Avis aux médias - Chercheurs de pointe et spécialistes de l'enseignement se réuniront à Calgary du 9 au 11 juin en vue d'améliorer le niveau d'alphabétisation des jeunes canadiens



    
        De nouvelles méthodes d'enseignement pour les spécialistes de la
                               petite enfance
    

    CALGARY, le 6 juin /CNW Telbec/ - Plus de sept millions de Canadiens
adultes vivent quotidiennement des problèmes de lecture et d'écriture.
D'éminents chercheurs, spécialistes de l'enseignement et responsables de
l'élaboration des politiques gouvernementales nord-américains se réuniront à
Calgary pour dévoiler des outils novateurs pour le développement des habiletés
du langage, de la lecture et de l'écriture chez les jeunes canadiens, en vue
d'appuyer le travail des spécialistes de la petite enfance d'un océan à
l'autre.

    
    EVENEMENT : 6e conférence annuelle du Réseau canadien de recherche sur le
                langage et l'alphabétisation

    DATES :     Du 9 au 11 juin 2007

    ENDROIT :   Hôtel Westin Calgary, 320, 4e avenue S.-O., étage
                "conférence"

    "La compétitivité future du Canada à l'échelle internationale repose sur
la capacité de nos enfants à communiquer convenablement. Nous devons renforcer
l'apprentissage des habiletés du langage, de la lecture et de l'écriture en
bas âge" souligne, Donald G. Jamieson, directeur général et directeur
scientifique du Réseau canadien de recherche sur le langage et
l'alphabétisation. Notre conférence annuelle est le plus important événement
de l'année dans le domaine du langage et de l'alphabétisation. Un nombre
important de chercheurs, de spécialistes de l'enseignement et de décideurs s'y
réunissent pour échanger sur les questions d'actualité en matière de langage
et d'alphabétisation. Cette concertation est essentielle à la réalisation de
notre objectif commun d'améliorer la qualité de vie de tous les enfants
canadiens.
    Voici les principaux points du programme de la conférence :

    - Lancement d'une trousse d'information multimédia conçue pour améliorer
      les activités d'enseignement dans les CPE à l'échelle du pays. Conçue
      en collaboration avec la Fédération canadienne des services de garde à
      l'enfance et destinée aux éducatrices et aux éducateurs de la petite
      enfance, la trousse Langage et alphabétisation : depuis la
      naissance...pour la vie, renferme des conseils, des techniques, des
      présentations sur CD-ROM et des fiches techniques sur la recherche de
      pointe dans le domaine du langage et de l'alphabétisation. La trousse a
      pour but d'aider le personnel des CPE à développer en bas âge un
      intérêt pour la lecture et l'écriture. Destinée aux enfants jusqu'à
      l'âge de six ans, la trousse sera distribuée sans frais dans les
      milieux de garde et les CPE d'un océan à l'autre. Le lundi 11 juin, de
      12 h 30 à 13 h 30, dans la salle Brittania/Belaire.

    - Lancement de l'Encyclopédie du langage et de l'alphabétisation, un site
      Web offrant une base de données centralisée et exhaustive de la
      recherche de pointe internationale en matière de langage et
      d'alphabétisation. Ce site Web a été développé en vue d'offrir une
      source unique et complète d'information à l'intention des intervenants,
      des planificateurs de services et des décideurs, qui ont tous besoin
      d'un accès facile à cette documentation en vue d'assurer le progrès
      dans ce domaine de recherche et d'activité. Le dimanche 10 juin, de
      10 h 30 à midi, dans la salle Eau Claire.

    - Animation d'un symposium sur l'alphabétisation autochtone, qui étudiera
      les enjeux du langage et de l'alphabétisation propres à la communauté
      autochtone, pour ensuite proposer des moyens d'améliorer les habiletés
      de lecture et d'écriture des jeunes autochtones. Le symposium
      comprendra des ateliers, un débat dirigé et un discours-programme
      prononcé par George Fulford, Ph.D., de l'Université de Winnipeg et de
      l'Université du Manitoba, et qui portera sur les effets des programmes
      d'immersion en langue autochtone. Le lundi 11 juin, de 8 h 30 à midi
      (discours-programme de 8 h 30 à 9 h 15), dans la salle
      Britannia/Belaire.

    - Présentation de séminaires à l'intention des spécialistes de
      l'enseignement et des éducatrices et éducateurs de la petite enfance et
      portant sur le développement du langage et l'alphabétisation et sur
      l'intervention auprès des enfants éprouvant des troubles du langage,
      ainsi qu'un symposium sur l'alphabétisation familiale. Ces activités
      seront présentées sous forme d'ateliers interactifs animés par des
      conférenciers de renommée internationale.

    - Discours-programme de la conférence prononcé par Susan B. Neuman, Ph.D,
      de l'Ecole d'éducation de l'Université du Michigan et ancienne
      secrétaire adjointe du département d'Education des Etats-Unis. Son
      discours, intitulé "Changing the odds for children at risk" (Augmenter
      les chances de réussite des enfants à risque), porte sur les sept
      éléments essentiels de l'intervention pour améliorer les possibilités
      de réussite de tous les enfants. De plus, Linda M. Phillips, Ph.D.,
      professeure titulaire de l'Université de l'Alberta et directrice du
      Centre canadien de recherche en alphabétisation, prononcera un discours
      sur le rôle de la famille dans les activités d'alphabétisation en bas
      âge.

    Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation, qui
fait partie des Réseaux de centres d'excellence du Canada, regroupe d'éminents
scientifiques, cliniciens, étudiants et éducateurs ainsi que des partenaires
des secteurs public et privé. Son mandat consiste à produire, à intégrer et à
diffuser la recherche scientifique et les connaissances afin d'améliorer et
maintenir le développement du langage et de l'alphabétisation des enfants au
Canada.

    Des entrevues et des séances de photos pourront certainement être
organisées sur demande. Les points saillants audio-visuels de la conférence
comprendront :

    - Une cérémonie sacrée pour l'ouverture du symposium sur
      l'alphabétisation autochtone (des séances de photos seront organisées
      suite à la cérémonie), le lundi 11 juin, dès 8 h 30, dans la salle
      Britannia/Belaire;

    - Le discours d'ouverture et le lancement officiel de la trousse d'outils
      Langage et alphabétisation : depuis la naissance...pour la vie, le
      lundi 11 juin, de 12 h 30 à 13 h 30, dans la salle Brittania/Belaire;

    - Des séquences filmées (DVD-CAM) d'enfants en situation d'apprentissage
      en CPE seront disponibles sur demande.


                             FICHE DOCUMENTAIRE

    Instantané statistique du langage et de l'alphabétisation

    - Selon Statistique Canada, plus de 25 % des Canadiens, soit 7 000 000 de
      nos concitoyens, éprouvent des difficultés de lecture et d'écriture, ce
      qui limite leurs possibilités d'avancement.

    - Une récente enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes
      indique qu'en augmentant de 1 % le taux moyen d'alphabétisation au
      Canada, la productivité de l'économie canadienne augmenterait de 2,5 %
      et le PIB canadien augmenterait de 1,5 %, ce qui ajouterait
      18 milliards de dollars annuellement à l'économie canadienne.

    - Statistique Canada souligne que les adultes dont les compétences en
      lecture et en écriture sont les plus faibles sont deux fois plus à
      risque d'être en chômage pour une période de six mois ou plus; par
      ailleurs, 33 % des adultes âgés de 15 ans et plus ne possèdent ni
      diplôme d'études secondaires, collégiales ou universitaires.

    - Des récentes études démontrent qu'en Ontario, 22 % des enfants de
      quatre et cinq ans possèdent des habiletés verbales jugées faibles - ce
      qui indique qu'ils sont plus à risque d'éprouver des difficultés en
      milieu scolaire. De plus, 32 % des étudiants ontariens de la 10e année
      obtiennent des résultats insuffisants dans les tests d'aptitude à lire
      et à écrire.

    Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation

    Le Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation a été
constitué par un groupe de chercheurs de pointe canadiens qui partageaient un
intérêt scientifique de longue date pour le langage et l'alphabétisation. Le
Réseau est constitué en société sans but lucratif et est dirigé par un conseil
d'administration dont les membres ont de l'expérience en affaires, en droit,
en comptabilité, en soins de santé, en journalisme ainsi que dans les secteurs
universitaire et public. Des activités de recherche se poursuivent dans plus
de 37 établissements du pays, avec la participation de 165 chercheurs, 300
étudiants et adjoints de projets et plus de 100 partenaires des secteurs
public, privé et bénévole. Le Réseau, qui a son siège social à l'université de
Western Ontario, recevra une subvention de 3,55 millions de dollars par an de
2005 à 2008.

    Les objectifs du Réseau

    - Créer des connaissances et les intégrer au savoir actuel pour améliorer
      les compétences linguistiques des enfants canadiens, ainsi que leurs
      capacités de lecture et d'écriture.
    - Etablir des réseaux de groupes d'intervenants pour faciliter la mise en
      application des résultats de la recherche.
    - Mesurer l'efficacité des pratiques traditionnelles dans le domaine et
      mettre en application les connaissances existantes pour créer de
      meilleurs programmes et protocoles d'éducation et de traitement.
    - Mettre sur pied des réseaux permanents à l'échelle fédérale et
      provinciale pour l'élaboration de politiques fondées sur la recherche
      scientifique.

    Principales activités du Réseau

    - Investir dans des projets pluridisciplinaires et optimiser les
      connaissances accessibles à tous les participants du Réseau.
    - Investir dans des ressources partagées et des technologies complexes
      pour les rendre accessibles aux chercheurs individuels.
    - Octroyer des fonds pour former des étudiants dans le domaine du langage
      et de l'alphabétisation, et favoriser l'émergence de la prochaine
      génération de spécialistes dans ce domaine.
    - Créer des liens entre les milieux de la recherche et de l'éducation,
      les cliniciens et les autres partenaires, ce qui permettra de
      concrétiser rapidement les résultats.
    - Promouvoir l'établissement de partenariats avec l'industrie, les
      associations dans les domaines de l'éducation et de la santé, les
      organismes de prestation de services, les organisations sans but
      lucratif et le gouvernement.

    Cinq domaines de recherche prioritaires

    Le Réseau a établi que des retombées socio-économiques positives étaient
liées à l'amélioration des compétences linguistiques et de l'alphabétisation
chez les jeunes enfants au Canada. Les Canadiens dont les compétences en
lecture et en écriture sont les plus faibles connaissent un taux de chômage
élevé (26 %) comparativement à ceux dont les compétences sont les plus élevées
(taux de chômage de seulement 4 %). Les priorités de recherche du Réseau
portent sur cinq groupes d'enfants dont le développement du langage et
l'alphabétisation est à risque :

      1. Les enfants autochtones
      Entre 40 et 50 % des enfants autochtones n'atteignent pas le niveau
      requis aux tests d'alphabétisation et de calcul de la 4e, de la 7e et
      de la 10e année. En outre, 75 % ne parviennent pas à obtenir leur
      diplôme d'études secondaires. Le fait de mettre l'accent sur le
      développement du langage et l'alphabétisation dès les premières années
      pourrait entraîner une différence marquée.

      2. Les enfants de familles d'immigrants

      A l'heure actuelle, 60 % de l'accroissement démographique au Canada est
      attribuable à l'arrivée d'immigrants. Pour la majorité d'entre eux, la
      langue maternelle n'est ni le français ni l'anglais. La plupart sont
      jeunes, ont de jeunes enfants ou envisagent de fonder une famille.
      Selon Statistique Canada, il faut de sept à huit ans aux enfants de
      familles d'immigrants pour atteindre la norme d'alphabétisation des
      Canadiens. A l'âge adulte, ce retard non rattrapé se traduit par un
      salaire inférieur de 20 % à celui des Canadiens de naissance.

      3. Les enfants appartenant à une minorité linguistique

      Les compétences de lecture et d'écriture et la capacité de calcul de
      48 % des Canadiens adultes francophones sont trop limitées pour leur
      permettre de comprendre la majorité des textes qu'ils rencontrent dans
      leurs activités courantes. Cette situation est particulièrement
      évidente à l'extérieur du Québec.

      4. Les enfants qui ont des besoins particuliers

      Des travaux de recherche montrent que 15 % des élèves de l'école
      secondaire de l'Ontario qui suivent le programme général ne réussissent
      pas le test d'alphabétisation de la 10e année et que 55 % de ceux
      inscrits au programme technique échouent le test de lecture. Le taux de
      décrochage scolaire au niveau des études secondaires a atteint près de
      30 % en 2005.

      5. Les enfants suivant un parcours d'apprentissage normal

      L'étude scientifique des enfants dont le développement social, physique
      et intellectuel de l'enfant suit un parcours dit normal peut produire
      des résultats qui mèneront à des interventions et des programmes
      d'enseignement qui aideront tous les enfants à réaliser leur plein
      potentiel.

    Pour en apprendre davantage, veuillez consulter le site Web
    www.cllrnet.ca
    




Renseignements :

Renseignements: Contacts médias: Gail Bergman ou Indira Tarachandra,
Gail Bergman PR, (905) 886-1340 ou (905) 886-4091, gbergman@gailbergmanpr.com

Profil de l'entreprise

RESEAU CANADIEN DE RECHERCHE SUR LE LANGAGE ET L'ALPHABETISATION

Renseignements sur cet organisme

RESEAUX DE CENTRES D'EXCELLENCE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.