Au cours de son mandat à la présidence du conseil - Claude Trudel a dynamisé la Société de transport de Montréal



    VERDUN, QC, le 27 janv. /CNW Telbec/ - M. Claude Trudel, maire de
l'arrondissement de Verdun, quitte la présidence du conseil d'administration
de la Société du transport de Montréal (STM), fier de nombreuses réalisations
qui ont dynamisé cette organisation.
    M. Trudel laisse en effet à son successeur une société mieux gérée, en
meilleure santé financière et mieux intégrée dans la vie économique, sociale
et culturelle de Montréal que lors du début de son mandat, en janvier 2006.
    En outre, au cours des trois dernières années, l'achalandage
autobus-métro a augmenté de 6,5 %. Sous son impulsion, la STM a entrepris tout
un virage pour se rapprocher de ses clients et de ses partenaires, pour
promouvoir davantage ses services et pour améliorer son image publique,
notamment en augmentant l'implication de la société dans la communauté.
    En début de mandat, monsieur Trudel rappelait ainsi ses objectifs : "En
acceptant de présider le conseil d'administration de la STM, en janvier 2006,
j'ai voulu que cette année soit, pour l'entreprise, le début d'un temps
nouveau. Je souhaite que ma vision du transport en commun se traduise par un
virage corporatif marqué au coin du dynamisme, de la modernité et de
l'engagement dans la communauté. J'entendais aussi rajeunir l'organisation
dans sa façon de fonctionner et de l'amener à prendre conscience de
l'importance de son rôle dans la réalisation d'un Montréal davantage axé sur
le transport en commun",
    M. Trudel a laissé sa marque en améliorant la performance de l'entreprise
tant au plan des finances que du développement des services. Voici quelques
résultas obtenus :

    
    - Entente avec les gouvernements fédéral, provincial et municipal pour
      augmenter le financement des programmes d'infrastructure (via la
      SOFIL).
    - Entente avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal pour
      réaliser un programme d'amélioration de service conformément à la
      Politique québécoise de transport collectif (PQTC). Grâce à elle,
      100 M$ supplémentaires seront injectés chaque année pour développer et
      améliorer les services.
    - Entente avec la CMM sur les coûts d'exploitation du métro qui est
      maintenant reconnu comme un équipement métropolitain.
    - Approbation du Plan d'affaires 2007-2011 de la STM dont la trame de
      fond est le développement durable. Ce plan est en ligne avec le Plan de
      transport de Montréal.
    - Ouverture des trois stations du métro de Montréal sur le territoire de
      Laval.
    - Réalisation du programme de rénovation des 423 voitures MR-73.
    - Poursuite du programme Réno-Métro (qui intègre les programmes
      Réno-Stations et Réno-Systèmes qui concernent les équipements fixes).
    - Lancement de l'appel d'offres pour le remplacement des 336 voitures
      MR-63. Un projet de plus d'un milliard de dollars.
    - Implantation avec succès du nouveau système de vente et de perception
      et intégration de la carte à puce.
    - Règlement avec le MTQ relatif au remplacement des bus à plancher
      surbaissé de première génération.
    - Mise en place du plus important plan d'amélioration de service (PASTEC)
      dont l'objectif vise une augmentation de l'achalandage de 8 % entre
      2007 et 2011.
    - Négociations collectives : malgré un cadre financier très étroit,
      règlement avec 4 des 6 unités d'accréditation, dont les deux plus
      importantes, soit les chauffeurs (SCFP) et les employés d'entretien
      (CSN). Le cadre a été respecté (gel en 2007, et 2 % pour les années
      subséquentes) et des ententes de 5 ans ont été signées (auparavant
      elles étaient de 3 ans). La paix syndicale est assurée jusqu'en 2011.
    - Développement d'une cinquantaine de partenariats avec la Ville, le
      milieu associatif, les organismes culturels, sportifs et
      environnementaux (but : la STM se rapproche de ses clients).
    - Maintien de la cote de crédit A+ octroyée par Standard and Poor's.
    - Négociation de SWAP (opérations de couverture) pour protéger
      l'entreprise contre les fluctuations du prix de l'essence. Des
      économies évaluées entre 5 et 6 M$.
    - Implantation des nouvelles boîtes de perception et de la carte OPUS :
      récupération d'environ 6 M$.
    - 23 M de déplacements de + depuis 2005, dont 15 M entre 2007 et 2008
      (hausse de 4 %, soit la moitié de l'objectif visé par la PQTC sur
      l'horizon 2007-2011).
    - 26 % + de service dans le métro (avec l'ouverture des trois stations à
      Laval, l'augmentation de service sur la ligne bleue et l'extension des
      heures de pointe).
    - 1 000 départs de + sur les 26 lignes de bus les plus achalandées en
      2009.
    

    Développement durable

    En outre, au cours du mandat de M. Trudel, la STM s'est engagé envers le
développement durable. Cela s'est traduit concrètement par l'implantation du
biodiesel comme carburant alternatif pour l'ensemble du parc de bus, la
décision d'acquérir des bus hybrides, articulés et des véhicules de
supervision plus verts, l'approbation du projet de modernisation du centre de
transport Legendre dans un mode d'écoconstruction, la poursuite du programme
de Conduite écologique auprès des chauffeurs de bus et différents partenariats
avec Equiterre, le Jour de la terre, Communauto, etc.

    Valorisation des arts

    M. Trudel a également encouragé la valorisation des oeuvres d'art dans le
métro par la réalisation du projet original de Rose-Marie Goulet (wagon bleu -
oeuvre temporaire de six mois), la poursuite du programme de restauration des
oeuvres existantes, le lancement du Guide Ulysse qui fait découvrir la galerie
d'art souterraine et s'est mérité le Prix Arts-Affaires de la Chambre de
commerce du Montréal métropolitain pour le partenariat avec l'Association des
directeurs de musées montréalais (journées des musées et carte musées) et la
création récente d'un comité du conseil d'administration sur les arts et le
patrimoine.

    Un bilan impressionnant

    En quittant la STM, monsieur Trudel laisse donc une entreprise :

    
    - bien gérée et en meilleure santé financière;
    - dont les résultats d'achalandage sont à la hausse;
    - qui a le vent dans les voiles (résolument engagée dans l'amélioration
      des services grâce à la réalisation du PASTEC);
    - qui a entrepris tout un virage pour se rapprocher de ses clients et de
      ses partenaires, pour promouvoir davantage ses services et pour
      améliorer son image publique;
    - plus mobilisée. En effet, selon une étude sur la mobilisation effectuée
      auprès des employés par une firme externe, l'indice de confiance en
      l'avenir est passé, entre 2006 et 2008, de + 9 à + 47, et l'indice de
      communication est passé de - 33 à + 40. Du jamais vu selon ces experts!


                                   ANNEXE

    Quelques chiffres
    -----------------

    -------------------------------------------------------------------------
                                           Fin 2005    Fin 2008    2005-2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Classement des entreprises du
     Québec                                16e rang    14e rang
    -------------------------------------------------------------------------
    Achalandage bus-métro                   359,3 M   382,5 M(*)     + 6,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Achalandage moyen jour de semaine           1 M       1,3 M
    -------------------------------------------------------------------------
    Achalandage transport adapté              1,7 M     2,2 M(*)    + 29,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Heures de service bus                   4,227 M   4,295 M(*)     + 1,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Kilomètres parcourus bus                   70 M      73 M(*)     + 4,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Kilomètres parcourus métro               58,8 M    75,6 M(*)    + 28,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Prix de la CAM - conforme aux
     orientations de l'augmenter en
     fonction des indices IPT et IPC            61 $     66,25 $     + 8,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (*) Selon la prévision au Budget 2008, car les chiffres officiels ne sont
        pas encore sortis.
    




Renseignements :

Renseignements: Francine Morin, Responsable du protocole et des
relations publiques, Arrondissement de Verdun, (514) 765-7282, Télécopieur:
(514) 765-7289, francine.morin@verdun.ca, francinemorin@ville.montreal.qc.ca;
Source: Arrondissement de Verdun (ville.montreal.qc.ca/verdun)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.