Avis aux médias - Le gouvernement Harper ne peut museler les groupes de défense des droits des femmes



    OTTAWA, le 18 sept. /CNW Telbec/ - Grâce au gouvernement Harper, dès le
20 septembre, l'Association nationale Femmes et Droit (ANFD) se verra forcée
de fermer ses portes, de mettre à pied son personnel et de cesser de tenir
d'importantes consultations et défendre les questions juridiques touchant la
vie des femmes.
    A plusieurs égards, l'égalité des femmes ne s'est pas réalisée au Canada,
particulièrement en ce qui a trait aux femmes autochtones, aux pauvres, aux
immigrantes et aux personnes ayant un handicap. Au cours de ses 30 ans
d'existence, l'ANFD a joué un rôle essentiel dans l'avancement de l'égalité
des femmes dans ce pays, et elle n'a pas l'intention de se retirer
discrètement.

    
    Quand :   Jeudi 20 septembre 2007
              11 h

    Où :      Salle Charles Lynch (130-S)
              Edifice du centre, Colline du Parlement

    Qui :     Pamela Cross, membre du Conseil de l'ANFD
              Louise Riendeau, membre du Conseil de l'ANFD
              Députées :
              Hon. Maria Minna (Beaches-East York), Parti libéral
              Nicole Demers (Laval), Bloc Québécois
              Johanne Deschamps (Laurentides-Labelle), Bloc Québécois
              Irene Mathyssen (London-Fanshawe), Nouveau Parti démocratique
    




Renseignements :

Renseignements: Andrée Côté, (613) 241-7570, poste 25


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.