Avocats sans frontières Canada rallie la communauté juridique: Rapatrions Omar Khadr!



    MONTREAL, le 30 sept. /CNW Telbec/ - Lors d'une conférence de presse à la
Place du Canada, Avocats sans frontières Canada (ASF) a demandé qu'Omar Khadr
soit rapatrié au Canada. Lançant du même coup une campagne de sensibilisation
ayant comme thème "Rapatrions Omar Khadr", ASF demande au gouvernement
canadien d'entreprendre sans délai toutes les démarches auprès des Etats-Unis
afin de le rapatrier pour que son dossier soit traité au Canada par des
instances compétentes, indépendantes et impartiales.
    http://files.newswire.ca/751/Sonnerie.Kadhr.mp3

    "Nous demandons aujourd'hui à tous les partis politiques fédéraux de se
prononcer sans réserve, dans le cadre des élections générales actuellement en
cours, en faveur du rapatriement au Canada d'Omar Khadr et de préciser quelles
démarches ils entreprendront afin que tel rapatriement se réalise dans les
meilleurs délais", a déclaré Pascal Paradis, Directeur général d'ASF.
    ASF a rendu publique une campagne de d'information et de sensibilisation
visant à expliquer pourquoi le cas d'Omar Khadr est d'une importance capitale
pour tous les Canadiens. Une déclaration en 22 points est disponible sur le
site internet d'ASF. Elle démontre pourquoi aucun argument juridique valide ne
soutient l'opinion selon laquelle le rapatriement d'Omar Khadr ne peut être
demandé sous prétexte d'un soi-disant processus qui suit son cours aux
Etats-Unis. La campagne permettra également de télécharger une sonnerie de
téléphone pour manifester son appui à cette cause. Ce téléchargement sera
possible grâce à une brigade qui se promènera dans divers lieux publics
habillée d'une salopette orange comme celle que portent les prisonniers à
Guantanamo. La sonnerie sera aussi disponible sur le Web.
    "S'il est rapatrié au Canada, Omar Khadr ne se retrouvera pas dans une
situation d'impunité. Un véritable tribunal judiciaire pourra, le cas échant,
juger de son innocence ou de sa culpabilité au terme d'un procès juste et
équitable respectant la règle de droit. Omar Khadr est le seul citoyen d'un
pays du monde occidental détenu à Guantanamo dont le rapatriement n'a pas été
demandé. Il est inacceptable que le Canada ait participé aux graves violations
des droits humains dont il a été victime et qu'il continue à s'en faire
complice", a conclu Fannie Lafontaine, professeure de droit à l'Université
Laval et membre du Conseil d'administration d'ASF.
    Rappelons qu'Omar Khadr est un citoyen canadien qui a été capturé par les
forces armées des Etats-Unis au cours d'un combat en Afghanistan alors qu'il
avait 15 ans. Il était donc un enfant en vertu du droit international.
Transféré en octobre 2002 à la base navale de Guantanamo Bay, à Cuba, il est
privé de sa liberté depuis 6 ans en violation de plusieurs des droits protégés
par le droit international, incluant les droits garantis aux mineurs. Omar
Khadr a vraisemblablement été victime de traitements cruels, inhumains et
dégradants, y compris des allégations de torture. La commission militaire qui
est appelée à le juger n'est pas un tribunal indépendant et impartial. Elle
applique un système fondé sur la présomption de culpabilité qui est une
parodie de justice et qui contrevient aux normes minimales du droit
international et du droit national du Canada et des Etats-Unis.
    La demande d'ASF de rapatrier Omar Khadr est appuyée par le Barreau du
Québec, l'Association du Barreau canadien, l'Association du jeune Barreau de
Montréal, le Réseau des juristes d'Amnistie internationale Canada francophone,
Amnesty International Canada Legal Network, Lawyers Rights Watch Canada, la
Ligue des droits et libertés et Canadian Lawyers Abroad. Ensemble, ces
organisations représentent plus de 50 000 membres de la communauté juridique.

    
     Demande au gouvernement canadien et aux partis politiques fédéraux
                  relativement au rapatriement d'Omar Khadr

                             Le 30 septembre 2008

    Omar Khadr est un citoyen canadien né à Toronto le 19 septembre 1986. Le
    27 juillet 2002, il a été capturé par les forces armées des Etats-Unis
    d'Amérique au cours d'un combat en Afghanistan. Il avait alors 15 ans.
    D'abord détenu à la base militaire de Bagram en Afghanistan, il a été
    transféré en octobre 2002 à la base navale de Guantanamo Bay, à Cuba, où
    il est privé de sa liberté depuis 6 ans.
    Nous, soussignés, nous joignons à l'appel d'Avocats sans frontières
    Canada et demandons :

        - au gouvernement canadien d'entreprendre sans délai toutes les
          démarches requises auprès des Etats-Unis d'Amérique afin de
          rapatrier Omar Khadr pour que son dossier soit traité au Canada par
          des instances compétentes, indépendantes et impartiales;
        - à tous les partis politiques fédéraux de se prononcer sans réserve,
          dans le cadre des élections générales actuellement en cours, en
          faveur du rapatriement au Canada d'Omar Khadr et de préciser
          quelles démarches ils entreprendront afin que tel rapatriement se
          réalise dans les meilleurs délais.

    BARREAU DU QUEBEC

    Le Barreau du Québec est intervenu auprès du gouvernement canadien et a
    pris position en faveur du rapatriement d'Omar Khadr le 1er février 2008.
    http://www.barreau.qc.ca/actualites-medias/positions/lettre-20080201.html

    ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN

    Depuis 2006, l'Association du Barreau canadien s'est prononcé sur
    l'obligation de respecter la primauté du droit à la base navale de
    Guantanamo et a exigé le rapatriement d'Omar Khadr dès 2007.
    http://www.cba.org/ABC/Memoires/pdf/06-17-fr.pdf
    http://www.cba.org/ABC/Memoires/pdf/07-43-fr.pdf
    http://www.cba.org/ABC/Memoires/pdf/08-15-fr.pdf

    ASSOCIATION DU JEUNE BARREAU DE MONTREAL

    http://wp.ajbm.qc.ca/

    RESEAU DES JURISTES D'AMNISTIE INTERNATIONALE CANADA FRANCOPHONE

    Amnistie internationale Canada francophone est activement mobilisée en
    faveur du rapatriement d'Omar Khadr. L'organisation participera à la
    semaine d'action du 5 au 11 octobre prochain organisée par une coalition
    pancanadienne sur le sujet de même qu'elle met en oeuvre un programme
    d'envoi de cartes électroniques au gouvernement canadien.
    http://www.amnistie.ca/dudh/agissezOmarKhadr.php
    https://www.amnistie.ca/outils/actions/index.php?ActionID=21
    http://www.amnistie.ca/content/view/12184/252/

    AMNESTY INTERNATIONAL CANADA LEGAL NETWORK

    http://www.amnesty.ca/blog_post2.php?id=401

    Lawyers Rights Watch Canada

    Le 8 septembre 2008, Lawyers Rights Watch Canada a pris position en
    faveur du rapatriement d'Omar Khadr et a préparé un rapport sur la
    question en vue de la Révision périodique universelle (RPU) de la
    situation des droits humains au Canada par le Conseil des droits de
    l'homme de l'ONU.
    http://www.lrwc.org/pdf/UPR_CANADA_LRWC_OmarKhadr_Report.Sept8_08.pdf

    LIGUE DES DROITS ET LIBERTES

    http://www.liguedesdroits.ca/

    AVOCATS CANADIENS A L'ETRANGER

    Le 6 février 2008, Avocats canadiens à l'étranger a demandé au
    gouvernement canadien de solliciter immédiatement qu'Omar Khadr soit
    rapatrié afin de faire face à la justice canadienne. L'association a
    également organisé une pétition en ligne qui est ouverte aux signatures.
    http://www.cla-ace.ca/CLA2008-Khadr.pdf
    http://www.cla-ace.ca/petition.php
    




Renseignements :

Renseignements: Lysiane Clément-Major, (438) 868-5974; Source: Avocats
sans frontières Canada; www.asfquebec.org

Profil de l'entreprise

Avocats sans frontières Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.