Au CSSS de Matane comme à celui de la Côte-de-Gaspé - Les pénuries de professionnels en réadaptation et en soutien psychosocial privent la population des services auxquels elle a droit



    MONTREAL, le 11 mai /CNW Telbec/ - A la veille de rencontrer ses membres
à Matane et Gaspé, la présidente nationale de l'Alliance du personnel
professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) constate
à quel point le manque de ressources humaines et matérielles affecte les
services à la population, notamment en ce qui a trait au maintien à domicile
et à la réadaptation.
    "En Gaspésie, les ressources ne suffisent pas pour assurer le virage
ambulatoire. On retourne les gens à la maison sans être en mesure de leur
fournir les services de réadaptation et le soutien psychosocial dont ils ont
besoin", déplore la présidente de l'APTS, madame Dominique Verreault.
    Les pénuries de main-d'oeuvre en santé et services sociaux ont un impact
aux conséquences graves pour la clientèle et pourtant les directions
d'établissements négligent le personnel professionnel et technique dans ces
domaines. A titre d'exemple, un programme d'adaptation de domicile qui a été
mis en place à Gaspé demeure sous-utilisé malgré une liste d'attente d'une
centaine de personnes, en raison de la pénurie d'ergothérapeutes en mesure de
faire l'évaluation de la clientèle qui pourrait en bénéficier.
    Incapables de répondre aux besoins d'une population vieillissante avec le
personnel en place, les directions des Centres de santé et de services sociaux
(CSSS) recourent de plus en plus aux professionnels du secteur privé, avec les
augmentations de coûts considérables que cette solution de dépannage entraîne.
Depuis cinq ans, on a multiplié par 10 les sommes consacrées par les CSSS aux
services d'ergothérapie privés.
    "Il est plus que temps, déclare madame Verreault, que les agences
régionales et les directions de CSSS prennent au sérieux nos demandes d'ajouts
de ressources. N'avoir que quatre heures par semaine de services de
réadaptation à offrir à plus de 90 personnes hébergées dans des ressources
intermédiaires ou de type familial, sur un vaste territoire, comme c'est le
cas à Matane, c'est à décourager n'importe quelle personne professionnelle.
L'équipement dont disposent les ergothérapeutes est, de plus, d'une pauvreté
désolante. Pas étonnant que le CSSS n'arrive pas à recruter de personnel ni
même à retenir celui qui est en place."
    La situation à Gaspé n'est guère plus attrayante pour le personnel
professionnel comme les psychologues, les ergothérapeutes ou les travailleurs
sociaux. C'est la même chose pour le personnel technique, en radiologie par
exemple. "L'absence de listes de disponibilité permettant aux salariés de
prendre des vacances ou des congés et l'importance des déplacements à
effectuer entraînent souvent une surcharge de travail. Les gens s'épuisent
dans ces conditions. Si l'on ne veut pas perdre encore d'autres services, il
faut écouter ce que le personnel a à dire", rappelle la présidente de l'APTS.
    Madame Verreault profitera de son passage à Matane et à Gaspé pour
discuter des solutions à mettre de l'avant pour favoriser l'attraction et la
rétention du personnel. Dans le cadre des mesures administratives consenties
par le ministère de la Santé et des Services sociaux, les équipes locales de
l'APTS, de concert avec les employeurs, préparent des projets de nature à
améliorer les conditions de pratique du personnel professionnel et technique
et, conséquemment, sa capacité de répondre aux besoins de la population sur le
territoire.
    La présidente de l'APTS sera de passage à Matane le 13 mai et à Gaspé le
14.

    A propos de l'APTS

    L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe 26 000 membres
occupant des fonctions professionnelles et techniques dans le réseau de la
santé et des services sociaux dont, entre autres, des technologues en
radiologie, des technologistes médicales, des physiothérapeutes, des
thérapeutes en réadaptation physique, des psychologues, des travailleurs
sociaux, des techniciennes en diététique et des diététistes. L'APTS représente
plus de 450 personnes salariées dans la région de la Gaspésie et plus de 1 000
dans le Bas-Saint-Laurent.




Renseignements :

Renseignements: Chantal Mantha, Conseillère en communication et
relations publiques, 1-866-521-2411, (514) 236-9287 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.