Au Québec, 93 % des adolescents déclarent boire rarement des boissons énergisantes voire jamais(i)

Comprendre toutes les sources de caféine continue d'être un défi pour les consommateurs

MONTRÉAL, le 31 janv. 2012 /CNW/ - Selon l'Association canadienne des boissons (ACB) les récentes données publiées par le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) indiquent que le taux de consommation actuel de boissons énergisantes parmi les adolescents québécois est bien inférieur à celui que la Coalition québécoise sur la problématique du poids (CQPP)  à cité dans les média la semaine dernière. La recherche du RSEQ réaffirme également que pour les adolescents, comme pour les adultes, la caféine provient de sources variées, et que l'on pourrait simplifier à l'extrême des problèmes complexes si l'on singularisait une catégorie de produit parmi tant d'autres.

Réalisé sur un groupe de 10 000 adolescents âgés de 13 à 17 ans, le sondage du RSEQ montre quei :

  • 1 % des adolescents consomment des boissons énergisantes quotidiennement
  • 1 % des adolescents en consomment 3 à 4 fois par semaine
  • 5 % en consomment 1 à 2 fois par semaine
  • 28 % n'en consomment que rarement
  • 65 % n'en consomment jamais

« La semaine dernière, dans un message lancé par la Coalition québécoise sur la problématique du poids (CQPP), on a voulu faire croire à la population quelque chose qui n'était pas vrai », a déclaré Justin Sherwood, président de l'ACB. « La recherche réalisée par le RSEQ, qui s'est penchée sur les habitudes de consommation de boissons énergisantes parmi plus de 10 000 adolescents du Québec, démontre que les adolescents en consomment en général très peu. »

Consommation de caféine : 90 % provient du café et du thé
Selon Santé Canada, 90 % de la caféine consommée par les adultes provient du café et du théii. Bien que l'étude du RSEQ n'ait pas examiné la consommation de café et de thé chez les adolescents, les faibles niveaux de consommation de boissons énergisantes (boissons qui contiennent moins de caféine par volume qu'un café filtré) suggèrent que la consommation de caféine par les adolescents suit une tendance parallèle à celle des adultes, la majorité de la caféine consommée provenant du café, du thé ou d'autres sources. Le café des grandes chaînes peut contenir des niveaux de caféine allant de 100 mg à 400 mg ou plus par portion - une tasse de contenance moyenne de Tim Hortons (14 oz) contient 200 mg de caféine et on retrouve de la caféine dans des boissons de spécialité qui ne sont pas normalement associées à la caféine, par exemple, une tasse Grande (contenance moyenne) de Mocha au chocolat blanc de Starbucks contient 150 mg de caféine.

Habitudes de consommation de boissons
La recherche du RSEQ ne portait malheureusement pas sur les habitudes de consommation de lait et de jus de fruits des adolescents. Selon la recherche réalisée par Statistiques Canada, environ 20 %iii de l'apport calorique des adolescents provient de toutes les boissons - y compris le lait, les jus de fruits à 100 %, les jus à saveur de fruits, les boissons gazeuses traditionnelles et les autres boissons. Cette étude montre que pour les adolescents de 14 à 18 ans, le lait, le jus et l'eau représentent plus de 60 % des boissons consommées, et pour les jeunes de 9 à 13 ans, le lait, l'eau et les jus de fruits à 100 % représentent 68 % de leur consommation de boissons.

Grâce à une série de mesures concrètes et efficaces, l'industrie des boissons s'est engagée à promouvoir un style de vie sain et actif caractérisé par la prise de décisions éclairées en matière de boissons.

« Nos sociétés membres ont déployé de nombreux efforts pour veiller à ce qu'il existe une grande variété de produits qui répondent aux besoins de chacun en matière d'hydratation », poursuit M. Sherwood. « En fait, des procédés d'innovation ont permis à nos membres de réduire le contenu calorique de leurs gammes de produits de 25 %iv, avec les boissons sans calories, à faible teneur en calories, à calories réduites et à portion contrôlée. »

En février 2011, l'ACB et ses membres ont lancé Les calories, nous en faisons une chose claire!, une initiative qui a pour but d'afficher l'information calorique sur l'étiquette avant du contenant, aidant ainsi les Canadiens à comprendre le contenu en calories et la portion du produit qu'ils achètent. Cette initiative est actuellement mise en œuvre dans l'ensemble du pays, le nouvel étiquetage des emballages devant être terminé d'ici la fin 2012.

L'initiative Les calories, nous en faisons une chose claire! vient s'ajouter à une série d'actions concrètes et efficaces mises en œuvre par l'industrie des boissons du Canada, dont les suivantes :

  • Les sociétés membres de l'ACB se sont engagées à respecter des normes de marketing mondiales qui interdisent le marketing de boissons - autres que les jus de fruits, le lait et l'eau - dans les media destinés aux enfants de moins de 12 ans. En outre, de nombreuses compagnies de boissons participent à l'Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants canadiens, laquelle limite encore davantage la commercialisation auprès des enfants de moins de 12 ans.
  • Grâce aux Lignes directrices de l'industrie pour la vente de boissons dans les écoles, l'ACB et ses membres ont respecté leur engagement de retirer les boissons gazeuses traditionnelles des écoles élémentaires, intermédiaires et secondaires du pays, et de les remplacer par des options à faible teneur en calories, nutritionnelles et dont les portions sont plus petites.

L'Association canadienne des boissons est l'association industrielle nationale qui représente le vaste éventail de marques et d'entreprises qui produisent et distribuent la majorité des boissons rafraîchissantes non alcoolisées consommées au Canada.

i Réseau du sport étudiant du Québec. (2011) Enquête québécoise sur la malbouffe : 10 000 jeunes se prononcent  http://www.sportetudiant.com/_static/webupload/websiteDocuments/100000/rapport_d'enquete_fra_1_page.pdf


ii Votre santé et vous, Santé Canada  http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/food-aliment/caffeine-fra.php


iii Garriguet, D. (2008). Consommation de boissons par les enfants et les adolescents, Statistiques Canada. Consulté le 24 janvier 2012 sur http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2008004/article/6500820-fra.pdf


iv Données compilées par l'intermédiaire d'un inventaire ou des membres inscrits à l'Association canadienne des boissons


SOURCE Association canadienne des boissons

Renseignements :

Stephanie Baxter
Association canadienne des boissons
Téléphone :     (416) 362-2424
Stephanie@canadianbeverage.ca
www.canadianbeverage.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des boissons

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.