Avis aux médias - Cérémonie de remise inaugurale de la Médaille polaire à Whitehorse

OTTAWA, le 6 juill. 2015 /CNW/ - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, présidera la cérémonie de remise inaugurale de la toute nouvelle Médaille polaire le mercredi 8 juillet 2015, à 10 h 30 (heure avancée du Pacifique - UTC/GMT - 7 heures), au Musée MacBride de l'histoire du Yukon (1124, rue Front) à Whitehorse, au Yukon.

« Les récipiendaires qui recevront la Médaille polaire nous ont aidés à resserrer nos liens avec le Nord du Canada et nous ont inspirés par leurs contributions et leurs efforts diversifiés, a déclaré le gouverneur général. Ils ont renforcé cette région vitale de notre pays et accru la résilience de ses communautés. Je serai très heureux de célébrer leurs réalisations à Whitehorse, une ville forte en potentiel. »

La nouvelle médaille sera remise à dix récipiendaires qui ont rendu des services extraordinaires dans les régions polaires et le Nord du Canada. La Médaille polaire, qui fait partie du Régime canadien de distinctions honorifiques, élève la façon dont nous reconnaissons les personnes qui contribuent aux communautés nordiques et favorisent notre compréhension du Nord canadien et de ses habitants. Elle met aussi en valeur leurs accomplissements dans l'exploration polaire et leurs découvertes scientifiques.

La liste des récipiendaires, leurs citations ainsi qu'une fiche d'information sur la Médaille polaire sont joints au présent avis aux médias. Pour en savoir davantage, visitez www.gg.ca/distinctions.

Les médias qui souhaitent couvrir l'évènement sont priés de confirmer leur présence au préalable au Bureau de presse de Rideau Hall et d'arriver au Musée MacBride de l'histoire du Yukon au plus tard à 10 h le jour de la cérémonie.

Pour obtenir une image de la Médaille polaire à haute résolution, veuillez cliquer ici.

 

LES RÉCIPIENDAIRES DE LA MÉDAILLE POLAIRE ET LEURS CITATIONS

Michel Allard
Québec (Québec)

Chercheur au Centre d'études nordiques et professeur de géographie à l'Université Laval depuis 1975, Michel Allard a grandement contribué à des projets de recherche sur l'impact de la fonte du pergélisol sur l'environnement naturel et sur les infrastructures, au Nunavik et au Nunavut. Ses études ont aussi porté sur la vulnérabilité des communautés inuites du Nunavut au réchauffement climatique et sur l'élaboration de stratégies d'adaptation.

Marianne Douglas
Whitehorse (Yukon)

Marianne Douglas est l'une des scientifiques de terrain en Arctique les plus expérimentés au Canada. Avec ses activités de sensibilisation du public, elle a contribué à promouvoir une meilleure compréhension du Nord canadien en diffusant son expertise sur les enjeux scientifiques, économiques, sociaux et culturels qui ont des répercussions sur le Nord. Elle a en outre réalisé des recherches approfondies dans les régions polaires du Sud.

John Geiger
Ryan Harris
Ottawa (Ontario)
Louie Kamookak
Gjao Haven (Nunavut)
Doug Stenton
Iqaluit (Nunavut)

John Geiger est le président de la Société géographique royale du Canada; Ryan Harris est un archéologue subaquatique principal à Parcs Canada; Louie Kamookak est un historien inuit; et Doug Stenton est le directeur du Patrimoine au gouvernement du Nunavut. Tous les quatre ont joué un rôle essentiel dans le succès de l'expédition 2014 dans le détroit de Victoria. Leur passion, leur dévouement et leur persévérance ont directement contribué à la découverte de l'épave du HMS Erebus de sir John Franklin, en septembre 2014, et ont permis de résoudre l'une des plus grandes énigmes de l'exploration polaire. Leurs efforts collectifs ont solidifié notre compréhension du Nord canadien et avivé l'intérêt national pour les découvertes à venir.

Shelagh Grant
Peterborough (Ontario)

Une historienne, chercheuse, auteure, réviseure et professeure auxiliaire, Shelagh Grant a enseigné l'histoire et les études canadiennes à l'Université Trent pendant 17 ans. Ses recherches universitaires l'ont conduite au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest, à l'île de Baffin et dans d'autres emplacements isolés de l'Arctique. La première historienne et la première femme à recevoir le Prix de la recherche scientifique sur le Nord, elle a joué un rôle actif au sein de divers comités consultatifs sur les politiques inuites, comités éditoriaux et comités de bourses d'études nordiques.

Gerald W. Kisoun
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)

Un aîné respecté, M. Kisoun a travaillé sans relâche pour faire connaître et comprendre le Nord canadien et ses habitants. En tant qu'agent de liaison communautaire à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, ce « leader » engagé et bénévole actif siège à de nombreux conseils, y compris le Programme d'aide aux exploitants inuvialuits, et assure la liaison avec les écoles de la région lors des foires scientifiques et des fêtes du patrimoine.

Anne Morgan
Whitehorse (Yukon)

Anne Morgan est un pilier des loisirs communautaires dans le Nord. En tant que directrice administrative de la Recreation Parks Association of Yukon, elle a considérablement contribué à l'élaboration de programmes et services durables dans les communautés rurales et éloignées. Une ardente défenseure de la vie active, elle est déterminée à promouvoir de saines habitudes de vie, en particulier chez les enfants et les jeunes.

Le sous-lieutenant Dorothy Tootoo
Rankin Inlet (Nunavut)

Le sous-lieutenant Dorothy Tootoo est l'officier responsable du programme des cadets à Rankin Inlet, au Nunavut. Manifestant un engagement infaillible à l'égard du programme, elle a fait appel à des aînés de la communauté afin d'établir un programme de mentorat. De plus, en tant que gestionnaire de la résidence au Collège de l'Arctique, elle fait tout en son pouvoir pour aider les étudiants à poursuivre leurs études et à atteindre leurs objectifs.

 

FICHE D'INFORMATION SUR LA MÉDAILLE POLAIRE

La Médaille polaire célèbre l'héritage nordique du Canada et reconnaît celles et ceux qui rendent des services extraordinaires dans les régions polaires et le Nord du Canada.

En tant que distinction honorifique officielle créée par la Couronne, la Médaille polaire fait partie du Régime canadien de distinctions honorifiques. Le programme a intégré et remplacé la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité créée en 2005 par la très honorable Adrienne Clarkson, alors gouverneure générale.

Le programme de la Médaille polaire est administré par la Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général.

Critères d'admissibilité et processus de nomination
La Médaille polaire reconnaît les personnes qui ont accru la compréhension des communautés nordiques du Canada et de ses habitants ou qui se sont employées à en faire la promotion.

Elle rend également hommage aux personnes qui ont enduré les rigueurs du climat polaire et apporté une contribution considérable à l'exploration et au savoir polaire, à la recherche scientifique et à la souveraineté du Canada dans le Nord.

Tout individu ou groupe peut proposer la candidature d'une personne admissible à recevoir la Médaille polaire. Elles sont acheminées à la Chancellerie des distinctions honorifiques tout au long de l'année et sont examinées par un comité consultatif, qui formule des recommandations à l'intention du gouverneur général. Les candidatures peuvent être soumises par courriel à
polar-polaire@gg.ca ou par la poste à la Chancellerie des distinctions honorifiques, Rideau Hall, 1, promenade Sussex, Ottawa (Ontario), K1A 0A1.

Description de la médaille
La Médaille polaire est une médaille octogonale en argent d'un diamètre de 36 mm dont la barre de suspension est ornementée d'une représentation de l'étoile du Nord avec des branches évoquant des grands vents, des courants d'eau et les aurores boréales.

Sur l'avers figure l'effigie contemporaine du souverain entourée de la mention de son titre royal canadien en lettres majuscules et du mot « CANADA », séparés par deux feuilles d'érable. Le pourtour de la médaille est décoré de petits denticules. Le revers illustre la goélette Saint-Roch de la Gendarmerie royale du Canada, représentée dans l'Arctique près d'un grand iceberg avec deux membres d'équipage qui se tiennent debout sur la glace. La médaille est suspendue à un ruban blanc et moiré de 32 mm de largeur.

Chaque attribution subséquente de la médaille à la même personne sera dénotée par une barrette en argent qui comporte une bordure en relief et, au centre, une feuille d'érable en argent.

Le dessin de la Médaille polaire a été réalisé par l'Autorité héraldique du Canada, au sein de la Chancellerie des distinctions honorifiques, à partir d'un concept du major Carl Gauthier de la Direction - Distinctions honorifiques et reconnaissance du ministère de la Défense nationale. La médaille est fabriquée par la Monnaie royale canadienne, dans ses installations d'Ottawa.

 

SOURCE Résidence du gouverneur général

Renseignements : Renseignements pour les médias : À Ottawa : Marie-Pierre Bélanger, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-998-9166, marie-pierre.belanger@gg.ca; À Whitehorse: Annabelle Cloutier, Bureau de presse de Rideau Hall, 613-301-2764 (cell.), annabelle.cloutier@gg.ca; Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

Profil de l'entreprise

Résidence du gouverneur général

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.