Avis aux médias - Services sociaux en difficulté : les délégués du SCFP se concertent



    OTTAWA, le 20 nov. /CNW Telbec/ - Des travailleurs des services sociaux
d'un peu partout au pays vont se réunir pendant 3 jours cette semaine à Ottawa
pour élaborer des stratégies d'amélioration des services publics et de défense
de leurs conditions de travail. Confrontés à un sous-financement chronique,
ils vont se concerter pour faire entendre leur voix et rappeler qu'ils offrent
des services vitaux aux enfants et aux personnes vulnérables.
    Les participants seront appuyés dans leur réflexion par deux
conférencières de prestige : Françoise David, militante écologiste, féministe
et pour la justice sociale, ainsi que Linda Duxbury, chercheuse, formatrice et
professeure à l'école de gestion de l'Université Carleton.

    
    QUOI :    Rencontre nationale du secteur des services sociaux
              Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

    OU :      Hôtel Marriott, Ottawa
              100, rue Kent

    QUAND :   Du 21 au 23 novembre 2007

              Conférence de Linda Duxbury :
              le 21 novembre à 18 h 30

              Conférence de Françoise David :
              le 22 novembre à 13 h
    

    En annexe, vous trouverez des notices biographiques de Mmes Duxbury et
David.

    Françoise David

    Militante féministe, écologiste, altermondialiste et pour la justice
sociale, Françoise David est née à Montréal et a étudié en service social à
l'Université de Montréal, avec concentration en organisation communautaire. De
1972 à 1977, dans le quartier Centre-Sud de Montréal, elle travaille pour
l'Agence de service social et participe à la fondation du Centre de rencontre
et d'information. De 1977 à 1980, elle est personne-ressource au Carrefour des
familles monoparentales du Québec, qu'elle contribue activement à
restructurer. De 1982 à 1987, elle est agente d'information pour le Centre de
services sociaux du Montréal métropolitain (CSSMM) en même temps que
présidente de son syndicat. En 1987, elle quitte le secteur public et devient
coordonnatrice du Regroupement des Centres des femmes. De 1994 à 2001, elle
est présidente de la Fédération des femmes du Québec.
    Ses plus grandes réalisations sont la Marche des femmes contre la
pauvreté " Du pain et des roses ", pendant laquelle plus de 15 000 femmes ont
marché, dont 550 durant dix jours, vers un grand rassemblement à Québec le
4 juin 1995, de même que la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et
la violence, à l'automne 2000.
    A travers ces actions, elle milite pour l'augmentation du salaire
minimum, une amélioration de la loi sur les pensions alimentaires, la
réduction du temps de parrainage pour les immigrantes et une meilleure
accessibilité pour les femmes à de la formation professionnelle et à des
logements sociaux.
    En 1999, elle est nommée chevalière de l'Ordre national du Québec. En
2002, elle participe à la fondation du collectif D'abord solidaires, puis, en
2004, à celle du mouvement féministe et altermondialiste Option citoyenne.
Elle signe le Manifeste pour un Québec solidaire en 2005. En 2006, Option
citoyenne fusionne avec l'Union des forces progressistes pour former une
alternative politique de gauche : Québec solidaire, dont Françoise David est
aujourd'hui porte-parole.

    source : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/biographies/250.html


    Linda Duxbury

    Linda Duxbury est professeure à l'école de gestion de l'Université
Carleton (Sprott School of Business). Elle a obtenu une maîtrise en génie
chimique et un doctorat en sciences de la gestion de l'Université de Waterloo.
Au cours de la dernière décennie, elle a réalisé des études approfondies sur
la conciliation travail-famille; les RH et les questions liées au travail et à
la famille dans le secteur des petites entreprises; le soutien à la gestion
(caractéristiques et utilités); le développement professionnel dans les
secteurs public et de la haute technologie; et les différences de générations
dans les valeurs liées au travail. Mme Duxbury a aussi amorcé une recherche
pour évaluer les effets sur les organisations et les individus du courriel,
des bureaux mobiles, des cellulaires, des Blackberry, du télétravail, des
horaires de travail flexibles, du travail par quarts et de la gestion du
changement, notamment sur les qualités requises pour être un gestionnaire "
attentionné ". Elle vient en outre de terminer une étude de suivi exhaustive
sur la conciliation travail-famille à laquelle 32 800 salariés canadiens ont
participé.
    Mme Duxbury a publié de nombreux articles dans des publications destinées
tant aux universitaires qu'aux praticiens sur les conflits entre le travail et
la famille, la gestion du changement, les milieux de travail positifs, le
stress, le télétravail, l'utilisation et les effets de la bureautique, la
gestion de la nouvelle main-d'oeuvre et la gestion coopérative. Elle a aussi
prononcé plus de 300 conférences sur ces questions, devant des auditoires
provenant tant du secteur public que du secteur privé.
    Mme Duxbury a occupé la Chaire Imperial Life sur les femmes et la gestion
de 1992 à 1996 et a été directrice du Centre de recherche et d'éducation sur
les femmes et le travail de l'Université Carleton de 1996 à 1999. En 1999,
elle a été nommée à la Commission Fryer sur les relations
syndicales-patronales dans la fonction publique au gouvernement fédéral. En
octobre 2002, elle a reçu le Prix hommage canadien de la santé en milieu de
travail pour "ses efforts avant-gardistes, sa créativité, son innovation et
son leadership" dans le domaine de la santé organisationnelle.
    En 2002-2003, elle a remporté le Prix d'excellence en enseignement de
2002-2003 de l'Association des étudiants de Carleton pour sa "capacité à
transmettre l'enthousiasme, la responsabilité dans les pratiques
d'enseignement, la disponibilité et les compétences en communication."




Renseignements :

Renseignements: Sébastien Goulet, service des communications du SCFP,
(613) 808-0675; Louise Leclair, directrice nationale des communications du
SCFP, (613) 314-7199

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.