Au Québec, en moyenne, 20% des accidents surviennent dans le secteur de la construction - Un travailleur de Construction Michel Lacroix inc. chute dans une trémie : la CSST identifie deux causes



    GATINEAU, QC, le 5 mai /CNW Telbec/ - M. Yves Lacroix, conducteur pour
l'entreprise Construction Michel Lacroix inc., meurt alors qu'il nettoie la
trémie (déversoir) d'un convoyeur. En effet, le 3 juillet 2008, le travailleur
fait une chute dans la trémie du convoyeur et est déchiqueté par les
composantes mécaniques du tambour de queue en rotation. Rappelons qu'au
Québec, chaque année, en moyenne, 20% des accidents surviennent dans le
secteur de la construction.

    Déchiqueté
    ----------

    Le jour de l'accident, M. Yves Lacroix conduit le véhicule de transfert
de matériaux (VTM) utilisé pour transférer le chargement d'enrobé (asphalte)
lors de travaux de réfection et de remplacement de revêtement bitumineux. En
fin de journée, M. Lacroix et son compagnon de travail doivent nettoyer la
trémie (déversoir) du convoyeur. M. Lacroix gare le véhicule dans une
clairière. Quelque temps plus tard, son collègue l'aperçoit sur la structure
métallique du convoyeur de chargement alors que celui-ci est toujours en
marche. Soudain, M. Lacroix fait une chute dans la trémie. Son collègue entend
un cri et, ne voyant plus son compagnon, il arrête le moteur du VTM. Il
découvre le travailleur mort, déchiqueté.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer cet
accident. D'une part, la gestion de la santé et de la sécurité associée à
l'utilisation du VTM est déficiente. D'autre part, la méthode de nettoyage de
la trémie de réception de l'enrobé (asphalte) est improvisée et dangereuse.

    La CSST exige l'utilisation d'une méthode sécuritaire
    -----------------------------------------------------

    Le jour de l'accident, la CSST ordonne que les lieux de l'accident
demeurent tels quels et interdit l'utilisation ou la modification du VTM. La
CSST autorise l'utilisation du VTM quelque trois mois plus tard à la suite de
la mise en place de diverses mesures de sécurité et d'attestations de
conformité. Une interdiction d'accès en hauteur au véhicule demeure en vigueur
en raison des dangers de chutes et de l'absence de système de protection
contre les chutes.
    La CSST considère que l'entreprise Construction Michel Lacroix inc. a agi
de façon à compromettre la sécurité des travailleurs. En conséquence, un
constat d'infraction lui a été délivré. L'employeur s'expose donc à une amende
qui peut varier de 5 000 $ à 20 000 $ pour une première offense et entre 10
000 $ et 50 000 $ en cas de récidive.

    Sur les chantiers : Tout faire pour qu'il n'arrive rien !

    La CSST rappelle l'importance pour les entreprises de se doter d'un
programme de cadenassage des équipements avant d'entreprendre tout travail de
réparation, d'entretien, de maintenance ou de déblocage dans la zone
dangereuse d'une machine. De plus, la CSST rappelle également qu'il importe
que les travailleurs et les personnes qui les encadrent soient formés et que
la supervision des travaux soit assurée.
    Au Québec, le secteur de la construction demeure l'un des plus touchés
par les accidents et les maladies du travail. Pourtant, ces lésions
professionnelles peuvent être évitées par une gestion permanente de la santé
et de la sécurité sur les chantiers. Pour ce faire, l'employeur, le maître
d'oeuvre et les travailleurs doivent faire équipe et participer à
l'identification et au contrôle des dangers. Bref, il faut Tout faire pour
qu'il n'arrive rien ! Le site Web de la CSST (www.csst.qc.ca/construction)
livre des informations supplémentaires sur le plan d'action construction mené
par la CSST.

    
    Source :  Christiane Bernard
              Direction régionale de l'Outaouais - CSST
              Tél. : 819 778-8600, poste 8602
    
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 41




Renseignements :

Renseignements: Christiane Bernard, Direction régionale de l'Outaouais -
CSST, (819) 778-8600, poste 8602

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.