Avis de santé publique - Éclosion actuelle de maladies gastro-intestinales et d'infections à norovirus liées à des huîtres crues et partiellement cuites de la Colombie-Britannique

OTTAWA, le 7 mars 2017 /CNW/ Le présent avis a été mis à jour pour y ajouter de l'information sur le risque de maladie actuel et pour tenir compte des 22 autres cas signalés qui sont liés à l'éclosion. En tout, 289 cas de maladie gastro‑intestinale font maintenant l'objet d'une enquête.  

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires fédéraux et provinciaux en santé publique pour faire enquête sur des cas de maladie gastro‑intestinale et d'infection à norovirus en Colombie‑Britannique, en Alberta et en Ontario qui sont reliés à des huîtres crues et partiellement cuites. Il a été établi que des huîtres de la Colombie‑Britannique étaient à l'origine de la maladie, mais la cause de la contamination reste à déterminer. L'éclosion se poursuit, et des cas de maladie liés à des huîtres crues ou partiellement cuites continuent d'être signalés, ce qui indique qu'on trouve toujours des huîtres contaminées sur le marché (y compris dans les restaurants, les marchés de fruits de mer et les épiceries). Le risque de maladies gastro‑intestinales et d'infections à norovirus associées à la consommation d'huîtres contaminées persiste.    

Bien que ce ne soient pas tous les cas de maladie qui ont été analysés, l'analyse de plusieurs cas a confirmé la présence d'une infection à norovirus. On soupçonne que le norovirus lié à la consommation d'huîtres contaminées soit la cause de la maladie en ce qui concerne les cas non analysés. L'enquête sur l'éclosion se poursuit, et les Canadiens seront informés dès que de nouveaux renseignements seront disponibles.      

Le risque pour les Canadiens est faible. Il est possible d'éviter la maladie en s'assurant que les huîtres sont cuites à une température de cuisson interne de 90° Celsius/194° Fahrenheit pendant au moins 90 secondes, ainsi qu'en suivant les pratiques appropriées de lavage des mains et de salubrité des aliments.

Les norovirus sont un groupe de virus qui provoquent la gastro-entérite, une maladie généralement accompagnée d'une diarrhée et (ou) de vomissements, chez les personnes. Les norovirus sont présents dans les selles ou les vomissures des personnes infectées. Comme ils sont très contagieux, ils peuvent se propager facilement d'une personne à l'autre. Certains aliments peuvent être contaminés à la source. Par exemple, des mollusques, comme des huîtres, peuvent avoir été contaminés par la présence d'eaux usées avant leur récolte.

Résumé de l'enquête

En date du 6 mars, au total, 289 cas cliniques de maladie gastro‑intestinale reliée aux huîtres ont été signalés dans trois provinces : la Colombie‑Britannique (201), l'Alberta (40) et l'Ontario (48). Aucun décès n'a été constaté. Les personnes sont devenues malades entre décembre 2016 et février 2017. Toutes les personnes qui ont été malades ont déclaré avoir mangé des huîtres.

L'enquête visant à déterminer la cause de la contamination est complexe et elle se poursuit. Quatre établissements conchylicoles où des huîtres sont récoltées en Colombie‑Britannique sont fermés pour le moment. D'autres lieux de récolte liés à des maladies font actuellement l'objet d'une enquête, alors que des cas de maladie gastro‑intestinale liée à la consommation d'huîtres continuent d'être signalés. De plus amples renseignements sur les fermetures d'établissements conchylicoles sont disponibles sur les sites Web dont les liens figurent à la fin du présent avis.  

Qui est le plus à risque?

Les maladies gastro‑intestinales aiguës telles que les infections à norovirus sont courantes en Amérique du Nord. Elles sont très contagieuses et elles touchent tous les groupes d'âge. Toutefois, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées sont les plus à risque de développer des complications graves, comme la déshydratation.

Que devez-vous faire pour protéger votre santé?

L'éclosion se poursuit, ce qui indique qu'on trouve toujours des huîtres contaminées sur le marché (y compris dans les restaurants, les marchés de fruits de mer et les épiceries). Renseignez-vous sur les risques liés à la consommation d'huîtres crues ou partiellement cuites. Les aliments contaminés par les norovirus peuvent avoir une apparence, une odeur et un goût normaux. Les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments suivantes réduiront votre risque de tomber malade :

  • Assurez-vous que les huîtres sont entièrement cuites avant de les consommer. Il est recommandé de les faire cuire jusqu'à ce qu'elles atteignent une température interne de 90° Celsius (194° Fahrenheit) pendant au moins 90 secondes. Cuire légèrement les huîtres n'élimine pas les norovirus.
  • Jetez toute huître qui ne s'ouvre pas lors de la cuisson.
  • Consommez les huîtres tout de suite après la cuisson et réfrigérez le reste.
  • Séparez toujours les huîtres crues de celles qui sont cuites.
  • Lavez‑vous soigneusement les mains avec du savon avant de manipuler des aliments. Nettoyez vos mains, les planches à découper, les comptoirs, les couteaux et les autres ustensiles après avoir préparé des aliments crus.

Les norovirus peuvent être transmis par des personnes malades et peuvent survivre à des concentrations de chlore relativement élevées ainsi qu'à des écarts de températures. Les pratiques de nettoyage et de désinfection sont la clé pour éviter d'autres maladies dans votre maison.

  • Nettoyez soigneusement les surfaces contaminées et désinfectez-les au moyen d'un produit de blanchiment au chlore, surtout après un épisode de maladie.
  • Après un épisode de maladie, retirez et lavez immédiatement vêtements, literie et autres linges susceptibles d'être contaminés par le virus (utilisez de l'eau chaude et du savon).
  • Si vous êtes infecté ou si vous avez une maladie gastro-intestinale quelconque, ne préparez pas à manger pour d'autres personnes et ne leur versez pas à boire tant et aussi longtemps que vous aurez des symptômes et pendant les deux premiers jours après votre rétablissement.

Symptômes

Les personnes qui ont été exposées au virus présentent généralement des symptômes dans les 24 à 48 heures qui suivent, mais les symptômes peuvent se manifester seulement 12 heures après l'exposition. Souvent, la maladie se manifeste brusquement. Même si vous avez déjà été infecté par un norovirus, vous pouvez l'être de nouveau.

Principaux symptômes des maladies causées par un norovirus :

  • diarrhée
  • vomissements (les enfants ont plus tendance à vomir que les adultes)
  • nausées
  • crampes abdominales

Autres symptômes :

  • faible fièvre
  • maux de tête
  • frissons
  • douleurs musculaires
  • sensation générale de fatigue

La plupart des personnes se sentent mieux après un ou deux jours, les symptômes disparaissant d'eux-mêmes, et aucun effet à long terme ne subsiste après la maladie. Comme pour toute maladie causant une diarrhée ou des vomissements, les personnes infectées doivent boire beaucoup de liquides pour remplacer les fluides corporels perdus et prévenir la déshydratation. Si le cas est grave, l'administration de liquides par voie intraveineuse à l'hôpital peut être nécessaire. Si vous avez des symptômes de maladie causée par un norovirus, consultez votre fournisseur de soins de santé.   

Que fait le gouvernement du Canada?

L'Agence de la santé publique du Canada coordonne la réponse à cette éclosion et est en contact constant avec ses partenaires fédéraux et provinciaux pour surveiller l'éclosion et prendre des mesures concertées pour la combattre.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin d'isoler la source possible d'une éclosion. De plus, elle surveille les biotoxines présentes dans les mollusques dans les secteurs de récolte et se charge d'agréer et d'inspecter les établissements de transformation de poisson, de mollusques et de crustacés.

Pêches et Océans Canada s'occupe de l'ouverture et de la fermeture des secteurs coquilliers ainsi que du respect des fermetures en vertu de la Loi sur les pêches et du Règlement sur la gestion de la pêche du poisson contaminé.

Dans le cadre du Programme canadien de contrôle de la salubrité des mollusques (PCCSM), Environnement et Changement climatique Canada surveille les sources de pollution et les conditions sanitaires dans les secteurs coquilliers.

Le gouvernement du Canada fournira des mises à jour aux Canadiens à mesure que de nouveaux renseignements relatifs à l'enquête seront connus.

Renseignements supplémentaires

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Renseignements : Renseignements aux médias: Agence de la santé publique du Canada, Relations avec les médias, 613‑957-2983; Renseignements au public: Numéro sans frais : 1-866-225-0709, Courriel : info@hc-sc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.