Attribution des permis de taxi par Aéroports de Montréal : L'industrie du taxi doit être consultée



    MONTREAL, le 22 févr. /CNW Telbec/ - Le regroupement des corporations et
coopératives de taxis montréalaises, représentant 85 % des permis de taxi de
l'île de Montréal, exige qu'Aéroports de Montréal (ADM) les consulte avant de
mettre en oeuvre sa "réforme" dans l'attribution des permis de taxi
d'aéroport. Les propriétaires de permis prennent ainsi acte de la décision
d'ADM de surseoir au tirage au sort qui aurait dû être tenu ce dimanche pour
attribuer les quelque 300 permis d'aéroport parmi les propriétaires de permis
de taxi qui en ont fait la demande.
    "La méthode actuelle faisait l'affaire de toute l'industrie, mais ADM a
choisi de revoir sa façon de faire, constate Dory Saliba, porte-parole du
regroupement. Devant cet état de fait et compte tenu de l'importance d'ADM à
titre de donneur d'ordres dans la région métropolitaine, nous souhaitons que
l'industrie du taxi soit partie prenante dans la définition des nouvelles
règles d'attribution", fait-il valoir. M.Saliba se dit par ailleurs surpris
qu'ADM affirme avoir consulté les intervenants de l'industrie du taxi, alors
que son groupe représente 85% des propriétaires montréalais et que ces
derniers affirment le contraire.
    Selon M. Saliba, cette consultation est d'autant plus nécessaire du fait
qu'ADM allègue qu'elle modifie sa façon de faire en vue d'améliorer la qualité
du service. "Le service à la clientèle est au coeur de notre développement,
explique-t-il. Personne n'est mieux placé que les membres de notre groupe pour
émettre des propositions ou pour connaître la faisabilité des changements
proposés", ajoute-t-il.

    Un PPP qui a mal tourné

    L'avocat représentant les propriétaires de permis de taxi, Me Normand
Painchaud, du cabinet Sylvestre Fafard Painchaud, s'interroge sur les
véritables motivations d'ADM. "On invoque la nécessité d'améliorer le service
alors que la seule proposition avancée par ADM consiste en l'impartition pure
et simple des services de taxi à une seule corporation, plutôt que de procéder
par attribution de permis comme c'est le cas maintenant", indique Me
Painchaud.
    Ce dernier s'inquiète du fait qu'ADM abandonne les responsabilités qui
lui incombent (notamment la définition des règles pour la desserte de
l'aéroport et le contrôle du respect de ces règles) à une entreprise privée
qui sera alors juge et partie. "Ce genre de PPP vient de connaître un échec
retentissant à l'aéroport de Québec où la situation est revenue à la case
départ."

    Une approche constructive

    ADM dispose d'une occasion rêvée d'améliorer le service à la clientèle et
de se donner un cadre constructif et à long terme dans ses relations avec
l'industrie du taxi à Montréal. "Nous parlons au nom de l'ensemble de
l'industrie du taxi à Montréal, fait remarquer M. Dory Saliba, porte-parole du
regroupement. Avec la bonne volonté d'ADM, nous pourrions commencer les
discussions dès aujourd'hui pour définir un processus d'attribution de permis
qui soit équitable, tout en améliorant la gestion des opérations et le service
à la clientèle. Cette façon de faire, en plus d'être constructive, bénéficiera
à l'ensemble de la clientèle de la région métropolitaine", a-t-il conclu.




Renseignements :

Renseignements: Me Normand Painchaud, Sylvestre Fafard Painchaud, (514)
937-2881 poste 237, Cell: (514) 622-2881

Profil de l'entreprise

REGROUPEMENT DE CORPORATIONS DE TAXIS MONTREALAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.