Au Québec, chaque année, 15 travailleurs meurent coincés - Un travailleur meurt coincé lors de la collecte des matières recyclables: la CSST demande que les dispositifs de commande des camions soient sécuritaires et vérifiés régulièrement



    SHERBROOKE, le 4 juin /CNW Telbec/ - La défaillance du dispositif de
commande du verseur de bac est à l'origine du décès de M. Jean Yergeau. Ce
dernier, copropriétaire de l'entreprise Transport Yergeau, a été retrouvé
coincé par le verseur de bac de son camion le 28 juin 2007 alors qu'il
ramassait des matières recyclables à l'école Masson de Danville. Pour éviter
d'autres accidents semblables, la CSST demande aux fabricants de camions de
s'assurer de la fiabilité des dispositifs de commande. En moyenne au Québec,
au cours des cinq dernières années, 15 travailleurs sont morts coincés par un
objet ou un équipement.

    Coincé contre son camion
    ------------------------

    Le jour de l'accident, M. Jean Yergeau ramasse des matières recyclables
dans la municipalité de Danville à l'aide d'un camion-benne muni de deux
verseurs de bacs. Durant sa tournée, l'opérateur du camion s'arrête à l'école
Masson. Alors qu'il transvide le contenu d'un bac et que celui-ci se trouve en
position haute, du papier déborde de la trémie et tombe par terre. M. Yergeau
relâche alors la manette de commande du verseur et se dirige vers le côté de
la trémie. C'est à ce moment que le verseur de bac redescend subitement et
vient coincer le travailleur. Quelques minutes plus tard, le concierge de
l'école arrive sur place et retrouve M. Yergeau coincé par le verseur. Les
secours sont appelés et la victime est transportée à l'hôpital où son décès
est constaté.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir deux causes pour expliquer cet
accident. D'une part, une défaillance de la valve du verseur entraîne un
mouvement inattendu. Alors qu'une valve fonctionnant parfaitement aurait
arrêté tout mouvement du verseur, celle-ci a inversé le mouvement du verseur
de bac, coinçant le travailleur. D'autre part, la façon dont le verseur de bac
est conçu fait en sorte qu'une zone de coincement est accessible durant les
manoeuvres.

    Remplacement et entretien des valves
    ------------------------------------

    A la suite de cet accident, le camion a été remisé en fourrière et le
remplacement des pièces défectueuses a été exigé.
    De plus, la CSST a demandé au fournisseur d'informer les utilisateurs de
ce type d'équipement du danger et de la nécessité d'un entretien périodique de
la valve. Elle lui a aussi demandé d'inclure une section sur l'entretien de la
valve dans le manuel d'utilisateur.

    Prévenir les dangers
    --------------------

    Pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise, la CSST informera
l'Association sectorielle paritaire Transport et entreposage des conclusions
de son enquête au bénéfice des employeurs du secteur de la collecte sélective
et pour la mise en place des mesures de prévention appropriées lors de la
collecte.
    Comme le dispositif de commande à action maintenue est utilisé pour
garder le travailleur en dehors de la zone de coincement durant les manoeuvres
du verseur, la CSST demande aux fabricants de camions de collecte de s'assurer
de la fiabilité de ces dispositifs.
    -%SU: SAN,LBR
    -%RE: 39




Renseignements :

Renseignements: Lisanne Côté, Direction régionale de l'Estrie - CSST,
(819) 821-5000 poste 5041, 1-800-668-3090

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.