Baisse des taux d'inoccupation dans la région de la capitale en 2007



    ST. JOHN'S, le 13 déc. /CNW/ - Comme on s'y attendait, le taux
d'inoccupation a diminué en 2007 dans la région métropolitaine de recensement
(RMR) de St. John's. Il s'agit de la première baisse annuelle depuis 2003;
elle s'explique en grande partie par le fait que peu de ménages locataires
sont devenus propriétaires, par l'accroissement de l'activité économique et
par l'augmentation du solde migratoire. Selon les résultats de l'Enquête sur
les logements locatifs diffusés aujourd'hui par la Société canadienne
d'hypothèques et de logement (SCHL), il y avait 99 appartements inoccupés
parmi les 3 817 logements locatifs dénombrés en octobre. Le taux
d'inoccupation global s'est donc élevé à 2,6 %, alors qu'il s'était établi à
5,1 % un an plus tôt. Dans la RMR, le loyer moyen n'a pas presque changé
(585 $).
    Etant donné que les charges de remboursement hypothécaire sont
exceptionnellement élevées, il est devenu moins facile de devenir propriétaire
qu'au cours des dernières années. "L'abordabilité diminue depuis quelques
années et, même s'ils peuvent obtenir un prêt hypothécaire, les locataires
n'ont pas nécessairement envie d'assumer les coûts supplémentaires que
représentent les charges de remboursement hypothécaire, les impôts fonciers et
l'entretien", a déclaré Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL
pour Terre-Neuve-et-Labrador. L'activité économique accrue dans la RMR de
St. John's a également eu une incidence favorable sur le marché locatif cette
année et ce phénomène se poursuivra dans les mois à venir. "En 2007, le marché
du travail de la région a atteint des sommets jamais vus et le taux de chômage
a touché un creux sans précédent : deux facteurs très positifs pour le marché
locatif de la région", d'ajouter M. Janes.
    A l'échelle provinciale, le taux d'inoccupation a été de 0,6 % dans
l'agglomération de recensement (AR) de Corner Brook, de 1,5 % dans l'AR de
Gander, de 0,7 % dans celle de Grand Falls-Windsor et de 1,2 % dans celle de
Labrador. Parmi les 5 603 logements locatifs dénombrés, 117 étaient inoccupés.

    La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, et ce depuis plus de 60 ans.
Elle veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de
logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de
collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.

    (Also available in English.)




Renseignements :

Renseignements: Chris Janes, Analyste principal de marché,
Terre-Neuve-et-Labrador, (709) 772-2403, cjanes@schl.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.