Au collégial - l'engagement de l'étudiant dans son projet de formation: une responsabilité partagée avec les acteurs de son collège



    QUEBEC, le 12 mars /CNW Telbec/ - Soutenir l'engagement des étudiants
dans leur projet de formation au collégial, c'est aussi soutenir leur réussite
éducative. Pour ce faire, il faut non seulement interpeller les premiers
intéressés, soit les étudiants eux-mêmes, mais aussi les collèges, pour que
ces derniers favorisent et soutiennent cet engagement. C'est ce qui ressort de
l'avis intitulé "Au collégial - L'engagement de l'étudiant dans son projet de
formation : une responsabilité partagée avec les acteurs de son collège", que
le Conseil supérieur de l'éducation rend public aujourd'hui.
    Dans son avis, le Conseil établit quatre axes de développement pour
permettre de guider l'action de la ministre de l'Education, du Loisir et du
Sport et des collèges à cet égard :

    - Mieux connaître les jeunes, leurs valeurs et leurs attitudes par
    rapport à leurs études.
    - Tenir compte, dans les mesures de soutien, de la diversité des
    étudiants, en plus du fait que leurs besoins évoluent au cours de leur
    cheminement au collégial.
    - Miser sur la classe comme lieu privilégié d'intervention et de soutien
    à l'engagement par l'utilisation d'approches pédagogiques variées.
    - Offrir un milieu de vie signifiant aux étudiants dans leurs collèges.

    L'engagement, un concept à bien définir

    Au cours de ses travaux, le Conseil a noté qu'il y avait dissonance dans
la perception de l'engagement chez les différents acteurs, qu'ils soient
étudiants, enseignants ou professionnels des collèges. Ainsi, les résultats
d'une enquête téléphonique et des groupes de discussions indiquent que,
contrairement à certaines perceptions, les étudiants sont engagés, et qu'ils
accordent de l'importance aux études et à la vie au collège. De plus, la
majorité d'entre eux adoptent des conduites scolaires et consacrent des
efforts soutenus à leurs études. Le Conseil observe aussi qu'il est important
pour eux d'établir des relations avec leurs pairs et avec leurs enseignants,
et de participer aux activités du collège.
    Pour le Conseil, cette dissonance tient non seulement aux valeurs de
chacun, mais aussi à la définition qu'on donne de l'engagement. Voilà pourquoi
il a jugé opportun de mieux le définir dans son avis. L'engagement : une
action multidimensionnelle qui évolue dans le temps Le Conseil a ciblé trois
dimensions qui forment l'essence de l'engagement : une dimension affective,
qui est l'importance accordée aux études et à la vie au collège; une dimension
cognitive, qui se traduit tant par la quantité que par la qualité des efforts
consentis pour acquérir le savoir; une dimension sociorelationnelle, qui se
manifeste dans les liens que l'étudiant établit et entretient avec son
environnement. Ces différentes composantes de l'engagement sont
complémentaires et leurs manifestations varient en fonction des
caractéristiques des étudiants, de la formation suivie et des étapes de leur
cheminement scolaire.

    Des défis pour les collèges et des recommandations

    Au cours de ses travaux, le Conseil a constaté que les collèges font déjà
beaucoup d'efforts pour soutenir les étudiants et encourager leur réussite.
Cependant, il les invite globalement à diversifier davantage leurs mesures de
soutien pour mieux tenir compte des différences entre les étudiants, du
programme de formation dans lequel ils sont inscrits et de l'étape de leur
cheminement scolaire.
    A partir des quatre axes de développement qu'il a établis, le Conseil
formule des recommandations à l'intention de la ministre et des acteurs des
collèges. Pour n'en nommer que quelques-unes, le Conseil recommande à la
ministre de soutenir l'élaboration d'un outil d'enquête permettant d'établir
un portrait individuel et collectif de l'engagement et de s'assurer que cette
information soit diffusée non seulement aux acteurs du réseau collégial mais
aussi aux étudiants eux-mêmes. Il recommande aussi à la ministre et aux
collèges de favoriser l'innovation pédagogique chez le personnel du collégial
pour répondre adéquatement et rapidement aux besoins des différentes
populations. Aux enseignants et aux collèges, il recommande de recourir à des
formules et à des stratégies pédagogiques variées pour susciter la
participation active des étudiants à leur éducation et pour encourager un
apprentissage en profondeur. Finalement, il recommande aux collèges, en
matière de services aux étudiants, de maintenir une offre de services et
d'activités diversifiée en fonction des caractéristiques des étudiants et de
leur milieu.

    En terminant, le Conseil supérieur de l'éducation souhaite que cet avis
alimente la réflexion de tous ceux qui peuvent soutenir l'engagement des
étudiants dans leurs études. Il invite aussi tous les acteurs concernés à se
concerter pour soutenir l'engagement des étudiants et ainsi favoriser leur
réussite éducative.
    -%SU: EDU
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Johanne Méthot, Responsable des communications, (418)
643-8253, (418) 571-1359; Vous pouvez consulter le présent avis, ainsi que ses
versions abrégées, en accédant au site Internet du Conseil supérieur de
l'éducation à l'adresse suivante : www.cse.gouv.qc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.