Avis aux médias - L'adaptation aux changements climatiques au Canada et en Afrique



    MONTREAL, le 6 juin /CNW Telbec/ - Qu'est-ce qu'une collectivité inuit de
l'Arctique canadien peut bien avoir en commun avec un village situé au coeur
du grenier de l'Afrique ? Ils sont tous deux particulièrement touchés par les
changements climatiques, fortement tributaires des ressources naturelles et
limités dans leur capacité de s'adapter rapidement aux chocs écologiques
(notamment les inondations, les sécheresses, la désertification et l'émergence
de maladies). Au cours d'une séance organisée par le Centre de recherches pour
le développement international (CRDI), un organisme canadien, dans le cadre de
la Conférence de Montréal, des experts de renommée internationale discuteront
de ces questions et exploreront les façons dont les Canadiens et les Africains
peuvent s'adapter aux effets des phénomènes climatiques extrêmes. Steven
Guilbeault, cofondateur d'Equiterre et porte-parole de l'organisme pour le
dossier des changements climatiques, animera la discussion.

    
    Date :  le mardi 10 juin 2008
    Heure : de 10 h 15 à midi
    Lieu :  hôtel Hilton Montréal Bonaventure

    Au vu des niveaux actuels d'émissions de gaz à effet de serre, de nombreux
effets des changements climatiques, dont la pénurie d'eau et de nourriture,
l'accroissement de la pauvreté et l'augmentation des taux de mortalité et des
fardeaux des maladies, sont inévitables à moins qu'on agisse de toute urgence.
Les preuves à l'appui ne cessent de s'accumuler : les territoires de chasse
traditionnels de l'Arctique canadien disparaissent; les fruiticulteurs de
l'Afrique du Sud subissent des sécheresses; en raison de fissures dans la
plateforme de glace Ward Hunt, au Canada, les communautés inuit risquent
d'être inondées; on prévoit que les cas de paludisme grimperont dans les
collectivités des hautes terres du Kenya.

    Venez entendre ce qu'en pensent des personnes engagées dans le dossier de
l'adaptation aux changements climatiques :

    - Nathalie Beaulieu, bureau du CRDI à Dakar, au Sénégal
    - Salamatu Garba, Women Farmers Advancement Network, Nigeria
    - Patricia Cochran, présidente de l'Inuit Circumpolar Council, Alaska,
      Etats-Unis
    - John M.R. Stone, vice-président groupe de travail II, Groupe d'experts
      intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et chercheur
      invité au CRDI
    - Kaia Ambrose, personne-ressource en suivi-évaluation et en
      apprentissage, CARE Canada
    

    Les représentants de la presse sont les bienvenus. Les places sont
limitées; les journalistes sont priés de réserver la leur en communiquant avec
Isabelle Bourgeault-Tassé au 613-236-6163, poste 2343.

    Pour en savoir davantage sur les activités du CRDI dans le domaine de
l'adaptation aux changements climatiques, consulter le
http://www.idrc.ca/fr/ev-94424-201-1-DO_TOPIC.html.

    Au sujet du CRDI

    Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), une
société d'Etat canadienne, est l'un des chefs de file à l'échelle mondiale de
la production et de l'application de nouvelles connaissances pour relever les
défis du développement international. Depuis près de 40 ans, le CRDI collabore
étroitement avec les chercheurs des pays en développement et les appuie dans
leur quête de moyens de créer des sociétés en meilleure santé, plus équitables
et plus prospères.




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Bourgeault-Tassé, (613) 236-6163, poste 2343,
(613) 816-7620, ibourgeault-tasse@idrc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.