Avis aux médias - Le financement de l'éducation se fait attendre, disent les étudiants



    OTTAWA, le 15 mars /CNW Telbec/ - Au début de la semaine prochaine, le
gouvernement fédéral déposera son deuxième budget et les étudiants du Canada
espèrent bien que les Conservateurs ne feront pas deux fois la même erreur.
    "Dans son dernier budget, le gouvernement a pratiquement laissé de côté
le financement de l'éducation postsecondaire. Même si certaines mesures
allaient dans le sens de nos politiques, le budget était bien en deçà des
promesses électorales", a déclaré Phillippe Ouellette, directeur national de
l'Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE).
    Au cours de l'année écoulée, l'ACAE de concert avec les parties
concernées par l'éducation au Canada et notamment les ministres de l'Education
des provinces et des territoires, a insisté sur la nécessité et l'urgence d'un
transfert de fonds consacré à l'éducation postsecondaire. Pour avoir des
niveaux de financement comparables à ceux de 1992-1993, après rajustement en
fonction de l'inflation et de la croissance démographique, il faudrait
d'urgence commencer par un niveau de financement d'au moins 4 G$ en transferts
annuels.
    L'ACAE insiste également pour que le gouvernement fédéral s'engage à
financer une étude globale du système de l'aide financière au Canada. Les
besoins des étudiants ne sont pas évalués avec exactitude. Les gouvernements
ont dépensé plus de 1,7 G$ en crédits d'impôt liés à l'éducation pour les
étudiants, et l'année dernière, le gouvernement fédéral et plusieurs provinces
ont annoncé de nouveaux crédits d'impôt. Pourtant cet argent n'arrive pas aux
étudiants dans le besoin et 31 % seulement des crédits d'impôts sont utilisés
par les étudiants pendant qu'ils sont aux études. L'étude devrait se pencher
sur les prêts, les bourses, les incitatifs fiscaux, les programmes d'épargne
du fédéral et des provinces, ainsi que la Fondation des bourses du millénaire.
    "La génération actuelle des étudiants canadiens est une génération pour
laquelle l'éducation occupe une place prépondérante. Ceux qui ont des enfants,
des besoins particuliers, qui travaillent à temps plein ou a temps partiel
tout en faisant des études, c'est cette génération qui paie davantage pour
l'éducation et qui s'endette davantage, il est temps que le gouvernement
fédéral fasse de cette question une priorité", a conclu M. Ouellette.

    L'Alliance canadienne des associations étudiantes est un organisme
étudiant national sans but lucratif qui propose des solutions progressistes en
matière de réforme de l'éducation. L'ACAE, qui appuie des projets
progressistes et sensés de réforme de l'éducation depuis plus de dix ans, est
l'un des groupes de pression canadiens dans le domaine de l'éducation qui
connaît le plus de succès.




Renseignements :

Renseignements: ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :
Caen Suni, Responsable des relations publiques et des communications, Alliance
canadienne des associations étudiantes, (613) 365-3457, poste 224; (cell.)
(613) 868-6605, casacomm@casa.ca

Profil de l'entreprise

Alliance canadienne des associations étudiantes

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS FACE AU BUDGET FEDERAL 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.