessus n'est pas exhaustive et d'autres incertitudes et facteurs de risque pourraient également avoir des répercussions sur la situation financière et les résultats de la banque. Tout énoncé prospectif contenu dans le présent document n'est valable qu'à la date de ce dernier. La banque n'est nullement tenue, et rejette expressément une telle obligation, de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs et les hypothèses, que ce soit en raison de renseignements nouveaux, d'événements futurs ou autrement, sauf si la loi l'exige.

Banque HSBC Canada Sommaire
 
     Trimestres terminés les   Exercices terminés les  
Montants en millions de $CA    31 décembre       30 septembre         31 décembre   31 décembre   31 décembre  
(sauf les montants par action)    2010         2010         2009   2010   2009  
                                    
Bénéfice                                   
Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires      104 $   89 $      148 $ 429 $ 448 $
Bénéfice de base par action ($CA)    0,21         0,18         0,30   0,86   0,90  
                              
Ratios financiers (%)                                   
Rendement des capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires    11,4         9,9         17,3   12,1   13,1  
Rendement de l'actif moyen    0,57         0,49         0,81   0,59   0,62  
Marge nette d'intérêts* 2,42         2,50      2,52   2,49   2,40  
Ratio d'efficience**    56,9         59,2         47,6   57,4   51,4  
Ratio du revenu autre que d'intérêts au total des revenus    42,2         35,3         44,0   37,5   42,6  
                                    
Renseignements sur le crédit                    
Montant brut des prêts douteux   829 $   917 $   1 022 $        
Provision pour créances irrécouvrables                    
  • Solde à la fin de la période
625   621   638          
  • En pourcentage des prêts douteux bruts
75,4 % 67,7 % 62,4 %        
  • En pourcentage des prêts et des acceptations bruts
1,5 % 1,5 % 1,5 %        
                     
Soldes moyens                    
Actif 72 411   72 288   72 749   72 211   71 695  
Prêts 34 551   35 512   37 220   35 752   39 644  
Dépôts 54 491   53 344   53 309   53 524   52 019  
Capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires 3 626   3 610   3 418   3 534   3 417  
                     
Ratios de capital (%)***                    
Capital de catégorie 1 13,3   13,1   12,1          
Capital total 16,0   15,8   14,9          
                     
Total des actifs sous administration                    
Fonds sous gestion 31 501   29 707   28 174          
Biens en garde 8 978   9 389   10 721          
Total des actifs sous administration   40 479 $   39 096 $   38 895 $        
                     
 

*      La marge nette d'intérêts est calculée en divisant le revenu net d'intérêts par l'actif moyen produisant un revenu d'intérêts pour la période.  
**     Le ratio d'efficience est calculé en divisant les frais autres que d'intérêts par le total des revenus.  
***   Ces ratios sont calculés en suivant les lignes directrices énoncées par le Bureau du surintendant des institutions financières Canada, selon les normes en matière de suffisance du capital du Nouvel accord de Bâle.  

Banque HSBC Canada États consolidés des résultats (non audité)
 
  Trimestres terminés les   Exercices terminés les  
Montants en millions de $CA 31 décembre   30 septembre   31 décembre   31 décembre   31 décembre  
(sauf les montants par action) 2010   2010   2009   2010   2009  
                     
Revenu d'intérêts                    
  Prêts   476 $   470 $   468 $   1 830 $   1 986 $
  Valeurs mobilières 87   76   71   301   275  
  Dépôts auprès d'établissements financiers réglementés 5   4   4   16   14  
    568     550     543     2 147     2 275  
                     
Frais d'intérêts                    
  Dépôts 155   130   115   480   637  
  Passifs de filiales portant intérêt, autres que les dépôts 17   16   25   77   120  
  Débentures subordonnées 8   8   10   33   39  
    180     154     150     590     796  
                     
Revenu net d'intérêts   388     396     393     1 557     1 479  
                     
Revenu autre que d'intérêts                    
  Frais de gestion - services de dépôt et de paiement 28   28   27   111   110  
  Commissions sur les facilités de crédit 51   49   49   194   165  
  Commissions sur les marchés financiers 36   24   58   119   153  
  Revenus tirés de la gestion de placements 38   36   33   143   117  
  Revenu de change 12   12   10   48   41  
  Revenus tirés des services de commerce international 7   6   5   24   24  
  Revenu de négociation 19   19   21   104   95  
  Gains (pertes) sur des titres disponibles à la vente et d'autres titres 2   3   (1)   14   8  
  Revenu de titrisation 11   22   39   83   102  
  Autres 74   81   60   292   213  
  Autres gains (pertes) comptables découlant de l'évaluation à la valeur de marché, montant net 5   (64)   8   (196)   69  
    283     216     309     936     1 097  
Total des revenus   671     612     702     2 493     2 576  
                     
Frais autres que d'intérêts                    
  Salaires et avantages sociaux 201   187   175   753   732  
  Locaux et matériel, amortissement compris 44   42   45   175   173  
  Autres 137   133   114   504   418  
    382     362     334     1 432     1 323  
                     
Bénéfice d'exploitation net avant la dotation à la provision pour créances irrécouvrables   289     250     368     1 061   1 253  
                     
Dotation à la provision pour créances irrécouvrables   109     97     131     335     515  
                     
Bénéfice avant impôts et la participation sans contrôle dans le bénéfice de la fiducie 180   153   237   726   738  
Provision pour impôts sur les bénéfices 54   42   66   210   207  
Participation sans contrôle dans le bénéfice de la fiducie 7   6   7   26   26  
Bénéfice net   119 $   105 $   164 $   490 $   505 $
Dividendes sur les actions privilégiées   15     16     16     61   57  
Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires   104 $   89 $   148 $   429 $   448 $
                     
Nombre moyen d'actions ordinaires en circulation (en milliers) 498 668   498 668   498 668   498 668   498 668  
Bénéfice de base par action ordinaire ($CA) 0,21   0,18   0,30   0,86   0,90  


Banque HSBC Canada
Bilans consolidés (non audité)
 
  Au 31 décembre   Au 31 décembre  
Montants en millions de $CA 2010   2009  
         
Actif        
Liquidités        
  Encaisse et dépôts ne portant pas intérêt auprès de la Banque du Canada et d'autres banques   513 $   652 $
  Dépôts auprès d'établissements financiers réglementés 2 173   1 245  
  2 686   1 897  
         
Valeurs mobilières        
  Titres disponibles à la vente 15 804   12 682  
  Titres détenus à des fins de transaction 2 254   1 986  
  Autres 40   41  
  18 098   14 709  
         
Valeurs mobilières achetées en vertu de conventions de revente 7 155   8 496  
         
Prêts        
  Prêts aux entreprises et aux administrations publiques 16 847   18 442  
  Prêts hypothécaires résidentiels 11 243   11 359  
  Prêts à la consommation 2 599   3 199  
  Autres prêts à la consommation 5 905   5 742  
  Provision pour créances irrécouvrables (625)   (638)  
  35 969   38 104  
Autres        
  Engagements de clients en contrepartie d'acceptations 4 372   4 966  
  Instruments dérivés 1 364   1 100  
  Terrains, immeubles et matériel 123   142  
  Autres éléments d'actif 1 729   1 923  
  7 588   8 131  
    71 496 $   71 337 $
         
Passif et capitaux propres        
Dépôts        
  Établissements financiers réglementés   1 071 $   754 $
  Particuliers 21 586   21 578  
  Entreprises et administrations publiques 29 398   27 875  
  52 055   50 207  
Autres        
  Acceptations 4 372   4 966  
  Passifs de filiales portant intérêt, autres que les dépôts 2 363   3 324  
  Instruments dérivés 1 329   897  
  Valeurs mobilières vendues en vertu de conventions de rachat 1 560   2 517  
  Titres vendus à découvert 1 262   1 148  
  Autres éléments de passif 3 079   2 650  
  Participation sans contrôle dans la fiducie et une filiale 230   430  
  14 195   15 932  
         
Débentures subordonnées 739   834  
Capitaux propres        
  Capital-actions        
    Actions privilégiées 946   946  
    Actions ordinaires 1 225   1 225  
  Surplus d'apport 12   7  
  Bénéfices non répartis 2 262   2 113  
  Cumul des autres éléments du résultat étendu 62   73  
  4 507   4 364  
Total du passif et des capitaux propres   71 496 $   71 337 $


Banque HSBC Canada
États consolidés condensés des flux de trésorerie (non audité)
 
  Trimestres terminés les   Exercices terminés les  
  31 décembre   30 septembre   31 décembre   31 décembre   31 décembre  
Montants en millions de $CA 2010   2010   2009   2010   2009  
                     
Flux de trésorerie provenant des (affectés aux)                    

- activités d'exploitation

  1 361 $   (567) $   433 $   1 481 $   979 $

- activités de financement

(808)   759   235   (711)   (882)  

- activités d'investissement

  (877)     71     (1 206)     (896)     122  
                     
(Diminution) augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (324)   263   (538)   (126)   219  
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période 837   574   1 177   639   420  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période   513 $   837 $   639 $   513 $   639 $
                     
Composition                    

- Liquidités selon le bilan

  513 $   852 $   652 $        

- moins les dépôts hors exploitation*   -     (15)     (13)          

- Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période

  513 $   837 $   639 $        
                     
* Les dépôts hors exploitation sont principalement composés de liquidités soumises à des restrictions au titre du recours relatif aux opérations de titrisation.

Banque HSBC Canada Présentation par groupes de clients (non audité)
   
La banque gère ses opérations et en présente les résultats selon les définitions des groupes de clients du Groupe HSBC.
 
  Trimestres terminés les   Exercices terminés les  
  31 décembre   30 septembre   31 décembre   31 décembre   31 décembre  
  2010   2010   2009   2010   2009  
                     
Services financiers aux particuliers                    
Revenu net d'intérêts   71 $   77 $   95 $   296 $   357 $
Revenu autre que d'intérêts 92   110   115   420   364  
Total des revenus 163   187   210   716   721  
Frais autres que d'intérêts 170   167   164   657   623  
Bénéfice (perte) d'exploitation net(te) (7)   20   46   59   98  
Dotation à la provision pour créances irrécouvrables 6   6   14   27   42  
(Perte) bénéfice avant la provision pour impôts (13)   14   32   32   56  
(Recouvrement d'impôts) provision pour impôts sur les bénéfices (3)   3   12   9   16  
Participation sans contrôle dans le bénéfice de la fiducie 1   1   1   5   5  
Bénéfice net (perte nette) (11)   10   19   18   35  
Dividendes sur les actions privilégiées 2   1   3   7   7  
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires ordinaires   (13) $   9 $   16 $   11 $   28 $
Actifs moyens   16 464 $   17 769 $   18 474 $   17 787 $   18 290 $
                     
Services aux entreprises                    
Revenu net d'intérêts   187 $   190 $   172 $   749 $   692 $
Revenu autre que d'intérêts 95   102   92   385   318  
Total des revenus 282   292   264   1 134   1 010  
Frais autres que d'intérêts 118   108   96   430   377  
Bénéfice d'exploitation net 164   184   168   704   633  
Dotation à la provision pour créances irrécouvrables 70   57   71   183   223  
Bénéfice avant la provision pour impôts 94   127   97   521   410  
Provision pour impôts sur les bénéfices 25   34   15   146   101  
Participation sans contrôle dans le bénéfice de la fiducie 4   4   4   16   16  
Bénéfice net 65   89   78   359   293  
Dividendes sur les actions privilégiées 5   6   5   21   18  
Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires   60 $   83 $   73 $   338 $   275 $
Actifs moyens   20 330 $   21 977 $   22 855 $   22 088 $   24 249 $
                     
Services bancaires internationaux et marchés                    
Revenu net d'intérêts 59   52   37   203   53  
Revenu (perte) autre que d'intérêts 72   (5)   94   73   396  
Total des revenus 131   47   131   276   449  
Frais autres que d'intérêts 46   40   31   163   136  
Bénéfice d'exploitation net 85   7   100   113   313  
(Recouvrement de) dotation à la provision pour créances irrécouvrables (4)   -   (1)   (7)   12  
Bénéfice avant la provision pour impôts 89   7   101   120   301  
Provision pour impôts sur les bénéfices 34   1   36   41   100  
Participation sans contrôle dans le bénéfice de la fiducie 2   1   2   5   5  
Bénéfice net 53   5   63   74   196  
Dividendes sur les actions privilégiées 1   2   1   6   5  
Bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires   52 $   3 $   62 $   68 $   191 $
Actifs moyens   33 056 $   29 874 $   28 204 $   29 537 $   25 626 $
                     
Crédit à la consommation                    
Revenu net d'intérêts 71   77   89   309   377  
Revenu (perte) autre que d'intérêts 24   9   8   58   19  
Total des revenus 95   86   97   367   396  
Frais autres que d'intérêts 48   47   43   182   187  
Bénéfice d'exploitation net 47   39   54   185   209  
Dotation à la provision pour créances irrécouvrables 37   34   47   132   238  
Bénéfice (perte) avant la provision pour impôts 10   5   7   53   (29)  
Provision pour impôts (recouvrement d'impôts) sur les bénéfices (2)   4   3   14   (10)  
Bénéfice net (perte nette) 12   1   4   39   (19)  
Dividendes sur les actions privilégiées 7   7   7   27   27  
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires ordinaires   5 $   (6) $   (3) $   12 $   (46) $
Actifs moyens   2 561 $   2 668 $   3 216 $   2 799 $   3 530 $

SOURCE Banque HSBC Canada

Renseignements :

Demandes des médias : Ernest Yee   604-641-2973    
  Sharon Wilks   416-868-3878    

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.