Avis du CCAFE sur la hausse de 1625 $ des frais de scolarité : Les étudiants québécois serviraient de cobayes pour mesurer les impacts négatifs selon la FECQ et la FEUQ

MONTRÉAL, le 22 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Pour la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), ce sont des données troublantes que révèle le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE) dans un avis rendu public aujourd'hui. On y apprend que le taux de participation aux études est de 21 % en 2006 alors que la Fondation des bourses du millénaire le fixait à 24 % au début des années 90. De plus, le CCAFE révèle que la hausse va entrainer une baisse de 2,5 % de l'effectif étudiant, soit près de 7000 étudiants. Pourtant, ce sont des recommandations sans substance qu'a remises le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE). Pire, le CCAFE trouvant qu'il n'y a pas suffisamment de données scientifiques sur les effets d'une hausse des droits de scolarité propose d'utiliser les étudiants victimes de la prochaine hausse

« Moins de jeunes vont à l'université, on va perdre 7000 étudiants et on nous annonce qu'on va utiliser les étudiants comme des rats de laboratoire, des cobayes ! Pourtant, toutes les études sérieuses démontrent les impacts négatifs d'une hausse aussi drastique sur l'accessibilité aux études. On va sacrifier une génération à cause de l'entêtement du gouvernement Charest ! », s'insurge Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

Selon les étudiants, c'est une série de mesures futiles qui émanent de l'avis diffusé aujourd'hui. Même s'il reconnaît que la hausse pourrait avoir des impacts négatifs sur les étudiants, le CCAFE ne propose que des mesures vagues comme l'élaboration d'un plan de communication pour faire la promotion des études universitaires ou faire des enquêtes sur les populations étudiantes. Pourtant, depuis l'an dernier, la FEUQ a publié deux importantes études sur les conditions socioéconomiques et l'endettement des étudiants qui démontrent que la prochaine hausse sera catastrophique pour une large proportion des étudiants.

« Le gouvernement Charest a complètement ignoré les études faites par les étudiants. C'est même à se demander s'il les a lues. Pourtant, elles démontrent noir sur blanc l'impact négatif de la hausse des frais de scolarité sur l'accessibilité aux études », s'exclame Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ.

En terminant, la FEUQ et la FECQ déplorent que le CCAFE revienne sur les analyses de son précédent avis (2007). Même s'il mentionne qu'il faut calculer les frais institutionnels obligatoires lorsqu'on parle de factures étudiantes, aucune recommandation n'est faite sur le sujet. En effet, inexistants entre 1968 et 1986, ils ont bondi au milieu des années 90. Ils représentent environ 625 $ et s'ajoutent à la facture étudiante. Dans les faits, les étudiants payeront près de 2800 $ de frais de scolarité pour l'année 2011-2012 auxquels il faut ajouter ces frais institutionnels obligatoires, qui n'auront de cesse d'augmenter indépendamment de la hausse de 1625 $.

«  Suite à la hausse des frais de scolarité du gouvernement Charest, jamais les étudiants n'auront payé aussi cher leurs études. Ni M. Charest, qui a payé les siennes environ 1500 $ par année, ni Mme Beauchamp qui s'en est tiré aux alentours 1100 $ par année. Aujourd'hui, ceux-là mêmes qui ont profité d'un système accessible s'acharnent à endetter la prochaine génération. Et ils ont le culot d'accuser les étudiants de ne pas faire leur juste part ! », ont conclu Mme Desjardins et M. Bureau-Blouin.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 185 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca
Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et communications, FECQ, bur. 514-396-3320, cell. 514-554-0576, courriel : crc@fecq.org, twitter: @charlottewats@FECQ

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.