Avis aux médias - La FCEI dévoile les finalistes en lice pour le prix Coupe-paperasse d'or à l'échelle nationale

Le gagnant du prix Coupe-paperasse d'or sera annoncé le 22 janvier

MONTRÉAL, le 15 janv. 2016 /CNW/ - À quelques jours de la Semaine de sensibilisation à la paperasserieMC, qui se tiendra du 18 au 22 janvier, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) annonce les finalistes de son prix Coupe-paperasse d'or. Celui-ci sera remis aux membres des gouvernements ayant fait preuve de leadership pour engendrer des résultats concrets en vue d'alléger la paperasserie imposée aux PME.

Les candidatures pour ce prix proviennent de tous les coins du pays et tous les paliers de gouvernement sont représentés. Le « gagnant » du prix Coupe-paperasse d'or 2016 sera annoncé le vendredi 22 janvier.

Voici les finalistes :

Finaliste

Mesure pour réduire la paperasserie

Richelle Bourgoin, ancienne directrice de la planification des missions et des relations avec les employeurs, ministère de l'Économie de la Saskatchewan

 

En améliorant le Programme des candidats à l'immigration de la Saskatchewan, Mme Bourgoin et son équipe ont aidé 3 700 employeurs, touchés par la pénurie de main-d'œuvre, à trouver des travailleurs. Par ailleurs, il ne faut désormais que 10 jours pour recruter un travailleur par le biais de ce  programme, alors qu'avant, la procédure prenait huit mois.

Nancy Heppner, ministre de la Voirie et de l'Infrastructure de la Saskatchewan, et Jeremy Harrison, ministre de l'Immigration, du Tourisme, de l'Innovation et du Commerce de la Saskatchewan 

Mme Heppner et M. Harrison ont collaboré pour modifier la réglementation provinciale régissant les panneaux de largeur excessive installés sur les camions, afin de l'harmoniser avec la réglementation de la province voisine, l'Alberta. Ainsi, les entreprises de ces provinces n'ont plus besoin de deux panneaux différents par camion pour circuler de l'un ou l'autre côté de la frontière. Cela évite aussi aux chauffeurs de risquer des accidents, car auparavant, ils devaient s'arrêter en bordure de route pour changer de panneau à la frontière.

 

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et ses homologues provinciaux et territoriaux

Le premier ministre McNeil a mené la charge en faveur d'une entente interprovinciale qui reconnaît les divers règlements des provinces et territoires concernant l'apprentissage. Il sera ainsi plus facile pour les travailleurs de trouver un emploi dans une autre province et pour les entreprises de recruter des travailleurs de n'importe quel coin du Canada.

 

Brad Duguid, ministre du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure de l'Ontario

 

Le ministre a proposé une loi qui oblige désormais le gouvernement de l'Ontario à publier régulièrement des rapports sur les mesures qu'il prend pour réduire le fardeau administratif des entreprises.

 

Alan McIsaac, ministre de l'Agriculture et des Pêches de l'Île-du-Prince-Édouard et ancien ministre des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure

 

Quand il était ministre des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure, Alan McIsaac a remplacé les frais annuels d'immatriculation des véhicules agricoles par des frais uniques à payer une seule fois.

Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick, Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse et Wade MacLauchlan, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

 

Les premiers ministres McNeil et Gallant ont mis sur pied, en mars dernier, le bureau interprovincial de l'efficacité de la réglementation et des services, initiative à laquelle le premier ministre MacLauchlan s'est joint en novembre. Ce bureau a pour mission de réduire les tracasseries administratives et de créer un meilleur environnement réglementaire dans les Provinces maritimes.Il est également chargé d'évaluer le fardeau de la paperasserie et d'en faire rapport.

 

Sam Hamad, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale  et Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional du Québec

Le ministre Hamad a créé en 2011 un Comité-conseil sur l'allègement réglementaire et administratif composé de représentants du gouvernement et de dirigeants d'associations d'affaires. Ce groupe de travail était chargé de proposer des recommandations au gouvernement afin d'atteindre l'objectif de réduire de 20 %  le coût de la paperasserie imposée aux PME (représentant des économies de plus de 250 millions $ par année) d'ici la fin 2015. Le ministre Girard a, pour sa part, parachevé la mise en œuvre des 63 recommandations proposées par ce groupe de travail pour alléger le fardeau administratif des PME à l'échelle du gouvernement.

 

Christy Clark, première ministre de la Colombie-Britannique, et Coralee Oakes, ministre des Petites entreprises et de la Simplification administrative

 

 

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a adopté une loi qui décrète le premier mercredi de mars comme étant la « Journée de la simplification administrative » - une première au pays - et il s'est engagé à continuer de respecter jusqu'en 2019 son objectif de « zéro augmentation nette » des exigences réglementaires.

 

Mark Furey, ministre de l'Entreprise et de Service Nouvelle-Écosse

 

Le ministre a dirigé la création d'un portail de services en ligne pour les restaurants, les lieux d'hébergement et les dépanneurs qui a permis aux entrepreneurs de ces secteurs se lançant dans les affaires d'épargner beaucoup de temps et d'argent.

 

D'après un rapport réalisé par la FCEI en 2015, le fardeau réglementaire coûte chaque année 37 milliards $ aux entreprises canadiennes. Les propriétaires de PME évaluent qu'environ 30 % de ce montant pourrait être réduit. Cette paperasserie excédentaire ou inutile représenterait des économies de 11 milliards $ pour les entreprises canadiennes.

Pour en savoir plus sur les activités organisées par la FCEI dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à la paperasserie, visitez fcei.ca/paperasse.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, Affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224 | Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.