Au moment de passer à l'heure d'hiver - Songez à prendre de la vitamine D



    
    La Société canadienne du cancer recommande de prendre 1 000 UI de
    vitamine D tous les jours
    

    TORONTO, le 28 oct. /CNW/ - La Société canadienne du cancer nous invite à
profiter du moment où nous réglerons nos horloges, le 2 novembre, pour songer
à prendre un supplément quotidien de vitamine D.
    "En raison de la latitude nord de notre pays, les rayons du soleil sont
plus faibles pendant les mois d'automne et d'hiver, entraînant une production
insuffisante de vitamine D chez les Canadiens, déclare Mme Heather Chappell,
gestionnaire principale de la lutte contre le cancer de la Société canadienne
du cancer. Notre recommandation à l'égard de la vitamine D se fonde sur un
ensemble de preuves de plus en plus nombreuses sur le lien potentiel entre la
vitamine D et la réduction du risque des cancers colorectal, du sein et de la
prostate."

    
    La Société recommande en consultation avec un professionnel de la santé :

    -   aux adultes vivant au Canada de songer à prendre un supplément
        quotidien de 1 000 unités internationales (UI) de vitamine D pendant
        les mois d'automne et d'hiver;

    -   aux adultes qui présentent un risque accru d'avoir un niveau de
        vitamine D prendre trop bas de songer à prendre un supplément
        quotidien de 1 000 UI de vitamine D tout au long de l'année. Ce
        groupe comprend les personnes :

        -   de 50 ans et plus;
        -   au teint foncé;
        -   qui ne vont pas souvent à l'extérieur;
        -   qui portent des vêtements qui couvrent la plupart de leur peau.
    

    Parmi les répondants au sondage pancanadien récent commandé par la
Société canadienne du cancer auprès de l'Innovative Research Group, 90 % ont
déclaré que la vitamine D est importante pour la santé des Canadiens. En
outre, près de 50 % ont dit qu'ils seraient portés à commencer à prendre un
supplément de vitamine D quand les jours commencent à raccourcir.
    "Les résultats obtenus à l'échelle canadienne sont rassurants, car ils
montrent que de nombreux Canadiens connaissent les avantages de la vitamine D
pour la santé et que bon nombre songent même également à prendre un supplément
cet automne et cet hiver", déclare Mme Chappell.
    Au Canada, les femmes semblent mieux renseignées sur la vitamine D que
les hommes. Celles-ci étaient plus susceptibles de connaître la recommandation
de la Société à l'égard de la vitamine D, d'en avoir déjà pris et de prévoir
en prendre cette année.
    "La Société s'engage à informer le plus de Canadiens possible sur ce
nouveau domaine clé en matière de prévention du cancer", affirme Paul
Lapierre, vice-président des Affaires publiques et de la Lutte contre le
cancer de la Société canadienne du cancer.
    La Société incite les Canadiens des provinces qui n'observent pas l'heure
avancée à envisager également de prendre de la vitamine D, dès le 2 novembre.
    Outre la prise d'un supplément, l'exposition à la lumière du soleil et le
régime alimentaire sont d'autres sources de vitamine D. Mme Chappell met les
Canadiens qui voyagent dans le sud pendant les mois d'hiver en garde contre
une surexposition à la lumière du soleil.
    "Il importe de se rappeler que, dans le cas de certaines personnes,
quelques minutes d'exposition au soleil par jour sans protection suffisent
habituellement pour obtenir une quantité appropriée de vitamine D", affirme
Mme Chappell.

    La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à
caractère communautaire, dont la mission est l'éradication du cancer et
l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour
en connaître davantage sur cette maladie, visitez notre site Web, au
www.cancer.ca, ou communiquez sans frais avec notre Service bilingue
d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333.

    Au sujet du sondage

    Le sondage national a été préparé et analysé par l'Innovative Research
Group. Il s'agit d'une enquête omnibus téléphonique menée par Harris/Decima
auprès de 1 235 Canadiens, du 2 au 5 octobre 2008. La marge d'erreur pour ce
type d'échantillon est de +/- 2,8, 19 fois sur 20.

    Les résultats sont disponibles sur demande.





Renseignements :

Renseignements: Alexa Giorgi, Spécialiste des communications bilingue,
(416) 934-5681

Profil de l'entreprise

Société canadienne du cancer (Bureau national)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.