Aurizon présente ses résultats du deuxième trimestre 2008



    Actions cotées:
    Bourse de Toronto - symbole du téléscripteur - ARZ
    Bourse des Etats-Unis - symbole du téléscripteur - AZK
    Inscription aux Etats-Unis: (Dossier No.001-31893)

    VANCOUVER, le 8 août /CNW/ - Aurizon déclare ses résultats financiers
pour le deuxième trimestre 2008, qui ont été préparés sur la base
d'informations disponibles jusqu'au 5 août 2008. Le rapport et l'analyse par
la direction doivent être lus avec les états financiers annuels les plus
récents de la société.
    Parmi les faits saillants du deuxième trimestre, citons les activités
suivantes :

    
    -   Les flux de trésorerie découlant des activités d'exploitation ont
        augmenté à 19 M$, comparativement à 4,7 M$ au deuxième trimestre
        2007.

    -   Un bénéfice net de 5,6 M$, soit 0,04 $ par action, et un bénéfice net
        rajusté de 1,1 M$, soit 0,01 $ par action.

    -   Une production aurifère de 36 871 onces contre 42 144 onces au
        deuxième trimestre de 2007.

    -   Des coûts d'exploitation minière de 105 $ la tonne, comparables aux
        coûts de 106 $ la tonne au deuxième trimestre 2007 et inférieurs aux
        coûts de 110 $ la tonne au premier trimestre 2008.

    -   Les indicateurs de performance opérationnelle imposés par les
        prêteurs du projet ont été atteints.

    -   Une étude de préfaisabilité est mise de l'avant à Joanna.
    

    Au 30 juin 2008, Aurizon disposait d'encaisses totalisant 55,6 M$ dont
35,9 M$ sont sur des comptes affectés qui peuvent être utilisés pour financer
le projet Casa Berardi et pour le service de la dette du projet. Grâce à
l'atteinte des indicateurs de performance opérationnelle, les soldes
d'encaisse affectée, nets de six mois de remboursements du capital et des
intérêts, seront mis à la disposition de la société à la suite du prochain
remboursement de capital le 30 septembre 2008. La dette à long terme au 
30 juin 2008 s'élevait à 21,9 M$, en baisse de 51 % par rapport aux 44,9 M$ au
31 décembre 2007.
    "Aurizon a généré un autre trimestre de résultats solides en dépit de
teneurs d'or moins élevées qu'anticipées à Casa Berardi" a déclaré David Hall,
Président et directeur général. "Nous anticipons que la performance
opérationnelle connaîtra une amélioration dans la deuxième moitié de 2008, et
nous anticipons atteindre nos clibles de production pour l'année.  Toutefois,
les coûts d'opération seront quelque peu plus élevés, car nous connaissons le
même phénomène au niveau des pressions sur les coûts que vit actuellement
l'industrie minière."

    RESULTATS FINANCIERS

    Deuxième trimestre 2008

    Un bénéfice net de 5,6 M$, soit 0,04 $ par action, a été réalisé au
deuxième trimestre de 2008 comparativement à un bénéfice net de 7,0 M$, soit
0,05 $ par action, pour la même période en 2007. Les résultats d'exploitation
ont été influencés par une récupération des coûts d'offre d'achat d'entreprise
au montant de 3,2 M$ et des gains non monétaires sur dérivés de 1,3 M$, après
impôts. Après rajustements pour ces éléments, le bénéfice net du trimestre
s'est inscrit à 1,1 M$, soit 0,01 $ par action, par rapport à un bénéfice net
rajusté de 0,3 M$ ou 0,00 $ par action au même trimestre de 2007.
    Au cours du deuxième trimestre de 2007, notamment le 1er mai, Casa
Berardi a entrepris la production commerciale; les résultats comparatifs de
l'état des résultats reflètent donc deux mois de résultats d'exploitation de
Casa Berardi.
    Les revenus tirés de l'exploitation de Casa Berardi ont totalisé 36,3 M$
au deuxième trimestre de 2008 grâce à la vente de 41 217 onces d'or,
comparativement aux revenus de 18,6 M$ provenant de la vente de 26 000 onces
d'or au même trimestre de 2007. Le prix de réalisation moyen de l'or était de
869 USD l'once et le taux de change moyen entre le dollar canadien et le
dollar américain se situait à 1,01. 18 717 onces d'or vendues au prix moyen de
839 USD l'once découlant de la levée d'options sont comprises dans le prix de
réalisation moyen de l'or. Au deuxième trimestre de 2007, le prix de
réalisation moyen de l'or était de 666 USD l'once et le taux de change moyen
entre le dollar canadien et le dollar américain se situait à 1,08. La
production aurifère réelle du trimestre a été de 36 871 onces, ce qui n'est
pas autant que les 42 144 onces produites au cours de la même période en 2007,
en raison de l'exploitation séquentielle de chantiers à teneur basse.
    Les coûts d'exploitation au deuxième trimestre 2008 se sont élevés à 
18,1 M$, alors que les frais d'épuisement, la dépréciation et l'amortissement
("DD&A") se sont élevés à 8,7 M$. Sur la base d'un coût unitaire, les coûts
décaissés totaux par once d'or vendue se sont élevés à 436 USD et
l'amortissement DD&A était de 210 USD, pour un coût de production total de 
646 USD l'once.
    A la fin du deuxième trimestre de 2008, un léger fléchissement du cours
de l'or, la force du dollar canadien et l'expiration d'options sur l'or ont
résulté dans un gain non monétaire de 1,7 M$ en raison d'un recul du passif
non réalisé sur instruments dérivés net de 24,7 M$ à la fin de mars 2008 à
23,0 M$ au 30 juin 2008. Au même trimestre en 2007, le gain hors caisse sur
instruments dérivés était de 8,7 M$. Les instruments dérivés non destinés à
des fins de couverture comprennent les contrats sur l'or ainsi que les
contrats de protection contre le coût des devises étrangères, imposés comme
condition à l'octroi de la facilité de crédit de 75 M$ destinée à financer la
construction et le démarrage de la mine de Casa Berardi. Il n'existe aucune
obligation de marge en relation avec ces positions dérivées.
    Une diminution des coûts de rémunération par action au deuxième trimestre
de 2008 a compensé pour la hausse d'autres coûts administratifs et généraux
pour arriver à des coûts totaux de 3,3 M$, semblables à la même période en
2007. Les coûts de rémunération par action ont totalisé 1,5 M$ comparativement
à 2,0 M$ au cours de la même période en 2007.
    Des dépenses d'exploration de 2,9 M$, engagées à Joanna et à Kipawa, ont
été imputées aux résultats au cours du deuxième trimestre 2008,
comparativement à 1,1 M$ pour la même période de 2007.
    Parmi les autres revenus totalisant 4,6 M$ au deuxième trimestre 2008,
4,0 M$ proviennent d'une récupération des coûts d'offre d'achat d'entreprise
de 2006.
    Les impôts sur le revenu et les taxes sur les ressources pour le
trimestre se sont chiffrés à 3,3 M$ par rapport à 2,5 M$ au cours de la même
période en 2007. Des taxes minières provinciales (Québec) actuelles et futures
de 1,7 M$ ont été imputées aux résultats du deuxième trimestre de 2008, ainsi
qu'une charge d'impôt fédéral futur de 1,6 M$. Les impôts provinciaux n'ont
pas été appliqués puisque Aurizon bénéficie d'actifs fiscaux futurs non
réalisés.
    Les flux de trésorerie découlant des activités d'exploitation se
chiffraient à 19,0 M$ au deuxième trimestre, comparativement à 4,7 M$ pour la
même période en 2007. L'augmentation des flux de trésorerie était surtout
attribuable à un trimestre de pleine production commerciale à Casa Berardi, à
des prix de réalisation de l'or supérieurs et à la récupération des coûts
d'offre d'achat d'entreprise.
    Les dépenses d'investissement se sont élevées à 6,5 M$ au deuxième
trimestre, dont 6,2 M$ de capitaux de maintien à Casa Berardi. Casa Berardi
n'étant entrée en production commerciale qu'au 1er mai 2007, un mois de coûts
d'exploitation et trois mois de dépenses d'investissement totalisant 9,1 M$,
et un mois de ventes d'or totalisant 8,0 M$ ont été capitalisés au cours de la
même période en 2007.
    Conformément aux termes de la dette du projet, des comptes de caisse
affectés sont gardés pour financer l'exploitation de Casa Berardi. Ces
encaisses affectées ont augmenté de 15,2 M$ au deuxième trimestre de 2008 en
raison du flux de trésorerie généré par l'activité de Casa Berardi, hors
capitaux de maintien et coûts d'intérêts.
    L'ensemble des activités d'investissement s'est traduit par des sorties
de fonds de 21,6 M$, comparativement à 5,5 M$ au cours de la même période de
2007.
    Les activités de financement au cours du deuxième trimestre de 2008 ont
généré des rentrées de fonds nettes de 1,1 M$, la levée d'options d'achat
d'actions incitatives y ayant contribué de 1,4 M$ et une modification de la
dette à long terme ayant absorbé 0,3 M$. Au cours de la même période de 2007,
les activités de financement se sont traduites par une rentrée de fonds nette
de 0,1 M$.

    PREMIER SEMESTRE 2008

    Pour le semestre clos le 30 juin 2008, le bénéfice net a atteint 1,9 M$
ou 0,01 $ par action, comparativement à un bénéfice net de 7,6 M$ ou 0,05 $
par action pour la même période de 2007. Les résultats d'exploitation ont été
influencés par des pertes non monétaires de 6,6 M$ sur instruments dérivés,
une récupération des coûts d'offre d'achat d'entreprise au montant de 3,2 M$
et des gains sur change de 0,9 M$, après impôts. Après rajustements pour ces
éléments, le bénéfice net du premier semestre s'est inscrit à 4,4 M$, soit
0,03 $ par action, par rapport à un bénéfice net rajusté de 1,4 M$ ou 0,01 $
par action pour la même période en 2007.
    Les flux de trésorerie générés par l'exploitation au premier semestre de
2008 ont totalisé 34,5 M$, comparativement à des flux de trésorerie de 2,3 M$
pour la même période en 2007. Les résultats comparatifs reflètent deux mois de
flux de trésorerie provenant de Casa Berardi à la suite de son entrée en
production commerciale le 1er mai 2007.
    Les activités d'investissement au premier semestre de 2008 ont totalisé
15,1 M$, dont 10,4 M$ étaient des dépenses en capital, 4,1 M$ étaient
consacrés aux soldes d'encaisse affectée et 0,5 M$ ont été payés au titre
d'une réévaluation des crédits d'impôt remboursables. Au cours de la même
période en 2007, les activités d'investissement se sont élevées à 0,4 M$ en
conséquence de rentrées de fonds générées par la capitalisation de quatre mois
de flux de trésorerie nets de production minière pré-commerciale et de la
réception de crédits de taxes minières du Québec; celles-ci ont été réduites
par des sorties de fonds liées aux dépenses d'investissement et au financement
des soldes d'encaisse affectée.
    Les activités d'investissement au cours du premier semestre de 2008 ont
résulté dans une sortie de fonds nette de 24,5 M$ en raison d'un remboursement
du capital de la dette de 26,7 M$ le 31 mars 2008, allégé par la levée
d'options d'achat d'actions incitatives totalisant 2,3 M$. Au cours de la même
période de 2007, les activités d'investissement ont entraîné une sortie de
fonds nette de 1,1 M$ attribuable à la capitalisation de quatre mois de
charges d'intérêt associées à la ligne de crédit, dont le montant a été réduit
par la levée d'options d'achat d'actions incitatives et un accroissement de la
ligne de crédit.

    RES

SOURCES DE TRESORERIE ET LIQUIDITE Au 30 juin 2008, les espèces et quasi-espèces totalisaient 19,7 M$, comparativement à 24,8 M$ au début de l'exercice. Par ailleurs, les encaisses affectées relatives à la dette de Casa Berardi s'élevaient à 35,9 M$ comparativement à 31,8 M$ au 31 décembre 2007. Aurizon disposait d'un fonds de roulement de 25,9 M$ au 30 juin 2008, comparativement à 31,9 M$ à la fin de 2007. Deux paiements du capital de la dette dus en septembre 2008 et en mars 2009 totalisant 21,4 M$ sont inclus dans le passif courant, comparativement à des paiements du capital de 25,7 M$ inclus au passif courant à la fin de 2007. En février 2008, un amendement aux modalités de la dette a permis de modifier certains indicateurs de performance opérationnelle à Casa Berardi, qui a repoussé l'échéance pour l'atteinte de ces performances du 31 janvier 2008 au 30 septembre 2008 et a permis de prévoir un remboursement en capital complémentaire de 15,0 M$ le 31 mars 2008. Ce remboursement de capital complémentaire, avec le remboursement prévu, a entraîné un remboursement total de 26,7 M$ le 31 mars 2008. Puisque le remboursement anticipé complémentaire a été appliqué à la fin du calendrier de paiement, l'échéance finale de la dette est passée du 30 septembre 2010 au 31 mars 2010. Les indicateurs de performance opérationnelle au titre de la dette ayant été remplis au cours du deuxième trimestre de 2008, certains fonds seront libérés dans les comptes d'encaisse affectée après le prochain remboursement du capital le 30 septembre 2008. La société sera tenue de conserver un solde d'encaisse affectée équivalent aux remboursements en capital et en intérêts qui sont échus dans les six prochains mois. La dette à long terme au 30 juin 2008 s'élevait à 21,9 M$, dont 20,6 M$ de dette du projet, 1,2 M$ d'aide gouvernementale remboursable et 0,1 M$ en contrats de location-acquisition de matériel. Opérations Casa Berardi a produit 36 871 onces d'or au deuxième trimestre 2008, dont 41 217 onces ont été vendues au prix moyen de 869 USD l'once. Depuis la mise en service de l'usine en novembre 2006, Casa Berardi a produit 256 145 onces d'or. La capacité de traitement d'or à l'usine au cours du deuxième trimestre 2008 a augmenté à 160 054 tonnes par rapport à 134 569 tonnes au cours de la même période de 2007, un taux de production journalier stable de 1 800 tonnes par jour ayant été atteint. Une teneur moyenne en or de 7,7 grammes/tonne a été obtenue au deuxième trimestre de 2008; la teneur de 8,6 grammes/tonne prévue pour 2008 n'a donc pas été atteinte, en raison de l'exploitation de chantiers à faible teneur suite à des modifications à la séquence des chantiers minés. Les récupérations en usine se situaient en moyenne à 92,7 %, au deuxième trimestre 2008. Ces données sont en comparaison à des teneurs en or de 10,3 grammes/tonne et à des récupérations en usine de 93,8 % au deuxième trimestre 2007. Les coûts décaissés totaux, en fonction de l'or vendu, s'élevaient à 436 USD par once au deuxième trimestre de 2008; ils sont donc 10 % plus élevés que prévu et aussi plus élevés que les coûts de 298 USD par once du deuxième trimestre of 2007, principalement à cause de teneurs inférieures en or. Les coûts unitaires d'exploitation minière au deuxième trimestre 2008 se sont élevés à 105 $ la tonne; ils sont ainsi comparables aux coûts de 106 $ la tonne au deuxième trimestre 2007 et inférieurs aux coûts de 110 $ la tonne au premier trimestre 2008. La marge de profit d'exploitation par once a augmenté de 18 % pour passer de 368 USD par once à 433 USD par once au deuxième trimestre de 2007 grâce à des prix de réalisation de l'or supérieurs. PERSPECTIVES Selon les résultats du premier semestre et le plan minier pour le reste de l'année, il est attendu que Casa Berardi devrait atteindre les objectifs prévus avec une production d'environ 160 000 - 165 000 onces d'or à un coût décaissé total estimé de 420 USD l'once (environ 5 % de plus que selon les estimations antérieures), à un taux de change CAD/USD à parité. La limitation des coûts continue à poser un défi, en raison des pressions importantes au niveau des coûts que connaît l'industrie minière. Les coûts en capitaux de maintien à Casa Berardi sont estimés au total à 15,4 M$ en 2008, principalement pour le développement des portions supérieure et inférieure de la zone 113 et de la zone Lower Inter. Une injection additionnelle de 2,6 M$ est prévue pour les infrastructures et les améliorations d'équipements, alors que 0,4 M$ ira aux améliorations du bassin à résidus miniers. Les travaux souterrains devraient atteindre 8 100 mètres en 2008, y compris 4 000 mètres de rampes, 3 100 mètres d'extraction et 1 000 mètres de levage. Aurizon prévoit investir plus de 20 M$ en fonds de roulement dans des activités de développement et d'exploration de ses propriétés en 2008, duquel un montant d'environ 10 M$ sera porté aux dépenses. Au total, on prévoit forer plus de 115 000 mètres. A Joanna, deux foreuses sont actuellement en exploitation sur la propriété, réalisant des forages intercalaires dans les limites du contour des ressources minérales existantes du bloc Est et le long de sa prolongation latérale. Les résultats du programme actuel de forage intercalaire seront publiés au troisième trimestre et intégrés dans une actualisation de l'estimation des ressources minérales plus tard dans l'année. Cinq forages ont été récemment effectués dans le sens du pendage du bloc Est pour tester le potentiel de teneur élevée sous le niveau des 500 mètres. Une étude de préfaisabilité sera mise en route sur réception d'une actualisation de l'estimation des ressources minérales au quatrième trimestre 2008. Aurizon prévoit d'avoir terminé l'étude de préfaisabilité au cours du deuxième trimestre 2009. La position financière de la société au 30 juin 2008 et les flux de trésorerie d'exploitation attendus de Casa Berardi au cours des douze prochains mois devraient permettre à Aurizon de faire face à ses obligations financières à mesure qu'elles sont dues et également de financer ses programmes d'exploration planifiée et de capital. Conférence téléphonique La direction d'Aurizon tiendra une conférence téléphonique et une webémission en direct à l'intention des analystes et des investisseurs, le vendredi 8 août 2008, à 11 h, heure normale du Pacifique (14 h heure normale de l'Est), pour passer ses résultats et ses projets en revue. Vous pouvez vous joindre à la conférence téléphonique en contactant le téléphoniste, au 416 644-3420 ou au numéro sans frais 1 866 249-5221, dix (10) minutes avant le début prévu de la conférence téléphonique. La conférence téléphonique sera diffusée sur le Web et vous pourrez y accéder en vous rendant sur le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com, ou à l'adresse suivante : www.newswire.ca/en/webcast/viewEvent.cgi?eventID=2360820. Les personnes désireuses d'écouter ultérieurement un enregistrement de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 416 640-1917 ou le 1 877-289-8525 (mot de passe 21279610 suivi du carré). Cette version enregistrée sera disponible jusqu'au mercredi 15 août 2008. Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est concentrée sur le développement de projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, l'un des territoires miniers les plus favorables et l'une des régions aurifères et de métaux communs les plus prolifiques au monde, et sur l'augmentation de l'ensemble de ses actifs par le biais de transactions rentables. Les actions d'Aurizon se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole "ARZ" de même qu'à l'American Stock Exchange sous le symbole "AZK". Vous trouverez de plus amples informations sur Aurizon et ses propriétés sur le site Web d'Aurizon à http://www.aurizon.com. Enoncés prospectifs Ce rapport contient des "énoncés prospectifs", y compris, sans toutefois s'y limiter, les prévisions de la société concernant le cours de l'or, ses plans stratégiques, ses objectifs et calendriers de production, ses coûts d'exploitation minière, ses dépenses d'investissement, ses programmes de travaux, ses budgets de prospection et ses autres estimations et prévisions afférentes aux activités futures de la société. Les énoncés prospectifs expriment, à la date de ce rapport, les plans, les estimations, les prévisions, les projections, les attentes ou les croyances de la société par rapport à des événements ou résultats futurs et reposent sur des prémisses que la société juge raisonnables. Il reste que les énoncés prospectifs comportent un certain nombre d'incertitudes et de risques, et nous ne sommes pas en mesure d'en assurer l'exactitude ou de garantir que les attentes seront comblées; la société n'est aucunement tenue d'actualiser lesdits énoncés prospectifs. Par conséquent, les résultats réels et les événements à venir pourraient différer matériellement de ceux qui sont anticipés dans de tels états financiers. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements soient fort différents des attentes exprimées ou sous-entendues par les énoncés prospectifs incluent, sans toutefois s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations du prix marchand des métaux précieux, les risques et dangers propres à l'industrie minière, les risques et dangers propres à l'environnement, les incertitudes dans le calcul des réserves minérales et des ressources, les besoins de financement additionnel, les risques de délais de construction et autres risques plus précisément détaillés au formulaire d'information qu'Aurizon remet annuellement à la Commission des valeurs mobilières des provinces de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, ainsi qu'au rapport annuel d'Aurizon sur le formulaire 40-F déposé à la United States Securities and Exchange Commission. Ces documents sont disponibles sur Sedar à www.sedar.com et sur Edgar à www.sec.gov/. MISE EN GARDE DESTINEE AUX LECTEURS AMERICAINS A titre de société de Colombie-Britannique, l'entreprise est assujettie à certains règlements émis par la Commission des valeurs mobilières de Colombie-Britannique ("BC Securities Commission"). La société est tenue de fournir une information détaillée sur ses propriétés, dont la minéralisation, les forages, l'échantillonnage et analyses, la sécurité des échantillons, et les estimations des ressources et des réserves minérales. De plus, la société décrit les ressources minérales associées à ses propriétés en utilisant une terminologie telle que "selon les indications" ou "selon les déductions", termes reconnus par la réglementation canadienne mais non reconnus par la SEC (United States Securities and Exchange Commission). Mise en garde destinée aux investisseurs américains concernant les ressources minérales La SEC permet aux sociétés minières, dans leurs enregistrements auprès d'elle, de ne divulguer que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. La société peut utiliser dans ce document certains termes comme "ressources minérales", "ressources minérales indiquées" et "ressources inférées" qui sont reconnus et mandatés par les organismes de régulation canadiens de valeurs mobilières, mais non reconnus par la SEC. Ce rapport pourrait utiliser le terme ressources "indiquées". Les lecteurs américains sont prévenus que bien que le terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas présumer qu'une quelconque partie ou l'ensemble des gisements miniers de cette catégorie seront convertis en réserves minérales. Ce rapport pourrait également utiliser le terme ressources "inférées". Les lecteurs américains sont prévenus que bien que le terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Les "ressources inférées" présentent à la fois une grande incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité légale et économique. Il est impossible d'assumer que la ressource minérale inférée, en tout ou en partie, passera un jour à une catégorie supérieure. Selon les règlements canadiens, les estimés de ressources minérales inférées ne peuvent pas former la base d'études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf en de rares occasions. Les investisseurs américains sont prévenus de ne pas présumer que cette ressource inférée existe, en tout ou en partie, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Renseignements :

Renseignements: MINES AURIZON LTEE, Suite 3120, 666 Burrard Street, Park
Place, Vancouver, Colombie-Britannique, V6C 2X8; Pour de plus amples
informations, communiquer avec David P. Hall, président, ou Ian S. Walton,
directeur financier, Téléphone: (604) 687-6600, Sans frais: 1-888-411-GOLD,
Télécopieur: (604) 687-3932, Site Web: www.aurizon.com, Courriel:
info@aurizon.com; ou Renmark Financial Communications Inc., 2080 Rene-Levesque
Blvd. West, Montreal, QC, H3H 1R6, Barry Mire: bmire@renmarkfinancial.com; Jen
Power: jpower@renmarkfinancial.com; Média - Vanessa Napoli:
vnapoli@renmarkfinancial.com, Tel: (514) 939-3989, Fax: (514) 939-3717

Profil de l'entreprise

MINES AURIZON LTEE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.