Avis aux médias - Point de presse de la SSJB à 13 h - 160e anniversaire de l'incendie du parlement à Montréal incité par la Montreal Gazette.



    MONTREAL, le 25 avr. /CNW Telbec/ - La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB)
de Montréal déplore le peu d'attention accordée à cet événement marquant de
l'histoire du Québec, à la suite duquel Montréal a perdu son titre de capitale
et son Parlement. La SSJB invite les médias à un point de presse ce samedi 25
avril à 13 h sur les lieux mêmes de la tragédie, en face du Centre d'histoire
de Montréal (335, place D'Youville, angle Saint-Pierre, Vieux-Montréal), avec
la participation de Robert Comeau, historien et professeur titulaire à l'UQAM,
de Josiane Lavallée, historienne et auteure, et de Mario Beaulieu, président
de la SSJB.
    Jeudi dernier, les libéraux ont rejeté une motion du député Martin Lemay
voulant "que l'Assemblée nationale souligne le 160e anniversaire de l'incendie
du parlement de Montréal. Qu'elle se souvienne de ce triste épisode de notre
histoire. Qu'elle reconnaisse - et je cite, M. le Président - que le "bill
pour indemniser les personnes du Bas-Canada dont les propriétés avaient été
détruites durant la rébellion dans les années 1837 et 1838" a été
courageusement adopté par les parlementaires de l'époque malgré les menaces et
la violence largement inspirée par le journal The Gazette ."
    Hier, l'éditeur en chef de la Montreal Gazette, Andrew Phillips a déclaré
qu'il trouve ridicule qu'on ramène cette ancienne histoire, vieille de 160
ans. Pourtant, ce quotidien considérait la reconstitution de la défaite des
Plaines d'Abraham, il y a 250 ans, comme un signe de maturité. M. Phillips
tente de minimiser le rôle joué par The Gazette dans ses événements en
invoquant l'intervention de plusieurs autres journaux. En fait, des 5 autres
journaux anglophones, 4 (Courier, Herald, Transcript, Witness, Punch)
s'opposaient à Louis-Hippolyte La Fontaine et un seul (le "Montreal Pilot",
saccagé le même 25 avril) l'appuyait avec les journaux francophones. Mais
seule The Gazette a publié une édition spéciale appelant à la rébellion
("Rebellion is the law of the Land"), ou elle évoquait la suprématie de la
race anglo-saxonne ("Anglo-Saxons! you must live for the future. Your blood
and race will now be supreme, if true to yourselves. "). Ce quotidien
anglophone, si prompt à déterrer des déclarations hors de leur contexte pour
accuser les souverainistes de xénophobie, a toujours refusé de reconnaître ses
torts dans ce triste épisode de notre histoire.




Renseignements :

Renseignements: Mario Beaulieu, (514) 839-4140

Profil de l'entreprise

Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.