Au Québec en 2008, 4 accidents mortels au travail sont dus à des équipements non cadenassés - Un travailleur perd la vie lorsque sa plateforme élévatrice est renversée : cadenasser aurait fait la différence!



    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - Le renversement d'une plateforme
élévatrice, à la suite de l'ouverture d'une porte de garage, est à l'origine
de l'accident ayant causé le décès de M. David Reid, le 24 octobre 2008, alors
qu'il était à l'emploi de la compagnie Technologie Lanconnect Inc.
L'interrupteur de la porte n'avait pas été cadenassé en position d'arrêt.
    A la suite de l'enquête sur cet accident, la CSST rappelle que le
cadenassage est une mesure de prévention pour contrer les blessures causées
par le dégagement intempestif d'une source d'énergie lors de l'installation,
de l'entretien ou de la réparation d'une machine, d'un équipement ou d'un
procédé industriel. C'est près de 4300 accidents de ce genre qui sont survenus
au Québec en 2008.

    La plateforme élévatrice est renversée par l'ouverture d'une porte de
    ---------------------------------------------------------------------
    garage
    ------

    Le jour de l'accident, deux travailleurs de la compagnie Technologie
Lanconnect Inc. s'affairent à remplacer un câble du réseau informatique au
plafond d'un garage attenant à un entrepôt de la compagnie Métro Richelieu
Inc. Alors qu'un seul travailleur prend place sur la plateforme élevée à la
hauteur du plafond, la porte de garage devant laquelle les travaux
s'effectuaient s'ouvre. Des manoeuvres pour arrêter l'ouverture de la porte
sont tentées sans succès. La porte continue alors d'ouvrir, pousse la
plateforme élévatrice, puis la fait basculer, ce qui projette M. Reid au sol.
Ce dernier succombe quelques heures plus tard de ses blessures à la tête.

    Un travail mal planifié, des travailleurs mal informés
    ------------------------------------------------------

    L'enquête de la CSST a permis d'établir que la planification des travaux
tant du contractant (Métro Richelieu Inc.) que de l'entrepreneur (Technologie
Lanconnect Inc.) est déficiente, notamment pour ne pas avoir réalisé une
analyse de risques associés au travail sur une plateforme élévatrice à
proximité d'une porte de garage fonctionnelle. De plus, la formation et
l'information des travailleurs concernant la procédure de cadenassage sont
déficientes.

    La CSST exige l'élaboration de méthodes de travail
    --------------------------------------------------

    Pour qu'elle puisse continuer à utiliser une plateforme élévatrice, la
CSST a exigé de la compagnie Technologie Lanconnect Inc. qu'elle élabore des
directives écrites concernant le travail en hauteur ainsi que le cadenassage,
puis qu'elle forme ses travailleurs. Ces directives doivent comporter une
analyse de risques préalable au début des travaux. La CSST a aussi exigé de la
compagnie Métro Richelieu Inc. qu'elle élabore une procédure de cadenassage
spécifique pour tout travail d'entretien exécuté sur les portes de garage ou
dans leur environnement et qu'elle resserre l'encadrement de ses
entrepreneurs. La CSST considère que Technologie Lanconnect Inc. et Métro
Richelieu Inc. ont agi de façon à compromettre la sécurité des travailleurs.
En conséquence, des constats d'infraction leur ont été délivrés. Pour ces
infractions, l'amende peut varier de 5 000 $ à 20 000 $ pour une première
offense ou de 10 000 $ à 50 000 $ en cas de récidive.

    Votre vie est en jeu. Cadenassez !
    --------------------------------

    Voilà le message que la CSST livre aux milieux de travail depuis octobre
2008. Chaque année, un trop grand nombre de travailleurs se blessent ou
meurent à cause d'une source d'énergie non maîtrisée, lors de travaux
d'installation, d'entretien ou de réparation. Une procédure de cadenassage
adéquate permettrait d'éviter ces accidents graves. Le site Internet de la
CSST livre des informations supplémentaires relatives au cadenassage.
(http://www.csst.qc.ca/portail/fr/prevention/cadenassage/accueil.htm)

    
    Source :  Francine Brousseau
              Direction régionale de Montréal-2 - CSST
              Tél. : 514 906-3280
    
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Francine Brousseau, Direction régionale de Montréal-2 -
CSST, (514) 906-3280

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.