Autoroute Bonaventure: Un concept moins complexe, moins coûteux et tout aussi
emballant avance l'OCPM

MONTRÉAL, le 31 mars /CNW Telbec/ - C'est aujourd'hui que l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rend public le rapport de la consultation sur le projet de réaménagement de l'autoroute Bonaventure à la limite des arrondissements Sud-Ouest et Ville-Marie.

Rappelons que c'est à la demande de la Ville de Montréal que la Société du Havre de Montréal (SHM) a produit un avant-projet détaillé de réaménagement de l'autoroute Bonaventure. L'avant-projet propose de transformer l'autoroute en une grande artère urbaine entre les rues Saint-Jacques et Brennan et d'implanter dans les espaces ainsi libérés un quartier habité qui se voudra une nouvelle entrée sur le centre-ville. Il propose également d'aménager un corridor exclusif réservé au transport collectif dans l'axe de la rue Dalhousie.

La consultation publique a fait ressortir que la reconfiguration de l'ensemble de cet axe routier montréalais, qui joue actuellement un rôle fondamental du point de vue du transport collectif interrives, est d'une grande pertinence pour l'avenir de Montréal. Le concept présenté par la SHM a le mérite de viser de hauts standards d'aménagement. Cependant, la consultation publique a permis de mettre en évidence qu'il existe d'autres options pour atteindre les objectifs de la société, dans des versions moins complexes du concept d'aménagement, à moindre coût et résultant en un projet tout aussi emballant.

Une version, moins risquée financièrement, a donc retenue l'attention de la commission : celle d'un boulevard urbain, sans îlots centraux construits et permettant de regrouper les voies consacrées au transport collectif à l'intérieur même de l'emprise de l'actuelle autoroute, rendant ainsi caduque l'infrastructure prévue sur la rue Dalhousie. Ce scénario mettrait l'emphase sur la consolidation des quartiers déjà en voie de revitalisation et sur la création d'un boulevard s'ouvrant progressivement sur une découverte de la ville et de ses paysages, un boulevard ponctué d'œuvres d'art, en harmonie avec la charge historique qu'offre ce milieu, le berceau industriel du Québec et du Canada. La commission recommande d'en faire l'étude.

Le volet immobilier de l'avant-projet a été questionné pendant les consultations. Plusieurs témoignages reçus ont fait ressortir le peu de demande, à Montréal, pour des nouveaux projets de type centre-ville. Il existe actuellement une quantité déjà excédentaire de terrains prêts à développer, tant au centre-ville que dans le Quartier international et la Cité internationale. Plusieurs projets n'attendraient donc que la demande pour démarrer. L'absence de promoteurs pour le projet Bonaventure a été remarquée. Plusieurs craignent que les nouveaux îlots créés restent vacants longtemps. La concurrence est forte actuellement et le sera pour la prochaine décennie.

Pour ce qui est du volet résidentiel, l'attractivité et la convivialité des nouveaux milieux de vie ont aussi été mises en doute, notamment, à cause du climat sonore et de la concentration de particules fines dans les îlots centraux, qui seraient au-delà des normes de santé publique.

De l'avis de plusieurs incluant la commission, le scénario financier mériterait d'être révisé. Certains coûts pourraient avoir été sous-estimés ou ne pas avoir été pris en considération dans l'évaluation de la rentabilité du projet, notamment, les coûts d'acquisition des droits du CN et de Dépotium ainsi que les coûts de la mise en valeur des espaces du viaduc du CN, et les coûts de décontamination des terrains qui seraient vendus par la Ville. On croit également qu'une estimation plus serrée, d'une part des coûts de percement du tunnel Dalhousie et, d'autre part de la valeur marchande des terrains libérés, devrait être produite, en tenant compte de l'existence d'un surplus de terrains disponibles au centre-ville.

Enfin, dans des études assez récentes du promoteur, le projet Devimco à Griffintown a été considéré comme un facteur de succès pour les futurs espaces à bureaux, par son apport à la fois d'une masse critique de résidents et d'une destination commerciale. Or, ce projet a été considérablement réduit sans que la prévision des retombées n'ait été ajustée.

De manière plus générale, le projet de réaménagement de l'autoroute Bonaventure se situe aussi en interaction avec plusieurs autres grands projets de transport en gestation qui peuvent influencer de façon marquante la réponse aux besoins et, plus techniquement, la configuration et la fonctionnalité du boulevard proposé. Ces projets, la réfection du pont Champlain et de l'échangeur Turcot, le tram-train, le corridor tramway, le train rapide de la Rive-Sud (SLR), pourraient favoriser le transfert vers une solution de transport collectif efficace et contemporaine. Ils ont cependant des horizons temporels souvent imprécis.

La commission recommande à la Ville de prendre l'initiative, dans le cadre de la Communauté métropolitaine de Montréal, de développer le plus rapidement possible, une véritable stratégie métropolitaine du transport collectif qui permettrait, notamment, de mettre en œuvre plus à fond le plan de transport de Montréal.

L'Office a enregistré près de 700 présences de citoyens et de représentants d'organismes qui ont participé aux diverses séances publiques. La commission a reçu 59 mémoires. Les interventions proviennent de résidents et d'organismes oeuvrant dans les domaines du développement communautaire, de la revitalisation urbaine, de la protection du patrimoine, du logement, du transport, de la santé, du milieu des affaires et d'institutions publiques.

La commission tient à souligner la qualité de la participation du public et la rigueur des mémoires qui lui ont été soumis. Elle tient également à souligner la qualité et l'abondance de la documentation fournie par la SHM, qui a démontré son ouverture d'esprit tout au long des travaux et son souci de répondre aux demandes d'information.

Toute l'information disponible sur ce projet peut se trouver aux bureaux de l'Office et sur le site internet de l'Office au www.ocpm.qc.ca. Pour toute information contacter le 514 872-8510.

SOURCE Office de consultation publique de Montréal

Renseignements : Renseignements: Luc Doray, (514) 872-3568, Cell.: (514) 977-8365


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.